Tradition des tarots de Marseille

Un forum créé par Laurent EDOUARD et géré par Chèvre

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

A la mémoire de mon ami Jean-Claude FLORNOY. Pour vous inscrire adressez simplement votre requête à Laurent ÉDOUARD via son site ou à Chèvre, ici, en indiquant le pseudo sous lequel vous souhaitez participer.

#1 15-06-11 11:33:00

Bertrand
Membre Tempérance
Lieu: Paris
Date d'inscription: 30-08-09
Messages: 284
Site web

reportage sur une carterie à Marseille en 1971

Bonjour à tous,

trouvé sur le site de l'INA une vidéo sur la carterie Camoin quelques années avant sa fermeture définitive :
http://www.ina.fr/video/RAF02012683/fab … le.fr.html
je copie ici le commentaire que j'en ai fait sur mon blog

On est indéniablement très loin du travail des cartiers de la fin du XVIIIe siècle, seules les opérations de tri des cartes sont encore manuelles. Le reportage se focalise sur les Tarots, cependant on y voit également des cartes à enseignes espagnoles ou celles destinées au marché asiatique. Conclusion du reporter : cette tradition de cartiers a fait de Marseille la capitale... "de la belote" !
Si, comme le reportage l'indique, l'activité de la carterie peut remonter à 1760, on parle alors de celle de Levenq de Conver & cie, à laquelle Jean-Baptiste Camoin (1819-1886) fut associé par son mariage en 1863 à Marie Magdeleine Martin, elle même associée de ladite fabrique.
Thierry Depaulis décrit dans "Cartes à jouer et Tarots de Marseille" comment Jean-Baptiste Camoin pris la main sur l'entreprise de carterie, avant de devenir le seul cartier marseillais, en écrasant ou achetant sa concurrence grâce à l'industrialisation de la fabrication des cartes. TD indique également
"avant l'arrivée de Camoin dans l'entreprise, tout se faisait à bras, l'impression, le lissage, le découpage, la mise en couleur"
Le nom de Camoin marque donc l'arrêt définitif de la fabrication des cartes à jouer dans la tradition des maîtres cartiers à Marseille.

Bonne journée, au plaisir de vous lire (hopefully)

Bertrand

Hors ligne

 

#2 15-06-11 16:27:15

Yves Le Marseillais
Membre Etoile
Date d'inscription: 11-07-07
Messages: 494
Site web

Re: reportage sur une carterie à Marseille en 1971

Bertrand a écrit:

Bonjour à tous,

trouvé sur le site de l'INA une vidéo sur la carterie Camoin quelques années avant sa fermeture définitive :
http://www.ina.fr/video/RAF02012683/fab … le.fr.html
je copie ici le commentaire que j'en ai fait sur mon blog

On est indéniablement très loin du travail des cartiers de la fin du XVIIIe siècle, seules les opérations de tri des cartes sont encore manuelles. Le reportage se focalise sur les Tarots, cependant on y voit également des cartes à enseignes espagnoles ou celles destinées au marché asiatique. Conclusion du reporter : cette tradition de cartiers a fait de Marseille la capitale... "de la belote" !
Si, comme le reportage l'indique, l'activité de la carterie peut remonter à 1760, on parle alors de celle de Levenq de Conver & cie, à laquelle Jean-Baptiste Camoin (1819-1886) fut associé par son mariage en 1863 à Marie Magdeleine Martin, elle même associée de ladite fabrique.
Thierry Depaulis décrit dans "Cartes à jouer et Tarots de Marseille" comment Jean-Baptiste Camoin pris la main sur l'entreprise de carterie, avant de devenir le seul cartier marseillais, en écrasant ou achetant sa concurrence grâce à l'industrialisation de la fabrication des cartes. TD indique également
"avant l'arrivée de Camoin dans l'entreprise, tout se faisait à bras, l'impression, le lissage, le découpage, la mise en couleur"
Le nom de Camoin marque donc l'arrêt définitif de la fabrication des cartes à jouer dans la tradition des maîtres cartiers à Marseille.

Bonne journée, au plaisir de vous lire (hopefully)

Bertrand

Salut Bertand,

Je connaissais ce reportage.
Levenq n'est pas un noble mais comme cela se pratiquait auparavant, il succédait à Conver d'ou l'appelation Levenq de Conver.
J'ai cherché et trouvé sa généalogie exacte.
Sinon, effectivement la Maison Camoin a plutôt cassé la tradition que perpétué. Techniquement parlant disons pour rester.... gentil.

J'adore l'accompagnement musical du reportage... mais bon je préfère Led Zeppelin quand même wink)

YLM


Personne n'est au dessus de l'obligation de dire la vérité.

Hors ligne

 

#3 15-06-11 16:37:15

Bertrand
Membre Tempérance
Lieu: Paris
Date d'inscription: 30-08-09
Messages: 284
Site web

Re: reportage sur une carterie à Marseille en 1971

Hello Yves,

oui la musique est typique de la période, ainsi que les vêtements plutôt mode des ouvrières !

Bertrand

Hors ligne

 


Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr
Maintenance : DR Création
Hébergement du site assuré par : DR Création