Tradition des tarots de Marseille

Un forum créé par Laurent EDOUARD et géré par Chèvre

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

A la mémoire de mon ami Jean-Claude FLORNOY. Pour vous inscrire adressez simplement votre requête à Laurent ÉDOUARD via son site ou à Chèvre, ici, en indiquant le pseudo sous lequel vous souhaitez participer.

#1 01-04-17 22:11:27

Alain Bougearel
Membre Chariot
Lieu: Avignon
Date d'inscription: 11-07-07
Messages: 68
Site web

Le Tarot Arithmologique

Le point sur l 'hypothèse à propos d'une matrice mathématique  pythagoricienne  ayant présidé à l'établissement final du Jeu des 78 cartes du Tarot standard.

https://4.bp.blogspot.com/-M-tJ6PO5w1k/WCJ1FtgDkvI/AAAAAAAAIjQ/fMFtZdVZ06wtZsHyrYMeP2LFC0m1tBN1wCLcB/s400/alain_3.gif

En Français :
Les 22 Atouts
http://letarot.it/page.aspx?id=603
Les 16 Honneurs et les 40 numérales (en Anglais et en Français)
https://drive.google.com/file/d/0B5Hg6j … FmdTg/view

En Anglais en majeure partie
http://forum.tarothistory.com/viewtopic … 580#p19260

NB
Le Forum Tradition des TdM est annoncé désormais sur THF {Tarot History Forum) par Huck MEYER :
http://forum.tarothistory.com/viewtopic … amp;t=1180

Dernière modification par Alain Bougearel (01-04-17 22:41:01)

Hors ligne

 

#2 29-04-18 15:53:27

Alain Bougearel
Membre Chariot
Lieu: Avignon
Date d'inscription: 11-07-07
Messages: 68
Site web

Re: Le Tarot Arithmologique

L' Epilogue du Tarot arthmologique vient d'être édité par Andrea VITALI :
http://letarot.it/page.aspx?id=603
Mickael HOWARD l' a gracieusement traduit sur THF :
http://forum.tarothistory.com/viewtopic … 080#p20089
Réfllexions ...
Un exemple ultérieur d' une telle application des proportions pythagoriciennes boeciennes inspirées de Nicomaque de Gérase en conformité avec les jeux pythagoriques dits Ludus philosophum du Moyen Age et de la Renaissance, fut "La signification de l' ancien jeu des chartres pythagoriques..". .du Bibliothécairre royal Jean GOSSELIN publié en 1582.
Clairement, nous avons là une application de l'ancienne Arytmomachia au Jeu de Piquet que Rabelais dans Gargantua nomme "A trente et ung" qui s'inscrivait parfaitement, comme nous le soulignions en conclusion dans notre Essai à ce propos, dans la lignée initiée par.l'opuscule de Lefèvre d'Etaples qui publia en 1514 :
Rithmimachie ludus, qui et pugna numerorum appellatur, Paris, Henri Estienne, 1514, in-4° "imprimé à la suite de l'Aritihmetica de Jordan Nemorarius. "
Nous avions ici même sur THF étudié cet opuscule en soulignant sa cohérience "pythagorique " ; j 'avais publié, en 2016, la synthèse de nos échanges à ce propos dans l 'article :
https://drive.google.com/file/d/0B5Hg6j … RLMkU/view

Dernière modification par Alain Bougearel (29-04-18 16:06:53)

Hors ligne

 


Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr
Maintenance : DR Création
Hébergement du site assuré par : DR Création