Tradition des tarots de Marseille

Un forum créé par Laurent EDOUARD et géré par Chèvre

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

A la mémoire de mon ami Jean-Claude FLORNOY. Pour vous inscrire adressez simplement votre requête à Laurent ÉDOUARD via son site ou à Chèvre, ici, en indiquant le pseudo sous lequel vous souhaitez participer.

#1 13-09-10 12:52:49

Chèvre
ma e baga
Date d'inscription: 24-06-09
Messages: 1657

Tirages à 78 cartes : quelques pistes

Salut

Voici quelques moyens faciles pour utiliser les 78 cartes dans ses tirages...

... afin de donner quelques pistes à celles et ceux que ça intéresse. D’autres avis, j’espère, viendront s’ajouter à celui-ci, pour rendre, grâce aidant, cette rubrique intéressante…

… En rappelant d’emblée qu’il n’est vraiment pas indispensable d’utiliser les mineures pour tirer les cartes. Pour prendre un exemple prestigieux : Jodo n’utilise que les 22 atouts pour ses fameuses consultations-café. Il n’y a pas eu de plainte à ce jour… plutôt le contraire! . Il est donc raisonnable de penser qu’on peut faire l’impasse sur les mineures et être un ‘taromancien’ hors pair.

Mais d’autre part… si, comme moi, quelque chose vous titille dans ces 56 cartes, bien souvent laissées dans le paquet… Si l’impression que ça vous fait est celle d’un potentiel inexploité… alors, voici quelques pistes pour ouvrir, peut-être, quelques portes.

Ce qui m’amène à cette deuxième remarque :

Comme toujours, la clef du tirage… la seule… c’est vous.

Toute méthode, technique, astuce… n’a d’intérêt que si elle mène à vous.

En particulier, si une méthode, ou un livre, requièrent que vous appreniez fastidieusement une liste de significations, combinaisons, etc… alors cette méthode est probablement mauvaise. En tout cas, il y a de grandes chances qu’elle vous éloigne de vous plutôt qu’elle ne vous en rapproche. Pas bon… Les tuyaux que je donne ici sont assez simples pour être retenus immédiatement… On peut les appliquer, les adapter, et s’en rappeler, tout de suite ! Et quoiqu’il en soit, ils ne comportent aucune liste à apprendre !... wink

Troisième et dernière remarque:
Tous les exemples donnés plus bas sont évidemment très sommaires, voire idiots. Ils n'ont pour but que de faire passer l'idée, de l'imager... Je requiers donc la plus grande indulgence pour ces pauvres illustrations!

Utiliser les 78 cartes

Pour être clair, question terminologie, précisons les mots employés dans la suite :

‘Atout’, ou ‘Majeure’ : les 21 cartes numérotées, ainsi que LE MAT, qui n’a pas de numéro.
‘Mineures’ : les 56 cartes des séries Bâtons, Coupes, Epées et Deniers,
‘Numérales’ : les cartes de 1 à 10 de ces mêmes séries,
‘Honneurs’ : les personnages de ces séries, autrement dit les Valets, Cavaliers, Reines et Rois. (certains Tarots, comme le Cary-Yale Visconti qui comprend 86 cartes, ont aussi des Cavalières et des ‘Pages’ féminines).

Exemple : le Roi de Deniers est une ‘mineure’, et plus précisément un ‘Honneur’. Le 7 de Bâtons est une ‘mineure’, plus précisément une ‘Numérale’. La Papesse est un atout (encore appelée une ‘majeure’, ou un ‘triomphe’, si l’on veut).

Les Numérales
Ce sont les cartes de 1 à 10 de chaque série.

Puisque ce sont des nombres, elles présentent l’avantage de parler de façon immédiate.

Prenons un exemple simpliste, mais très clair :

Question du consultant : « Vais-je être augmenté ? »

Tirage : le 3, puis le 4 de deniers.   Réponse  OUI lol

Tirage : le 4, puis le 2 . Réponse : NON hmm

Tirage : le 3 puis le 7 : Réponse, OUI, beaucoup. cool

Vous voyez le topo ?

Les nombres parlent de façon immédiate, parce qu’ils sont immédiatement en rapport les uns avec les autres.

Ainsi viennent s’ajouter dans le tirage un ensemble d’indications très intéressantes… et, précisons-le : non seulement quantitatives, mais surtout qualitatives.

Tirage : le 2 de Deniers, puis le 4 de Coupes ; Réponse : probablement, mais surtout votre travail va évoluer d’une façon satisfaisante.

Tirage : 6 de Bâtons As d’Epées. Réponse : votre travail vous demande beaucoup d’énergie (physique ); vous allez évoluer vers un type de responsabilité différent. 

Je le répète : ce sont des exemples simplistes, pour ‘imager’ le type de réponse que les numérales peuvent suggérer.

Les numérales présentent ainsi plusieurs type de rapports qui peuvent nous parler de façon immédiate dans un tirage. J’en présente brièvement deux sortes , pour donner une idée des possibilités : les progressions et les écarts.

1/ Progressions (diminutions, augmentations) :

Voici quelques exemples d’augmentation :

. des suites ‘plutôt régulières’, telles que 2 – 3 – 4 , ou bien 5 – 7 – 9 : les nombres montrent une augmentation de 1 ou de 2 à chaque fois, dessinant comme une courbe régulière.

. Des suites irrégulières , telles que 2 – 4  – 9 , ou 1 – 7 – 9 : ce sont là des progressions ‘directes’. L’ensemble de la courbe est croissante, mais les écarts entre les nombres est variable. A certains endroits la progression est plus douce, ou piétine, si l’on veut. A d’autres elle est plus marquée.

. suites en dents de scie : 5 – 2 – 7 , ou  4 – 3 – 9 etc. , montrant sur l’ensemble une progression, mais avec un ‘détour’. L’ensemble diminue puis augmente à nouveau.

Les mêmes dispositions se présentent, bien entendu, dans les ‘ diminutions ’.

2/ Ecarts et proximités :

Ce qui sera expressif dans le tirage pourra être de l’ordre de l’écart ou de la proximité.

1—2 , 2—3 , 3—4 etc. sont très proches, et même successifs, de même que 2—3 , 3—4 etc.
1—3 , 2—4 , 3—5 sans être successifs, collés, sont cependant très proches.
1—4 , 2—5, 3—6 etc. : sans être éloignés, commencent à marquer un écart plus important.
1—5, 2—6, 3—7 etc. : les éléments sont relativement distants.
1—6,  2—7,  3—8 : à partir de ces écarts, on peut parler de distance
Il en sera de même pour :
1—7,  1—8, et 1—9 , avec une distance croissante.
1—10 , enfin, présente la plus grande distance possible entre 2 numérales.

Exemple de question :

« Mais où diable ai-je encore fourré mon livre ‘L’Astrologie pour les Nuls’ ? »

Tirage : 1 – 2  //  réponse : sur l’étagère à côté de toi, eh banane !
Tirage : 1 – 3  //  réponse : dans les toilettes.
Tirage : 1 – 4  //  réponse : en haut, sur la table de nuit.
Tirage : 1 – 5  //  réponse : tu l’as laissé chez Denise.
Tirage : 1 – 6  //  réponse : oublié dans la maison de campagne.
Tirage : 1 – 7  //  réponse : au ‘Café de la plage’, à Houlgate.
Tirage : 1 – 8  //  réponse : tu te rappelles, en sortant de l’avion, ton impression d’oublier quelque chose ?
Tirage : 1 – 9  //  réponse : de l’autre côté de l’Atlantique.
Tirage : 1 – 10 // réponse : actuellement en orbite autour de Jupiter.


Conclusion (provisoire) :

Les Numérales offrent quantité d’indications numériques, quantitatives et/ou qualitatives.

La combinaison de ces indications avec les autres cartes du tirage, Honneurs ou Atouts, vont offrir des développements, des précisions, des nuances, les unes ou les autres venant tantôt amplifier une tendance, tantôt l’infléchir.

Précisons à ce sujet que les Atouts n’ont pas forcément plus d’importance dans le tirage que les Numérales ou les Honneurs, à moins que vous le décidiez ainsi. Car l’inverse peut également être vrai : tel atout venant, par exemple, simplement préciser comment le changement évoqué par les numérales se manifeste. Dans ce cas, ce sont les cartes soi-disant ‘mineures’ qui donnent la tendance, et l’Atout qui nuance la réponse…

… ce que j’essaierai d’illustrer dans un prochain post.

( à suivre … )

Dernière modification par Chèvre (13-09-10 13:03:03)

Hors ligne

 

#2 13-09-10 14:07:13

TaroloGeek
Membre Amoureux
Lieu: METZ
Date d'inscription: 02-07-09
Messages: 54
Site web

Re: Tirages à 78 cartes : quelques pistes

Bonjour Chèvre,

Explication particulièrement intéressante qui m'a permis de réfléchir à ma propre approche des Mineurs.

Effectivement, je ne les utilise pas souvent mais je les apprécie malgré tout. Ils apportent souvent des compléments d'informations dans un tirage.

Ceci dit, je pense que l'utilisation des 78 lames est plus compliquée en raison, dans un premier temps, du nombre important de cartes et sur un plan pratique, il n'est pas toujours facile de "caser" toutes les lames.

De plus, comme tu le rappelles, il est tout à fait possible de ce contenter des Majeurs et, malgré tout, d'effectuer de bons tirages.

Enfin, quoi qu'il en soit, j'aime bien ton approche.

TaroloGeek

Dernière modification par TaroloGeek (13-09-10 14:08:42)

Hors ligne

 

#3 15-09-10 23:44:13

l'Errant
Membre Monde
Date d'inscription: 19-06-09
Messages: 1747
Site web

Re: Tirages à 78 cartes : quelques pistes

Chèvre a écrit:

« Mais où diable ai-je encore fourré mon livre ‘L’Astrologie pour les Nuls’ ? »

Dans ce magistral développement notre ami Chèvre a omis d'évoquer les paires..

Exemple toujours pour cet exemple impayable :  "Mais où diable ai-je encore fourré mon livre ‘L’Astrologie pour les Nuls’ ?"

As de bâton + As de coupe = tu t'en es servi pour allumer la cheminée, c..nard, t'as plus qu'à verser un seau d'eau dessus si tu veux récupérer la couverture  roll

As de deniers + as d'épée = t'es assis dessus, c'est pour ça que ça te gratte où je pense  lol

Dernière modification par l'Errant (15-09-10 23:48:01)


Autour De Celui Qui Sait S’emerveiller, Eclosent Les Merveilles. La Plus Grande Merveille Est – L’homme.
"Les dialogues avec l'ange"

Hors ligne

 

#4 28-10-10 12:37:19

Stef
Membre Chariot
Lieu: Toulon / Brighton
Date d'inscription: 14-11-09
Messages: 71

Re: Tirages à 78 cartes : quelques pistes

( je rejoins le fil tardivement... )

Pour ma part, je dois avouer que je suis reste un certain temps a me focaliser sur les "Majeures", mais avec toujours cette impression qu'il me manquait quelque chose. L'impression de ne pas exploiter toutes les potentialites du jeu.
Maintenant, je "tire" avec les 78 cartes, separees en deux piles distinctes que j'utilise successivement, chacune completant l'autre.
C'est un peu comme l'utilisation d'un pied a coulisse... A la premiere lecture, on peut se satisfaire des centimetres et des millimetres, mais si l'on sait se servir de son outil, on peut y lire au dixieme de millimetre...

Je me suis fait un petit carnet pense-bete dans lequel j'ai note au fil du temps mes ressentis concernant chaque lame, majeure ou mineure, et je n'hesite pas a me replonger dedans regulierement, voire a y ajouter quelques mots, quelques impressions et ressentis. C'est en quelque sorte une maniere de structurer mon approche. Pas tres academique, ou trop, c'est selon.
C'est en quelque sorte une maniere de materialiser ses propres reperes, et de s'y retrouver dans le temps, au fil de l'evolution que l'on choisi / qui nous choisit...

Comme pour beaucoup de choses sur ce forum, c'est une discussion tellement personnelle et intuitive, en depit de la tentative d'intellectualiser tout ceci sur le papier, que detailler l'ensemble exhaustivement  serait extremement... Pas long, mais...

Pour essayer de faire simple, j'ai choisi mes "reperes", j'en ai pris note, et je m'y tiens, tout en affinant au fil du temps mes interpretations. Aujourd'hui, les numerales me sont devenues indispensables.


"Rester dans l'ignorance, c'est pêcher contre Le Plan Divin" Rudolph STEINER
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------
"On croit toujours que l'herbe est plus verte ailleurs, jusqu'à ce qu'on s'aperçoive qu'il s'agit de gazon synthétique" SNOOPY

Hors ligne

 

#5 28-10-10 13:28:36

TaroloGeek
Membre Amoureux
Lieu: METZ
Date d'inscription: 02-07-09
Messages: 54
Site web

Re: Tirages à 78 cartes : quelques pistes

(re)Bonjour Stef,

Je trouve que c'est une bonne méthode de séparer les lames en deux parties.

De plus, l'explication du pied à coulisse est très visuelle.

Ceci dit, pourrais tu donner quelques explications complémentaires sur la méthode que tu utilises ?

TaroloGeek

Hors ligne

 

#6 04-11-10 12:19:02

Stef
Membre Chariot
Lieu: Toulon / Brighton
Date d'inscription: 14-11-09
Messages: 71

Re: Tirages à 78 cartes : quelques pistes

Bonjour TG.

Pour tenter de repondre a ta question sur ma methode, elle est plutot intuitive, tu sais. les seules choses qui soient des "constantes", c'est la valeur des lames. Tout le reste 'est que variables.

Mais pour te donner une idee generale, voici :

J'ai deux tas de lames, donc. Les majeures d'un cote, les mineures de l'autre. (prenons le parti de les nommer ainsi pour des raisons de facilite).

J'effectue mon premier tirage a partir de la pile de majeures ; premiere lecture...
Je les recouvre une premiere fois avec les mineures ; seconde lecture, et souvent confirmation de la premiere lecture...
Le cas echeant, je recouvre a nouveau l'ensemble avec des mineures encore, mais il est possible de ne recouvrir qu'une seule carte...

Voila. Apres, la facon dont je tire l'ensemble n'est lie qu'a mon ressenti du moment. Certaines fois, le tirage est axe sur la dynamique de l'instant, d'autres fois... et bien d'autres fois c'est autre chose.

Voila. J'espere avoir repondu au moins un peu a ta question. Mais comme je te le disais, tout ceci est tres personnel, a prendre avec le recul necessaire, donc.

Au plaisir.
Stef.


"Rester dans l'ignorance, c'est pêcher contre Le Plan Divin" Rudolph STEINER
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------
"On croit toujours que l'herbe est plus verte ailleurs, jusqu'à ce qu'on s'aperçoive qu'il s'agit de gazon synthétique" SNOOPY

Hors ligne

 


Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr
Maintenance : DR Création
Hébergement du site assuré par : DR Création