Tradition des tarots de Marseille

Un forum créé par Laurent EDOUARD et géré par Chèvre

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

A la mémoire de mon ami Jean-Claude FLORNOY. Pour vous inscrire adressez simplement votre requête à Laurent ÉDOUARD via son site ou à Chèvre, ici, en indiquant le pseudo sous lequel vous souhaitez participer.

#1 10-05-10 09:33:53

Nemo
Membre Pendu
Date d'inscription: 09-04-10
Messages: 184

Ce chesne du Vieville

Bonjour à tous,

mes dernières recherches m'ont amené à ré-ouvrir certains bouquins où je trouve nouvelle matière à réflexion.
Dans la XVI de maître Viéville siège un très beau chêne, maitre-arbre s'il en est. Celui-ci me ramène au jardin
d' Eden forcément. Non pas l'arbre de la connaissance du bien et du mal mais les arbres en général.
Notre humanité, avant sa "chute" avait pour tâche de garder et cultiver le jardin. Il faut voir dans ce jardin
un état d'équilibre, une symbiose, entre l' Esprit et la Nature, vaste programme.
L'arbre c'est des racines en terre et des branches qui tendent vers le Ciel. Un trait d'union. Un arc en ciel.
Les arbres des hermétistes, au nombre de 7, sont "les 7 colonnes que la sagesse a bâtie, les 7 jours de la
Création, les 7 miracles en Saint Jean, les 7 paroles du Christ commençant par "je Suis" et les 7 sacrements
de l' eglise.
En somme les mystères de l' union de ce qui est en haut avec ce qui est en bas.
Il est dit aussi que le jardin est arrosé par un fleuve, scindé en 4 branches, 4 rivières. On y voit ici la mystique,
la gnose, la magie et l'hermétisme, autant de sources susceptibles d'arroser notre jardin intérieur afin d'y
faire croitre le trait d'union avec le Ciel
Cordialement
Nemo


Quelque soit le voyage on se retrouve au même point.

Hors ligne

 

#2 12-05-10 10:12:26

Nemo
Membre Pendu
Date d'inscription: 09-04-10
Messages: 184

Re: Ce chesne du Vieville

Bonjour,

et Charly d' écrire à propos d 'As de Coupe dans "Trois figures hiéroglyphiques":
l 'As de coupe "issant" de son origine tellurique;
citadelle circondiée de sept bastions
qui sont les sept opérations philosophiques.
Une Coupe/Graal/Eden d'où l'on voit couler les 4 branches du fleuve.
Bonne journée
Nemo


Quelque soit le voyage on se retrouve au même point.

Hors ligne

 

#3 12-05-10 13:49:53

Nemo
Membre Pendu
Date d'inscription: 09-04-10
Messages: 184

Re: Ce chesne du Vieville

Pour revenir à la XVI de Maitre Viéville, on y voit une sorte de "pluie". C' est le "Flos coeli", la Fleur du Ciel, l' Eau Divine.
Cette Eau Céleste, recueillie la nuit, (sans le mental donc) sert à laver par plusieurs le Mercure qui a gardé un peu de son
Huile lors de son passage en XV Le Diable.
Le Vitriol doit être là et la métamorphose peut commencer, me semble t-il.
Bonne journée
Nemo


Quelque soit le voyage on se retrouve au même point.

Hors ligne

 

#4 15-05-10 08:23:03

Nemo
Membre Pendu
Date d'inscription: 09-04-10
Messages: 184

Re: Ce chesne du Vieville

Bonjour,

Laissez moi vous faire part d'une belle synchro. Alors que je cherche des éléments de compréhension à propos de
"ce  chesne", j'ai visionné hier soir un cd prêtée par une amie. Ça présente la place principale de Bruxelles en tant
que support de l'œuvre alchimique. Parmi toutes les sculptures, il y en a une en façade qui représente un coq dans
un arbre. Le commentaire m'a incité à chercher plus avant et voici. Le chêne subit parfois l'attaque d'insectes qui pondent
à l'intérieur des feuilles ou du bois. Le chêne peut recevoir plus de 200 hôtes différents (en espèce). Lorsque la larve
se développe, il se forme autour d'elle une enveloppe, réaction du tissu végétal à la piqure de l'insecte. Cette enveloppe
peut prendre avec le temps une allure de petite pomme ! Cette enveloppe s'appelle une galle.
Le rapport avec le coq. Le coq est un gallinacée. Galle, gallinacée, la langue des oiseaux parle.
L'acide gallique est utilisé en alchimie pour précipiter des sulfates...
Bonne journée
Nemo


Quelque soit le voyage on se retrouve au même point.

Hors ligne

 

#5 16-05-10 21:56:40

Charly Alverda
Membre Soleil
Date d'inscription: 29-03-08
Messages: 854

Re: Ce chesne du Vieville

....

Dernière modification par Charly Alverda (28-05-10 17:13:03)

Hors ligne

 

#6 19-05-10 11:24:02

Nemo
Membre Pendu
Date d'inscription: 09-04-10
Messages: 184

Re: Ce chesne du Vieville

Bonjour à tous,
Bonjour Charly,

merci pour les rectifications wink

tu écris: "Tu fulcanellises sans le savoir on dirait !". Certainement, n'ayant jamais lu cet auteur, à part quelques passages et citations dans d'autres ouvrages.

           : Le Cosmopolite dit carrément qu'il faut extraire la viande de l'air. C'est très parlant comme expression et le rapprochement avec le prana m'amène à
             poser une question par la suite.
             " le "Flos coeli", la Fleur du Ciel, l' Eau Divine que l'on recueille la nuit, c'est LE mercure. Note que sans le mental tu ne peux rien recueillir...

Donc la question: ma conception du prana: une énergie subtile baignant le cosmos, alimentant et étant en toute chose et pouvant vivifier "la Vie". Je sais que certains
mouvements philosophiques indiens lui donne la capacité de "créer" les Univers, donc de donner la Vie, en se joignant à l' Akasha. Donc, si il est notre Mercure, celui-ci
a les mêmes qualités ? Si c'est le cas, est ce que je peux dire que la métamorphose annoncée en XV Le Diable de Me Viéville, s'amorce en XVI avec la descente dans la
matière du creuset, d'un principe de Vie ?
Avant que tu écrives ton post, je cherchais à propos du Gédéon biblique (tu l'as mentionné dans un article que je ne trouve plus). Dans  les "Trois figure hièroglyphiques" tu écris à propos du berger de la XVI: "Son orageux berger est vétu à la grecque pour rappeler la fable hermétique de Jason". Gédéon ou Jason, on revient à la toison.
La recherche que je faisais sur Gédéon m' a amené à relire les "miracles à la toison". Dieu faisant apparaitre la Rosée sur la toison et uniquement là, puis lors du second miracle, il fait apparaître la Rosée partout sauf sur la toison. Si les choses se passent ainsi, c'est bien parce que Gédéon à la foi en son Seigneur. Bon, ça pour dire que dans cette carte, je vois le principe Créateur, peu importe le nom qu'on peut lui donner, capable entre autre de transcender la matière. Est ce que je m'égare en disant ça ?

Autre chose, c'est quand j'ai écrit "sans le mental". Oui je sais que sans le mental on ne peut rien recueillir lol   J'ai fait un paralléle approximatif qui ne pouvait parler qu'à moi, désolé. Tu écris dans les trois figures: "...cette quintessence solaire ne pouvant être recueillie que la nuit."  Je voyais là, la descente de l' Esprit, tout comme la nuit, pendant le sommeil profond, le mental ayant abdiqué, l' Esprit est très présent..

"il faut bien préciser de quel jeu on parle, le Noblet et les Marseilles ne présentent pas la même symbolique, non plus que le Vieville", oui et j'ai occulté ça. Je pensais que la compréhension d'un détail sur une carte d'un jeu pouvait m'amener à d' autres compréhensions sur la même carte d'un autre jeu. Je pense que je vais rester sur le Viéville puisque nous avons avec nous le spécialiste wink
Merci Charly

Bonne journée à tous
Nemo


Quelque soit le voyage on se retrouve au même point.

Hors ligne

 

#7 21-05-10 00:13:06

Charly Alverda
Membre Soleil
Date d'inscription: 29-03-08
Messages: 854

Re: Ce chesne du Vieville

....

Dernière modification par Charly Alverda (28-05-10 17:13:34)

Hors ligne

 

#8 21-05-10 12:52:12

Chèvre
ma e baga
Date d'inscription: 24-06-09
Messages: 1657

Re: Ce chesne du Vieville

Charly a écrit:

je ne relie pas séquentiellement les triomphes entre eux, sauf indication du cartier, les nombres n'étant pas des chiffres.

très concisément, et, me semble-t-il, très justement dit.

Charly a écrit:

Il me semble que la structure du Tarot induite par les 7 tarots implique de considérer les échanges du Ciel (III) et de la Terre (IV), avec nous au mileu!

Le septénaire ainsi indiqué par les "7 Tarots" de la règle se retrouve de multiple façon dans le Tarot. Puisque tu ouvrais ce fil sur le caractère récurrent du 7, Nemo, je t'emboîte le pas. Certes, les nombres se prêtent toujours à des manipulations dans tous les sens, cependant...

Nous avons 21 atouts (+1 portant le zéro), donc 3 * 7 ... + 1
Il y a 78 cartes, soit 11 * 7 ... + 1 .
On sait aussi que 78 est la Gloire de 12 : (12+11+10+9+8+7+6+5+4+3+2+1) = 78

Encore le MAT, mobile par nature... et échappant, d'une certaine façon... à la Gloire. Ou y revenant.

La Gloire de 6 (6+5+4+3+2+1) = 21 (notre fameux 3 * 7), soit le nombre d'atouts numérotés, c'est une chose souvent relevée...

Moins remarqué : La Gloire de 7 ( 7+6+5+4+3+2+1) = 28 ... c'est à dire 4 * 7 , c'est assez (7 assez) remarquable...
D'autant plus que le nombre de cartes d'une série de numérales (Batons, Coupes, Deniers ou Epées) est 14, soit 7*2.
Donc, le nombre de cartes de DEUX séries (Coupes et Deniers ensembles, ou Bâtons et Epées ensemble par exemple) vaut 28... 4*7, et la Gloire de 7.
Et le nombre de cartes de toutes les séries est de 56, soit 8*7, bien sûr...
Mais 56 est aussi la Gloire de 10... +1 (10+9+8+7+6+5+4+3+2+1) = 55 .

Autrement dit, on retrouve le '1' mobile... Comme notre MAT, à la fois Zéro et Un, qu'on ne peut jamais fixer quelque part.

A propos de ce +1 : on note, par exemple dans le Conver, qu'un des Honneurs n'a pas de cartouche (le Valet de Deniers). (Dans le Dodal, c'est pareil, mais en plus le Valet de Bâtons n'a ni nom, ni cartouche! )
Or il y a 16 Honneurs, moins cet honneur 'sans nom' ou sans cartouche... 16 - 1 = 15 . Et 15 est la Gloire de 5 (1+2+3+4+5).
Ensuite, on a 56 Honneurs + Numérales, moins ce Valet: 56 - 1 = 55. Et 55, on l'a vu, est la Gloire de 10 ( 10+9+8+7+6+5+4+3+2+1 = 55).

Il semble donc qu'entre mille autres choses, le Tarot suggère la 'mobilité' d'un élément, appelé à compléter, ou non, un ensemble... pour faire un compte... 'rond' ! lol

Etonnant... non ?

Dernière modification par Chèvre (21-05-10 13:28:28)

Hors ligne

 

#9 22-05-10 09:03:55

Nemo
Membre Pendu
Date d'inscription: 09-04-10
Messages: 184

Re: Ce chesne du Vieville

Bonjour,
merci Charly pour les pistes à explorer. Je me suis procuré le Message Retrouvé dans un format de "poche" avec comme couverture
de belles peintures, certainement de Louis Cattiaux. J'ai téléchargé également le cosmopolite sur le site de la bnf. Donc du pain sur la
planche. Je me suis procuré également "la pierre des sages" d' Erik Sablé. Petit opuscule par la taille mais néanmoins d'une grande profondeur.

Merci Chèvre d' apporter ton sel à cette recherche. Je regrette qu'il n'y ait pas plus de monde à venir s'intéresser à ce domaine. C'est
étonnant d'ailleurs car sans cette connaissance le Tarot n'aurait probablement pas existé.
tu écris: Il semble donc qu'entre mille autres choses, le Tarot suggère la 'mobilité' d'un élément, appelé à compléter, ou non, un ensemble... pour faire un compte... 'rond' ! lol

est ce qu'on ne peut pas dire que cet élément est omniprésent, partout et partout invisible à celui qui ne sait pas le voir.
Ce I Bateleur est démiurge. Il crée des univers dont nous sommes et que nous sommes. Il se retrouve en Le Mat qui se
retrouve en Lui. Le haut, le bas. Mais où est le Haut, où est le Bas ?
Courage, persévérons.
Bonne journée
Nemo


Quelque soit le voyage on se retrouve au même point.

Hors ligne

 

#10 22-05-10 09:38:37

Chèvre
ma e baga
Date d'inscription: 24-06-09
Messages: 1657

Re: Ce chesne du Vieville

Nemo a écrit:

"la pierre des sages" d' Erik Sablé. Petit opuscule par la taille mais néanmoins d'une grande profondeur.

Rien de tel qu'un petit Sablé wink (à part peut-être les gros Gattiaux lol )

Je ne savais pas que le M+R existait en format de poche!! C'est une nouvelle Edition? Ou une ancienne?

D'accord avec toi que le Mat est omniprésent... Everywhere, everywhen, on va dire?

Hors ligne

 

#11 22-05-10 09:45:17

Nemo
Membre Pendu
Date d'inscription: 09-04-10
Messages: 184

Re: Ce chesne du Vieville

Re Chèvre

le Message Retrouvé que j'ai acquis est édité par les éditions Beya.
Ce n'est pas dans la collection livre de poche, mais son format est
très petit, quart de page. Ca me fait penser à "la petite voix"
qu'affectionne l' Errant.
@+


Quelque soit le voyage on se retrouve au même point.

Hors ligne

 

#12 22-05-10 10:13:46

Ludivine
Membre Chariot
Date d'inscription: 28-03-10
Messages: 70

Re: Ce chesne du Vieville

Bonjour tout le monde !

je vous lis toujours avec grand intérêt.

Nemo, je suis agréablement surprise que nous avons les mêmes lectures. Je me suis procuré les 3 ouvrages que tu cites parmi d'autres.

J'ai le Message Retrouvé ou l'horloge de la nuit et du jour de Dieu aux Editions BEYA (septembre 2007) format 10x13, 417 pages

photos de couverture : http://www.beyaeditions.com/

J'ai parcouru pas tout lu La pierre des sages ou essai sur l'alchimie spirituelle d'Erik Sablé. J'ai également parcouru Le Cosmopolite - Nouvelle lumière chymique et là, j'ai pas tout compris car ça me paraît très complexe... pas plus simple que Fulcanelli et Canseliet.

Dernière modification par Ludivine (22-05-10 10:25:28)

Hors ligne

 

#13 22-05-10 10:32:49

Nemo
Membre Pendu
Date d'inscription: 09-04-10
Messages: 184

Re: Ce chesne du Vieville

Bonjour Ludivine,

oui, c'est bien ce livre que j'ai acheté.
pour ce qui est de la compréhension des textes anciens, c'est vrai que c'est ardu.
Mais parfois ces textes s'éclairent mutuellement, d'où l'intérêt de chercher tous
azimuts, enfin, ça peut aider. J'essaye de comprendre les phases qui se présentent
dans nos cartes et ensuite j'essaye de trouver une correspondance livresque.
Je trouve que "la pierre des sages" exprime simplement le processus d'alchimie
spirituelle, Erik Sablé a écrit d'autres ouvrages sur le sujet, je pense que je vais me
les procurer.
Cordialement
Nemo


Quelque soit le voyage on se retrouve au même point.

Hors ligne

 

#14 22-05-10 12:00:18

Chèvre
ma e baga
Date d'inscription: 24-06-09
Messages: 1657

Re: Ce chesne du Vieville

Ludivine a écrit:

J'ai également parcouru Le Cosmopolite - Nouvelle lumière chymique et là, j'ai pas tout compris car ça me paraît très complexe...

"J'ai également parcouru" ... Cherchez l'erreur...

Je ne suis pas alchimiste, mais je ne recommande pas le survol, quand on touche à des ouvrages de ce type...

Car on entend souvent "lege, lege et relege... Ora et Labora" et moins souvent "survolege, survolege et resurvolege etc."

Une fois cela dit.... Chacun son approche, après tout... Si ça se trouve, tu capte des fragments significatifs qui te conviennent.

Qu'en disent les alchimisses ? (Poil aux saucisses)

Dernière modification par Chèvre (22-05-10 12:10:18)

Hors ligne

 

#15 22-05-10 14:29:03

Ludivine
Membre Chariot
Date d'inscription: 28-03-10
Messages: 70

Re: Ce chesne du Vieville

Nemo a écrit:

J'essaye de comprendre les phases qui se présentent
dans nos cartes et ensuite j'essaye de trouver une correspondance livresque.

Tout à fait d'accord avec toi. Pour ma part, j'essaie de retrouver l'analogie entre l'oeuvre alchimique et les cartes du tarot. A mon avis, celà doit être possible mais ce n'est encore pour l'instant qu'une intuition !

Parcourir ne veut pas dire qu'on n'essaie pas de retirer la quintessence du passage lu ! Il est préférable de lire avec compréhension que de lire lire et relire sans rien comprendre et prier et travailler en faisant n'importe quoi, n'importe comment, en espérant réussir la pierre philosophale.

Amicalement.

ludy.

Dernière modification par Ludivine (22-05-10 14:34:22)

Hors ligne

 

#16 22-05-10 14:39:04

l'Errant
Membre Monde
Date d'inscription: 19-06-09
Messages: 1747
Site web

Re: Ce chesne du Vieville

Nemo a écrit:

Ca me fait penser à "la petite voix"
qu'affectionne l' Errant.
@+

Moi aussi j'ai attaqué le gros Gattiaux tongue, mais pas pu le terminer sad

Quant à Eileen Caddy, je la citais pour sa participation aux jardins de Findhorn, mais "la petite voix" j'ai juste parcouru - ce qui plaira à Chèvre wink. Disons qu'à cette époque de ma vie, j'essayais d'être sur la grande Voie. Désormais c'est plus terre à terre, puisque je suis sur la piste... des lapins de garenne. Je vais peut-être me mettre à lire "le Chasseur Français" lol

http://i60.servimg.com/u/f60/09/00/25/88/img_2010.jpg


Autour De Celui Qui Sait S’emerveiller, Eclosent Les Merveilles. La Plus Grande Merveille Est – L’homme.
"Les dialogues avec l'ange"

Hors ligne

 

#17 22-05-10 14:47:03

Chèvre
ma e baga
Date d'inscription: 24-06-09
Messages: 1657

Re: Ce chesne du Vieville

Ludivine a écrit:

Il est préférable de lire avec compréhension que de lire lire et relire sans rien comprendre et prier et travailler sans avoir rien compris et faire n'importe quoi n'importe comment en espérant réussir la pierre philosophale.

Ah bon ?? La vache, vous êtes sacrément brillants, vous autres.

Qui aurait cru qu'il était possible de retirer la quintessence d'une oeuvre importante et forte en la parcourant? Remarque, il y a bien des gens qui lisent "La Recherche du Temps Perdu" en diagonale. Pourquoi pas ?? Chacun ses goûts lol
Je vois que la relève des alchimistes est assurée... Charly va être content!... Bravo, Ludy !

Dis... Juste par curiosité: lire lire et relire avec attention, sans arrière-pensée, préconçu, ni a-priori... tu as aussi essayé? (Moi pas... Incapable)

Hors ligne

 

#18 22-05-10 15:32:21

Ludivine
Membre Chariot
Date d'inscription: 28-03-10
Messages: 70

Re: Ce chesne du Vieville

Ah ! bonjour l'Errant ! Je suis très contente de te lire. Dommage que l'Apprenti Roitelet ne vient plus ! J'aimais bien vos discussions...

Chèvre, j'ai écrit : retirer la quintessence du passage lu, je n'ai pas dit survoler sans rien comprendre !

Chèvre a écrit:

Je vois que la relève des alchimistes est assurée... Charly va être content!... Bravo, Ludy !

Comprends pas ? Que veux-tu dire ? Je penses que tu aimes la polémique et exciter un peu le public non ? Tu n'aimes pas le calme ! lol

Chèvre a écrit:

Dis... Juste par curiosité: lire lire et relire avec attention, sans arrière-pensée, préconçu, ni a-priori... tu as aussi essayé?

Bien sûr ! Quelle question ! Et parcourir avec attention, sans arrière-pensée, préconçu, ni a-priori... aussi !

Dernière modification par Ludivine (22-05-10 15:39:04)

Hors ligne

 

#19 22-05-10 15:58:11

Nemo
Membre Pendu
Date d'inscription: 09-04-10
Messages: 184

Re: Ce chesne du Vieville

Salut l' Errant

il est mignon comme tout ce petit lapin. M'en faudrait bien un comme celle-ci en ce moment.

La petite voix je trouvais ça sympa, piocher une page au hasard et lire ce qui arrive. Je crois
que je vais essayer avec le M+R. C'est vrai que c'est aussi hermétique que le reste mais la poésie en plus
c'est quand même quelque chose.
allez @+
Nemo


Quelque soit le voyage on se retrouve au même point.

Hors ligne

 

#20 22-05-10 18:27:11

Ludivine
Membre Chariot
Date d'inscription: 28-03-10
Messages: 70

Re: Ce chesne du Vieville

Ah parcourir le M+R, c'est tout simplement génial ! big_smile

Hors ligne

 

#21 22-05-10 19:28:51

Charly Alverda
Membre Soleil
Date d'inscription: 29-03-08
Messages: 854

Re: Ce chesne du Vieville

Bonjour à toutes et tous

Je n'oublierai jamais ma rencontre avec le M + R. ! C'était boulevard Saint Michel et je regardais sur un étal ce que les libraires appellent la "drouille", c'est-à-dire les livres qui n'ont pas de valeur sur tous les plans, genre mauvais romans policiers, romans de gare... Dans ce fatras de livres à 2 francs j'en extirpe un dans un état lamentable : couverture déchirée, tranche absente, pages jaunies: Le Message Retrouvé. J'avais vaguement entendu parler de ce livre,  et très défavorablement, par un catholique épris d'alchimie, je lis un passage, puis deux, et je pense : " mais c'est le Cosmopolite moderne " ! Je l'ai acheté bien sur et ne l'ai plus quitté, c'était une édition originale de 1956. Peu de temps après, au salon du Vieux Papier, je tombe sur une édition originale de 1946, la seule qu'a connue Cattiaux, avec seulement les douze premiers "livres". A l'intérieur, un envoi de Cattiaux à une dame polonaise, et un diagramme alchimique qu'il avait dessiné.

En "fête", j'appris plus tard que c'était Nicolas Valois son inspirateur, cependant Cattiaux a fait une étude de Cosmo (publiée sur le net) et a sélectionné les passages les plus éclairants, selon lui.

" Parti de rien, je ne suis pas arrivé à grand chose, mais tout seul (MARX, Groucho). Après quarante années d'études alchimiques, je tiens à dire aux débutants que parmi les anciens c'est le Cosmopolite qui offre le plus d'enseignement clair, et le M + R offre une entrée "royale" à cet enseignement, Cattiaux a toujours hésité devant la publication de cet ouvrage, les 12 premiers livres étant destinés à un ami, il craignait d'avoir été trop clair ! Son ami Emmanuel d'Hoogvhorst a publié aussi un petit ouvrage-testament, bien plus hermétique, selon d'autres et moi-même, que le M + R, il s'appelle " Aphorismes du Nouveau Monde " .

Cordialement,

C...a

Hors ligne

 

#22 22-05-10 20:34:39

Ludivine
Membre Chariot
Date d'inscription: 28-03-10
Messages: 70

Re: Ce chesne du Vieville

Merci Charly de nous avoir fait partager ton expérience.

Ainsi, le message retrouvé a donc été réellement perdu !

Amicalement,

Ludy.

Hors ligne

 

#23 22-05-10 20:38:21

l'Errant
Membre Monde
Date d'inscription: 19-06-09
Messages: 1747
Site web

Re: Ce chesne du Vieville

Nemo a écrit:

Salut l' Errant

il est mignon comme tout ce petit lapin. M'en faudrait bien un comme celle-ci en ce moment.

La petite voix je trouvais ça sympa, piocher une page au hasard et lire ce qui arrive. Je crois
que je vais essayer avec le M+R. C'est vrai que c'est aussi hermétique que le reste mais la poésie en plus
c'est quand même quelque chose.
allez @+
Nemo

Ce qu'en dit Charles d’Hooghvorst : "Le Message Retrouvé ne doit pas nécessairement se lire comme un livre ordinaire, du début à la fin. La meilleure manière de l’aborder est de l’ouvrir au hasard et de lire les versets qui tombent sous les yeux. Ou mieux, on peut l’interroger sur un sujet précis en introduisant la pointe d’un coupe-papier dans la tranche du livre fermé et lire ensuite la réponse indiquée par la pointe. Car c’est, en effet, en quelque sorte, un livre magique qui répond aux questions qu’on lui pose avec simplicité et sans malice. J’en ai fait très souvent l’expérience."

J'ai essayé.. mais ça n'a pas fonctionné sad

En fait j'en reviens toujours aux dialogues avec l'ange, et ses synchronicités éblouissantes. Lorsque je fais une consultation je ne  manque jamais de faire "piocher" un paragraphe à mon consultant en fin de séance, et quasi à chaque fois la personne est étonnée. Il y a parfois, mais très rarement, un texte qui ne parle pas à la personne, mais dans la plupart des cas c'est en phase avec le questionnement, et souvent aussi avec les mots que j'ai pu dire.

Némo, si tu n'as pas de lapin, fais comme moi, adopte la mésange wink

http://i60.servimg.com/u/f60/09/00/25/88/img_2111.jpg


Autour De Celui Qui Sait S’emerveiller, Eclosent Les Merveilles. La Plus Grande Merveille Est – L’homme.
"Les dialogues avec l'ange"

Hors ligne

 

#24 22-05-10 21:20:35

Charly Alverda
Membre Soleil
Date d'inscription: 29-03-08
Messages: 854

Re: Ce chesne du Vieville

....

Dernière modification par Charly Alverda (28-05-10 17:14:33)

Hors ligne

 

#25 22-05-10 21:37:52

l'Errant
Membre Monde
Date d'inscription: 19-06-09
Messages: 1747
Site web

Re: Ce chesne du Vieville

Charly Alverda a écrit:

Marguerite m'a raconté d'autres anecdotes de ce genre : Un jour il accepte de rencontrer un mage à la mode tout vétu de blanc immaculé. Cattiaux apparaît maculé de noir et tend une main toute aussi noire  : " Excusez-moi, cher ami, je déchargeais du charbon à la cave. " L'autre s'est vite enfuit. Une autre fois, il reçoit un autre de ce genre, quasi torse nu, vaguement recouvert d'un drap et d'un turban, un Pierre Dac avant l'heure, il y a une photo !

...

Ou une Chèvre ! On veut la photo de ceste chevre de Vielle Ville qui gratte où ça chatouille lol

http://i60.servimg.com/u/f60/09/00/25/88/chavre10.jpg


Autour De Celui Qui Sait S’emerveiller, Eclosent Les Merveilles. La Plus Grande Merveille Est – L’homme.
"Les dialogues avec l'ange"

Hors ligne

 

#26 22-05-10 21:45:13

l'Errant
Membre Monde
Date d'inscription: 19-06-09
Messages: 1747
Site web

Re: Ce chesne du Vieville

l'Errant a écrit:

Charly Alverda a écrit:

Marguerite m'a raconté...

Ou une Chèvre ! On veut la photo de ceste chevre de Vielle Ville qui gratte où ça chatouille lol ...

Je parle bien du zouave Chèvre hein ! Pas de la chèvre Marguerite wink

"La société a également changé de nom. Elle est devenue : « Les Zouaves français du Second Empire ». Le 10 décembre 1967, la compagnie a reçu un nouveau fanion, réplique parfaite d'un drapeau au­thentique conservé au Musée des Invalides a Paris. L'emblème a été béni a Aulne et remis a la société par M™ Junon Godefroid, marraine et M. Herbert Flaam, parrain. Détail amusant, l'année précédente, la compagnie avait été dotée d'une mascotte (le 4 décembre 1966) : une magnifique chevre prénommée Marguerite. Cela donna lieu a de pittoresques manifestations qui se déroulèrent sur la place du Chapitre. Sur le kiosque a musique avaient pris place MM. Charles Gendeblen, président ; Azur Lefevre, président de l'Amicale folklorique de Thuin ; le D'Georges Cuisenaire, président des Sapeurs et Grenadiers. Ces personnalités encadraient Marguerite tenue par M'™ Dessales, marraine et G. Orbant, parrain de la mascotte. Celle-ci, nullement intimidée, portait un croissant d'or entre ses petites cornes et avait les pattes sanglées dans des gaines en cuir blanc. "


Autour De Celui Qui Sait S’emerveiller, Eclosent Les Merveilles. La Plus Grande Merveille Est – L’homme.
"Les dialogues avec l'ange"

Hors ligne

 

#27 22-05-10 23:18:29

lelo
Membre Maison Dieu
Date d'inscription: 07-07-07
Messages: 402

Re: Ce chesne du Vieville

Charly a écrit:

Il écrit dans le M + R : "Nous avons pris l'habit de charlatan, car le mépris désintéressé du monde est moins dur à supporter que son admiration intéressée."

Cette phrase est d'actualité pour notre monde d'aujourd'hui.

Charly, c'est le M+R qui t'as choisi pour Le Retrouvé.

Merci à toi d'être à la Foi, Charles a tant, Charles attend, Charles à temps...

Hors ligne

 

#28 22-05-10 23:41:40

Charly Alverda
Membre Soleil
Date d'inscription: 29-03-08
Messages: 854

Re: Ce chesne du Vieville

Merci pour les encouragements Lelo. Je ne suis vraiment pas le meilleur ambassadeur du Message Retrouvé eu égard aux travaux des gens de Beya et du Miroir D'Isis. Je me verrais plutôt charlatan dans le sens trivial du terme !

J'avais curieusement oublié la juxtaposition avec bateleur et pitre ! :

" Nous nous nommerons incapables, inutiles et stupides quand nous reposerons dans la contemplation de l'Unique; ou bien nous nous nommerons charlatans, bateleurs et pitres quand nous enseignerons sa sainte loi dans le monde."

Mais il faudrait songer à revenir au chêne non manquant !

Amicalement,

Charly

Hors ligne

 

#29 23-05-10 04:38:39

l'Errant
Membre Monde
Date d'inscription: 19-06-09
Messages: 1747
Site web

Re: Ce chesne du Vieville

Chèvre a écrit:

Je ne suis pas alchimiste, mais je ne recommande pas le survol, quand on touche à des ouvrages de ce type...

Car on entend souvent "lege, lege et relege...

Bien sûr qu'on peut survoler quand on est léger, léger et re léger wink

"Comment peux-tu reconnaître ta voie,
Si tu ne souris pas ?
J’HABITE DANS LE SOURIRE ET JE SUIS TA MESURE.
Le sourire est symbole : Maîtrise sur la matière.
Si tu lis un livre, tu l’approche de toi
Pour bien voir.
Si tu veux me lire, il faut que tu t’approches.
J’HABITE DANS LE SOURIRE.

Les dialogues..."


Autour De Celui Qui Sait S’emerveiller, Eclosent Les Merveilles. La Plus Grande Merveille Est – L’homme.
"Les dialogues avec l'ange"

Hors ligne

 

#30 23-05-10 04:45:33

l'Errant
Membre Monde
Date d'inscription: 19-06-09
Messages: 1747
Site web

Re: Ce chesne du Vieville

lelo a écrit:

Merci à toi d'être à la Foi, Charles a tant, Charles attend, Charles à temps...

Sans oublier le char latent de la Mère cabac lol


Autour De Celui Qui Sait S’emerveiller, Eclosent Les Merveilles. La Plus Grande Merveille Est – L’homme.
"Les dialogues avec l'ange"

Hors ligne

 

#31 23-05-10 05:34:17

l'Errant
Membre Monde
Date d'inscription: 19-06-09
Messages: 1747
Site web

Re: Ce chesne du Vieville

Meuh nan Chèvre ( permets moi de te précéder ) smile.. La mère cabac  n'est pas celle qui a plus d'atours dans son sac tongue

Atours, charmes.. petits hêtres ! Charly appelle à revenir aux chênes !

Moi je vous laisse et retourne à mes arbres chenus, parfois chênus mais surtout bien d'cheu nous, où les oiseaux sont en train de couver.

Dernière modification par l'Errant (23-05-10 05:34:58)


Autour De Celui Qui Sait S’emerveiller, Eclosent Les Merveilles. La Plus Grande Merveille Est – L’homme.
"Les dialogues avec l'ange"

Hors ligne

 

#32 23-05-10 09:09:22

Nemo
Membre Pendu
Date d'inscription: 09-04-10
Messages: 184

Re: Ce chesne du Vieville

Bonjour à tous et toutes

c'est bien ça s'anime de tous côtés ici, et puis ça divague fort aussi, une bonne chose aussi, resté sérieux trop longtemps ça constipe.
merci l' Errant pour le best hier. Les mésanges elles sont là-aussi et puis d'autres que j'identifie pas encore, je vais chercher un site pour
ça. Le texte là sur les zouaves, c'est quoi cette affaire, ça être étrange une fois...Moi c'est les cerisiers que je vais aller rejoindre, c'est
l'abondance, alors je confiture, je conserve, je distribue au voisinage.

Je me joins à Ludivine et lelo pour ce qui est de la reconnaissance du travail de Charly et de son partage.
Mais également à tous ici, car avant d'arriver au silence d' Or, on sait que la parole est d' Argent.
Et oui Charly, si tu n'avais pas proposé cette discussion sur l' Hermétisme on n'aurait pas grand chose à
se mettre sous la dent, et l'exploration tous azimuts des textes hermétiques ne nous mènerait  pas loin.
Enfin je parle pour moi.

Et donc sur les conseils du Baron d' Hoogvhorst je pointe au hasard une page du M+R, et voici:
Livre XXX      6                                                                                                   et 6':
                           "Nul n'a le droit de prospérer ici bas s'il ne fait profession                     "Tous ceux là portent les initiales de la Bête comme                             
                           d' athéisme impie ou s'il n'affiche une foi hypocrite, car                          marque et comme drapeau et ils se détruisent finalement
                           chaque groupe s'occupe de ses propres affaires et méprise                    car ils sont ennemis de Dieu, soit qu'ils le nient publiquement
                           celles de Dieu."                                                                                   soit qu'ils le trahissent en secret."

C'est fou ce truc quand même, hier l' Errant et son article avec drapeau et bêbete à cornes et aujourd'hui ceci tongue

Bon jour du Soleil

Nemo


Quelque soit le voyage on se retrouve au même point.

Hors ligne

 

#33 23-05-10 10:52:50

Chèvre
ma e baga
Date d'inscription: 24-06-09
Messages: 1657

Re: Ce chesne du Vieville

Oui tu as raison sur le Léger et re-léger l'Errant, merci. Je préfère ton approche aux autres 'sagesses'.

D'ailleurs, en ce qui me concerne, je suis l'As des As du survol... lol Mais, comment dire... il y a aussi la manière de présenter les choses, je ne sais pas, moi...

******** changement d'ambiance ...

Hier nous avons planté un jeune chêne (6mètres de haut, quand même...) 'à la mémoire' d'un ami... dont nous avons répandu les cendres au pied.

Il avait été détenu par la Gestapo, étant jeune... et toujours resté un sacré Loulou et grand pourfendeur de cons. Sacré artiste, aussi.

Ceci, pour les synchronicités, l'Errant... Note ce chêne!

J'espère, et présume, qu'à présent il dialogue avec l'Ange. Léger et reléger... Et sur ce, je vous laisse, enchaînés ou déchênés, à vos propres... chênes!

Hors ligne

 

#34 23-05-10 10:55:35

Ludivine
Membre Chariot
Date d'inscription: 28-03-10
Messages: 70

Re: Ce chesne du Vieville

Bonjour à tous !

En effet, revenons au chêne sans être enchaîné !

Dans toutes les civilisations, le chêne a été symbole de force, de majesté, de sagesse, de prophétie, de puissance et de longévité. Par sa verticalité aérienne et la profondeur de ses racines, il symbolise l'axe du monde, l'instrument de communication entre les mondes souterrains et le ciel. De tout temps, le chêne a été protégé et vénéré par l'Homme. Les Grecs, Romains les Celtes et les Vikings le percevaient comme un symbole de force et de puissance. ( http://fr.ekopedia.org/Ch%C3%AAne )

amicalement

Ludy.

Hors ligne

 

#35 23-05-10 13:53:29

l'Errant
Membre Monde
Date d'inscription: 19-06-09
Messages: 1747
Site web

Re: Ce chesne du Vieville

Ludivine a écrit:

Dans toutes les civilisations, le chêne a été symbole de force, de majesté, de sagesse, de prophétie, de puissance et de longévité. Par sa verticalité aérienne et la profondeur de ses racines, il symbolise l'axe du monde, l'instrument de communication entre les mondes souterrains et le ciel. De tout temps, le chêne a été protégé et vénéré par l'Homme. Les Grecs, Romains les Celtes et les Vikings le percevaient comme un symbole de force et de puissance.

En forêt de Tronçais où j'étais voici peu de temps, certains très vieux chênes ( 300 à 400 ans) ont tous été foudroyés, mais ont survécu sans dégénérescence.

http://i60.servimg.com/u/f60/09/00/25/88/img_1522.jpg

Qu'en est-il du chêne de Vieville ?


Autour De Celui Qui Sait S’emerveiller, Eclosent Les Merveilles. La Plus Grande Merveille Est – L’homme.
"Les dialogues avec l'ange"

Hors ligne

 

#36 23-05-10 15:48:54

Nemo
Membre Pendu
Date d'inscription: 09-04-10
Messages: 184

Re: Ce chesne du Vieville

L' Errant a écrit: En forêt de Tronçais où j'étais voici peu de temps, certains très vieux chênes ( 300 à 400 ans) ont tous été foudroyés, mais ont survécu sans dégénérescence.

voila ce que je trouve: « Le chêne, souvent frappé par la foudre, s’est vu investir [chez les Celtes] de la capacité à
recevoir de soudaines illuminations divines. Il est donc un point de contact privilégié vers l’Autre Monde ».
Cette capacité à recevoir l’illumination divine n’arrive que lorsque l’homme a accumulé suffisamment de force en lui
pour arriver à un point de rupture de la conscience ordinaire. Le fait de se faire frapper par la foudre correspond
alors à cette soudaine rupture ontologique de niveau qui permet de rentrer en contact avec des vérités supérieures et divines.

Charly a écrit: Note ce chêne dit laconiquement Flamel, ce chêne est creux comme un tonneau (Latone) et produit un nitre...

Voila ce que je trouve dans le dictionnaire de Dom Pernéty: Chêne creux: fourneau des Sages. La Fable parle d'un chêne creux contre lequel Cadmus perça le dragon qui avait dévoré ses compagnons. La lance qu'employa Cadmus est le feu, le serpent signifie le Mercure. Le chêne creux étant le fourneau secret des Sages, on voit pourquoi les Anciens l'avait consacré à Rhéa, femme de Saturne.
On pourrait voir dans ce chêne creux la tour athanor ? de la Maison-Dieu des Marseilles ?

Dans d’autres traditions, le même symbolisme existe sous une forme à peine différente : une source coule du pied d’un chêne, et le simple fait de boire l’eau de cette source apporte l’illumination et la vision divine du monde. Ainsi en est-il dans la tradition nordique, selon laquelle Odhinn but à la source de l’Arbre du Monde pour acquérir la connaissance divine.

Ce thème se retrouve dans le symbolisme alchimique, où le chêne joue un rôle prépondérant : il apparaît sous la forme du « Vieux Chêne creux », d’où sourd « un
ruisseaux d’eau vive » qui n’est pas une simple eau de rivière, mais l’eau de la « Fontaine
mystérieuse », celle que recherchent tous les alchimistes. C’est ce qu’ils nomment « l’eau
sèche », qui « ne mouille pas les mains », le précieux « dissolvant universel », indispensable à
la réalisation de l’oeuvre, de la vision divine, en un mot le « Mercure des sages ""

Cordialement

Nemo


Quelque soit le voyage on se retrouve au même point.

Hors ligne

 

#37 23-05-10 16:35:09

Logos Rider
Membre Maison Dieu
Date d'inscription: 11-06-09
Messages: 431

Re: Ce chesne du Vieville

merci merci Nemo... there's a natural mystic blowing through the air

Hors ligne

 

#38 23-05-10 17:01:45

Chèvre
ma e baga
Date d'inscription: 24-06-09
Messages: 1657

Re: Ce chesne du Vieville

C'est bien généreux, Nemo, mais (impression personnelle), il semble que vous compliquiez tout, avec vos symboles alchimiqueds, mythologiques...

A quoi bon, nom de Dieu? Toi qui ne te la joues pas grand initié, Nemo, permets-moi de te poser la question: Y a-t-il une seule bonne raison à s'entêter à parler jargon? Une passion irrépressible des Métaphores, maybe?...!!?!...

(Il doit y avoir une bonne raison, puisque même les Trojani, Alleau... s'y adonnent. Mais on a l'impression que leurs multiples 'imitateurs' se la 'pètent grave', ou confondent, peut-être, les fins et les moyens?!.... Pauvres chous lol )

Hors ligne

 

#39 23-05-10 17:05:42

Nemo
Membre Pendu
Date d'inscription: 09-04-10
Messages: 184

Re: Ce chesne du Vieville

Bonjour Logos

oui bon t'imagines que c'est pas de moi, mais je pense que ça fait avancer notre recherche du Mercure...

je trouve qu'il y a de l' Étoile (des Marseilles) aussi. Cette idée de rivière qui coule...une suite surement.

J'aime beaucoup le paysage panoramique que décrit Tchalaï dans le gouvernement du Monde.

XVII L' Etoile    XVI Maison-Dieu   XX Le Jugement
ça marche avec le Conver et le Marteau.
@+
Nemo


Quelque soit le voyage on se retrouve au même point.

Hors ligne

 

#40 23-05-10 19:09:41

Charly Alverda
Membre Soleil
Date d'inscription: 29-03-08
Messages: 854

Re: Ce chesne du Vieville

Oui, bien sur Nemo, tu as raison de garder les expressions qui décrivent au mieux le "sujet des Sages"

L'expression " eau qui  ne mouille pas les mains " est en effet excellente pour celui qui use des analogies.Ainsi, un liquide qui ne mouille pas les mains induit que nous songions au règne métallique et au  métal mercure. Mais ces Sages ou "philosophes de la nature " précisent : "notre" mercure, qui ne peut donc être celui du "vulgaire". L'esu bien sur est également "notre" eau, donc pas celle de la rivière. Nous trouvons aussi dans leurs livres, l'expression " belle d'argent ", (argent renvoyant à la lune) et des descriptions confirmant que nous devons produire un liquide presque transparent, qui n'humidifie pas les mains et qui brille faiblement la nuit.

Selon Canseliet, les anciennes armoiries de la ville de Fontenay sous Bois représentaient un chêne avec 2 fois 6 glands, les petits mondes de l'Arbre du Monde, et sortant du pied du chêne 2 rivières. Au dessus du chêne est une escarboucle. Voici les armoiries modernes :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Bl … earchInput

Cordialement,

Charly

Dernière modification par Charly Alverda (23-05-10 19:23:42)

Hors ligne

 

#41 23-05-10 23:01:29

Ludivine
Membre Chariot
Date d'inscription: 28-03-10
Messages: 70

Re: Ce chesne du Vieville

Merci à tous !

Je rajouterais : Le chêne, arbre sacré dans de nombreuses traditions est investi des privilèges de la divinité suprême du ciel, sans doute parce qu'il attire la foudre et qu'il symbolise la majesté : chêne de Zeus à Dodone, de Jupiter Capitolin à Rome, de Ramowe en Prusse, de Perun chez les Slaves. La massue d'Hercule est de chêne.
D'après un passage de Pline l'Ancien, qui s'appuie sur l'analogie du grec (drûs), le nom des druides est en relation étymologique avec le nom du chêne ; d'où la traduction homme de chêne, qui a souvent réussi à s'introduire jusque dans l'érudition moderne. Pour les Celtes, il était l'emblème de l'hospitalité et l'équivalent d'un temple. (Dictionnaire des symboles – Jean Chevalier et Alain Gheerbrant).

Amicalement

ludy.

Hors ligne

 

#42 23-05-10 23:43:56

Ludivine
Membre Chariot
Date d'inscription: 28-03-10
Messages: 70

Re: Ce chesne du Vieville

Nemo a écrit:

Lorsque la larve se développe, il se forme autour d'elle une enveloppe, réaction du tissu végétal à la piqure de l'insecte. Cette enveloppe
peut prendre avec le temps une allure de petite pomme ! Cette enveloppe s'appelle une galle.
Le rapport avec le coq. Le coq est un gallinacée. Galle, gallinacée, la langue des oiseaux parle.

le chêne porte souvent sur ses feuilles de petites excroissances rondes et rugueuses, parfois percées d’un trou, appelées noix de galle (lat. galla). Or, si nous rapprochons trois mots de la même famille latine : galla, Gallia,gallus, nous obtenons galle, Gaulle, coq. Le coq est l’emblème de la Gaule et l’attribut de Mercure, ainsi que le dit expressément Jacob Tollius ; il couronne le clocher des églises françaises, et ce n’est pas sans raison que la France est dite la Fille aînée de l’Eglise. Il n’y a plus qu’un pas à faire pour découvrir ce que les maîtres de l’art ont caché avec tant de soin. Poursuivons. Non seulement le chêne fournit la galle, mais il donne encore le Kermès, qui a, dans la Gaye Science, la même signification que Hermès, les consonnes initiales étant permutantes. Les deux termes ont un sens identique, celui de Mercure. Toutefois, tandis que la galle donne le nom de la matière mercurielle brute, le kermès (en arabe girmiz, qui teint en écarlate) caractérise la substance préparée. (Fulcanelli)

Hors ligne

 

#43 24-05-10 16:52:51

Nemo
Membre Pendu
Date d'inscription: 09-04-10
Messages: 184

Re: Ce chesne du Vieville

Charly écrit: L'expression " eau qui  ne mouille pas les mains " est en effet excellente pour celui qui use des analogies.Ainsi, un liquide qui ne mouille pas les mains induit que nous songions au règne métallique et au  métal mercure. Mais ces Sages ou "philosophes de la nature " précisent : "notre" mercure, qui ne peut donc être celui du "vulgaire". L'esu bien sur est également "notre" eau, donc pas celle de la rivière.

Oui oui bien sur on parle du Mercure et de l' Eau philosophique. Je vais affiner mon vocabulaire.
@+
Nemo


Quelque soit le voyage on se retrouve au même point.

Hors ligne

 

#44 24-05-10 19:33:39

Nemo
Membre Pendu
Date d'inscription: 09-04-10
Messages: 184

Re: Ce chesne du Vieville

Bonne Pentecôte à tous et toutes

Je me lance.
L'amorce de mandorle de XV Le Diable annonçait le début possible de l' Œuvre.
On en retire ce Léonard, ce Lion Rouge, principe masculin en tout cas avec Viéville
Si je continue avec Vieville et son chesne creux, on y retire donc un nitre. Dom Pernéty d'écrire: «  ils ont appelé ce nitre Cerbère, Sel Infernal, Mercure, ils ont même prétendue que cette eau mère filtrée, évaporée, coagulée, ensuite dissoute à l'air, évaporée, coagulée et dissoute de nouveau bien des fois, devenait l' Aimant du Cosmopolite, d'où l'on devait extraire le Mercure Hermétique dissolvant de l' Or.
On a bien apparition de notre Mercure Philosophique.

Si je prends le symbolisme d'une XVI Maison Dieu de chez Conver, voici ce qu'écrit Charly dans les trois figures hiéroglyphiques: « C'est au contraire au pied de leur athanor, transportés d'extase et tout « retourné » par leur découverte que nous sont montrés  ces personnages car ils viennent de trouver l'herbe magique, leur lunaire.
Je crois que je peux y voir la même opération. La lunaire étant selon Dom Pernety: « les Philosophes ont donné le nom de Suc de Lunaire à leur Mercure qu'ils ont aussi appelé Crachat de la Lune, Fils du Soleil et de la Lune.....que Marie soeur de Moïse, dit être deux plantes blanches que l'on cueille sur les petites montagnes... »
Et dans les marseilles on voit bien des plantes sur des petites montagnes, sauf chez Noblet, mais bon, il doit y avoir un autre symbolisme.
Puisant à nouveau dans les trois figures hiéroglyphiques: « Il s'agit de cet esprit universel, (l' eau qui ne mouille pas les mains) dont le Tarot exprime, du XVI au XX, les modalités d' apparition terrestre..... »
Le Mercure est apparu et jusqu'à XX Le Jugement ira à sa perfection.
Quant aux armoiries de Fontenay, elles font suite, à mon avis. L'escarboucle héraldique nous renvoyant à la fois à la pierre précieuse rouge ou verte (rouge et verte dans l' Œuvre), et également à l' Etoile à huit branches (double pour l'union des contraires). On voit parfaitement dans l' Etoile de Me Noblet, le joyau céleste.
Le blason original montre deux rivières sortant du chêne, ces deux rivières qui s'écoulent des vases de notre Etoile.
L'affaire des 2X6 glands semble intéressante, je vais essayer d'aller y voir.

Bonne soirée

Nemo


Quelque soit le voyage on se retrouve au même point.

Hors ligne

 

#45 24-05-10 20:02:47

Nemo
Membre Pendu
Date d'inscription: 09-04-10
Messages: 184

Re: Ce chesne du Vieville

Bonsoir Chévre
tu écris:

A quoi bon, nom de Dieu? Toi qui ne te la joues pas grand initié, Nemo, permets-moi de te poser la question: Y a-t-il une seule bonne raison à s'entêter à parler jargon? Une passion irrépressible des Métaphores, maybe?...!!?!...

je ne sais pas quoi te répondre, mais je vais essayer quand même. Le jargon n'a rien à voir, c'est le sujet qui importe. Je suis comme toi, j'aimerais bien que ce soit plus clair mais bon. Ça fait bien une vingtaine d'années que j'ai ouvert mon premier Tarot. Je pense avoir fait comme beaucoup, acheter des livres qui expliquaient que la Maison-Dieu c'est la catastrophe, que la Pape il tient une antenne de télé, que le Diable c'est l'émergence des pulsions du Ça, bref, beaucoup d'ouvrages très intéressants mais qui ne suffisaient pas à me combler . Il y avait un manque dû au fait que je sentais une autre vibration dans ces paquets de cartes. Et puis, tu sais, à force d'épuiser le sujet divinatoire, je suis allé voir d'autres domaines, la psycho, Jung, et là Jung il me renvoie vers l'alchimie. Et je trouve de la substance intéressante, cette vibration dont je parle plus haut, comme un accord quoi, mais bon c'est perso.
Pour te donner une autre image, puisqu'on est dans ce domaine, c'est comme si jusque là je m'étais fait une idée de l'eau qu'à travers de celle que je transporte dans ma gourde et qu'à un certain moment, je trouve sur mon chemin une rivière, voila une idée de l' eau beaucoup plus intéressante. Alors je n'hésite pas, tu sais l'inconnu ça m'aimante. Je m'y jette, et je me sens bien, et la rivière m'emporte et je me laisse emporter parce que je sens que c'est bon pour moi. Peut être que je vais me noyer, peut être que la rivière deviendra souterraine et que je me retrouverais sur les galets, ou peut être m'emportera t-elle vers l' Océan, oui, je crois, elle me ramènera à l' Océan d'où je viens, parce que je m' appelle Nemo et quel que ce soit le voyage je me retrouverais au même point.

Fraternellement


Si je peux me permettre, à mon tour de te poser une question: pourquoi toi tu ne rentre pas plus avant dans le sujet ? Tu es pourtant intelligent, ça se voit, tu es capable d'aller à la pêche à la connaissance, alors quoi ?


Quelque soit le voyage on se retrouve au même point.

Hors ligne

 

#46 24-05-10 21:49:56

Chèvre
ma e baga
Date d'inscription: 24-06-09
Messages: 1657

Re: Ce chesne du Vieville

Merci de ta franchise, Nemo.

Je ne pige toujours pas pourquoi les alchimistes parlent de cette façon, mais il semble que vous ne puissiez décidément pas faire autrement.

Je n'ai pas l'impression que vous arriviez toujours à vous défaire d'une espèce de "tic de langage"... Bon, évidemment, ça vous regarde... Disons que c'est votre problème! Mais c'est tout de même bien emmerdant pour communiquer avec vous autres.

Enfin, il est évident qu'au moins, tu essayes de communiquer, et tu réussis à me donner une idée de ton engagement dans cette voie. Un engagement que je trouve fort, et très 'vital'..

Tu me dis:

Si je peux me permettre, à mon tour de te poser une question: pourquoi toi tu ne rentre pas plus avant dans le sujet ? Tu es pourtant intelligent, ça se voit, tu es capable d'aller à la pêche à la connaissance, alors quoi ?

Merci du crédit que tu m'accordes. Je t'assure que je cherche, moi aussi... Simplement, pas dans le même coin que toi, c'est tout.  Mais ma 'recherche' n'est sans doute pas si différente, à la base, de la tienne.  On pourra en parler en privé si tu veux. (Parce que mon 'parcours' ne passionnerait pas les foules lol !!)

Bon... En général, je réagis violemment à ce qui m'apparaît (peut-être à tort) comme des impasses, ou pire... Chausses-trapes plus ou moins intentionnels. Ça me rend agressif, aussi. C'est que les coins respectifs que nous semblons fouiller, toi et moi, sont remplis de chacals. Voilà tout.

Mais toi, tu sembles avoir trouvé de quoi 'avancer'... Je me réjouis pour toi, et te souhaite des vents favorables. Moi aussi, semble-t-il, j'ai de la chance dans ma 'non-voie'. Je me souhaite d'avoir autant de ferveur que toi dans ma 'Quête', l'ami wink

Hors ligne

 

#47 24-05-10 22:54:56

Nemo
Membre Pendu
Date d'inscription: 09-04-10
Messages: 184

Re: Ce chesne du Vieville

Bonsoir Chèvre,

ta réponse me touche beaucoup, il y a beaucoup d'honnêteté et de sincérité là.
Je vais te dire, je ne suis pas alchimiste, un peu cuisinier à la rigueur surtout en
période de confitures lol
quant au tic de langage, ce n'est pas forcément une passion, perso je me contenterais
volontiers d'un langage classique, mais l'étude de cet Art semble devoir se faire avec
les termes utilisés par les artistes eux-mêmes, qui, comme tu le sais, permettaient à
ceux-ci de se comprendre entre eux mais je pense surtout à éviter les foudres des
autorités de l'époque, tu vois ce que je veux dire. Donc codifier par le langage, mais bon
j'ai l'impression qu'on a essayé de m'imposer l'étude de certains langages dont je n'avais
rien à faire. C'est vrai que j'ai un réel plaisir à chercher, le contact avec l'histoire, les mythes,
les fables, les légendes, tout cela me fait voyager et comme tu me l'a dit récemment, je suis
un voyageur.
J'ai parlé récemment d'un des ouvrages d' Erik Sablé "la pierre des sages". C'est clair, simple
et précis, écrit avec des mots d'aujourd'hui, ça peut te plaire peut être et pourquoi pas provoquer
une nouvelle discussion.
Pour ce qui est du contact privé, c'est sans souci, mon adresse courriel est là pour tous et toutes wink

Fraternellement

Nemo


Quelque soit le voyage on se retrouve au même point.

Hors ligne

 

#48 24-05-10 23:46:31

Chèvre
ma e baga
Date d'inscription: 24-06-09
Messages: 1657

Re: Ce chesne du Vieville

OK pour le courriel wink

Sablé: oui, j'ai acheté et lu ce livre il y a un an. A l'époque, je cherchais confirmation que l'Alchimie était une forme particulière de la Gnôse. Le Sablé a l'air d'être versé dans des approches 'spirituelles' tous azimuts, des 'Sagesses' diverses... d'ailleurs j'ai d'autres livres de lui. Mais au fond, ce n'est pas non plus une approche qui me convienne. Ca ne m'empêche pas de saluer l'ouverture d'esprit du bonhomme!

J'ai pourtant un sentiment bizarre de 'proximité' (façon de parler !!) avec l'alchimie. Ne serait-ce que parce que l'étude du Tarot elle-même qui m'a soufflé (force 5, Nemo) le mot Alchimie. Bien sûr, elle est partout dans le Tarot. Sur un autre Forum (ora-et-labora, appelé aussi La Croisée des Chemins), j'ai un peu développé un de ces coups de vent (celui qui traverse Tempérance). Il y en a dans bien d'autres cartes.

Confitures, me dis-tu... Je ne suis pas sûr qu'il y ait une grosse différence entre cuisiniers et alchimistes. Et je ne dis pas ça par provocation ou pour dévaloriser les alchimistes, bien au contraire...

Pour le coup du langage 'hermétique'... Je persiste et signe... Je prétends que la plupart des soi-disant alchimistes jouent aux cons, un peu comme les 'mandarins' dans un hôpital. Ils tiennent tellement à la bribe de 'savoir', qu'ils assimilent à un 'pouvoir', qu'ils ont grapillé. S'ils savaient, les pauvres biquets... Enfin, il faut bien que les gosses fassent mumuse, pas vrai ? lol

Mais qu'il y ait d'excellentes raisons pour de vrais alchimistes à parler chinois, je suis bien obligé de l'admettre, puisque, encore une fois, Mrs Alleau et Trojani entre autres s'y appliquent (avec aisance). Je reste donc sur cette énigme... et lis parfois un peu de Cosmopolite, par exemple, comme du Rimbaud... C'est pas désagréable.

Hors ligne

 

#49 25-05-10 06:03:32

l'Errant
Membre Monde
Date d'inscription: 19-06-09
Messages: 1747
Site web

Re: Ce chesne du Vieville

Bonjour les amis !!! big_smile

Je me réjouis de l'évolution de ce sujet, à commencer par les "efforts" à parler en langage vulgaire ! J'ai failli plier bagages après avoir demandé à Charly de nous écrire un dictionnaire, mais désormais ce n'est plus utile puisque j'arrive à vous lire. Ca me rassure un peu car je me demandais si la "pratique" de l'alchimie devait passer nécessairement par l'apprentissage d'un langage codifié qui conduisait à la non communication sad  (Pourtant j'aime les langues, surtout la langue de boeuf sauce piquante, qui n'est pas très différente de la langue de chèvre lol )

Ce réveil très matinal me vaut un cadeau, une fois encore grâce aux oiseaux. Hé oui, les merles qui bavardent... Blackbird singing in the dead of night, alors que le point du jour est encore loin, me renvoient à l'étoile, non pas celle de Vieville, mais celle du TDM.

J'ai longtemps pensé, sans que ça en devienne une marotte, que le tarot dans sa "partie haute", avait quelque chose à voir avec le "Livre des Morts", reprenant en langage d'images le cheminement de l'âme lors du "passage". L'Etoile nous montre par son oiseau chanteur combien l'espérance est la plus élevée des vertus.

Quelques phrases pêchées ci et là qui pourraient rappeler cette étoile :

"C'est la nuit qu'il est beau de croire à la lumière" (E. Rostand)
« – Ce qui embellit le désert, dit le petit prince, c'est qu'il cache un puits quelque part » (Antoine de Saint-Exupéry, Le Petit Prince).

et pour ceux qui aiment Rimbaud
"L'étoile a pleuré rose au coeur de tes oreilles"

Or l'étoile ne ressemble-t'elle pas "aussi" à un orpailleur qui cherche cette pépite au parfum de rose qui brille en permanence aux coeur de nos grandes eaux..


Autour De Celui Qui Sait S’emerveiller, Eclosent Les Merveilles. La Plus Grande Merveille Est – L’homme.
"Les dialogues avec l'ange"

Hors ligne

 

#50 25-05-10 10:11:58

Charly Alverda
Membre Soleil
Date d'inscription: 29-03-08
Messages: 854

Re: Ce chesne du Vieville

Bonjour

Je réponds au sujet du langage. Je trouve ahurissant de reprocher aux alchimistes d'employer un langage spécifique à  leurs opérations ! Vous avez appris et accepté sans sourciller les inepties sur courent sur le Tarot : les 22 premières cartes s'appellent des arcanes ou des lames, il y en a des majeures ou des mineures, le tarot est un outil divinatoire et il se tire en croix, en étoile... !
Mais quand les alchimistes désignent des "matières" qui n'existent pas dans la Nature, ou qui ne se voient pas, mais bien réelles, vous leur récusez le droit de nommer ces "matières" ? Par contre les scientifiques qui ne posent que des théories sans cesse remises en question avec les concepts de "cordes, de trous noirs ou blancs... ne sont pas controversés !

Si la science d'Hermès a donné le terme "hermétique" dans le sens du dictionnaire, il y a une raison que vous validez. Je suis désolé si cette rubrique est la seule qui fonctionne en ce moment, mais elle s'appelle Tarot et Hermérisme et j'entends qu'on y parle sans critiquer les hermétistes ! Ou avec argumentation sérieuse s'il devait y avoir lieu.

Cordialement,

C...a

Dernière modification par Charly Alverda (25-05-10 10:13:13)

Hors ligne

 


Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr
Maintenance : DR Création
Hébergement du site assuré par : DR Création