Tradition des tarots de Marseille

Un forum créé par Laurent EDOUARD et géré par Chèvre

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

A la mémoire de mon ami Jean-Claude FLORNOY. Pour vous inscrire adressez simplement votre requête à Laurent ÉDOUARD via son site ou à Chèvre, ici, en indiquant le pseudo sous lequel vous souhaitez participer.

#1 28-12-09 16:45:42

Le Scribe de Saqqarah
Membre Impératrice
Date d'inscription: 28-12-09
Messages: 11

Un projet titanesque... ?

A un ami membre d’une confraternelle société initiatique dont je fus, je fis découvrir un jour, malgré son initiale circonspection, le Tarot du Marseille ou, du moins, le peu que j’en savais.  Dans le même temps à peu près, nous eûmes le bonheur d’entrapercevoir, grâce à un passionné de l’art royal, la cathédrale de Strasbourg sous son aspect gnostique et ésotérique. Je pourrais évoquer encore une amie Rose-croix qui tenait un restaurant où je proposais de modestes conférences tarologiques…
     En bref, mon ami et moi-même fûmes bientôt convaincu qu’il est un ésotérisme ou occultisme universel qui se cache dans bien des supports et qui, malgré des apparences ou méthodes diverses, veut peut-être au fond nous montrer la même chose. Rose-croix, franc maçonnerie, kabbale, alchimie, cathédrales, tarot de Marseille, combien de ponts communs, combien de chemins de croisée, combien de route parallèles ? Et pourtant combien de batailles de chiffonniers, de guerres de clochers, de fausses vérités, voire même, parfois, de copyrights ?  Combien d’idées merveilleuses, d’images rares perdues ? C’est ici que germa notre idée…
    Et si nous mettions à profit - sous la forme d’un site communautaire - le formidable outil internet pour collecter, compiler, ordonner - je n’ai pas dit synthétiser puisque cela parait impossible voire improductif - tant que possible la foultitude d’histoires, thèses, portraits, mythologies, iconographies…que véhicule l’ésotérisme afin que cette masse fantastique de savoir ne se perde pas dans les brumes de l’oubli informatisé ?
    Pour ma part si le lecteur intuitif du Tarot que je suis se fiche du symbolisme ou de l’histoire des maîtres cartiers (mes lectures symbolistes ou rationnelles ne sont pas les meilleures…) le chercheur en tarot aime à cogiter et découvrir sans cesse de nouvelles pistes… Mais comme ces recherches sont parfois vaines et chronophages ! Je crois intimement que rien dans le Tarot de Marseille n’est inconciliable et suis tout autant attiré par l’idée d’un tarot de Dyonisos que par celle d’un tarot Sugérien. Le Tarot est universel ou il n’est pas….

    Un exemple concret : le concept symbolique du cercle ou triangle est utilisé dans toutes ces philosophies ésotériques peu ou prou de la même manière. Qu’est-ce qui nous empêcherait de créer une seule entrée pour cercle et triangle auquel se rattacheraient, sous forme de lien, tous les articles, qu’ils soient maçonniques, alchimistes ou tarologiques y faisant référence ? Si la mystérieuse Isis à laquelle tous se réfèrent est la même, pourquoi ne pas, une bonne fois pour toute, lui offrir un joli espace pour la décrire, autoriser chacun à apporter sa pierre à l’édifice - le même édifice - et permettre à tous finalement d’économiser un peu de salive, d’encre ou de clavier et ne pas multiplier les interprétations et les pertes de temps ?
    En somme l’idée est de créer un espace communautaire, un lieu de rencontre à l’architecture très rationnelle afin que tant le béotien que l’expert puissent y trouver facilement et logiquement de l’information relative à son art…et, pourquoi pas - c’est mon humble vision de la finalité du Tarot - s’ouvrir à d’autres philosophies…?

    Plusieurs interventions - chèvre je vous aime déjà !- sur ce forum me font penser que nous pouvons trouver quelques alliés dans notre démarche… Le travail nous apparait si démesuré que je ne suis pas sûr que mon propos soit très clair…mais j’espère sincèrement avoir vos avis éclairé sur ce projet un peu fou…Réaliste ou juste utopiste ?

Dans l’attente de cos commentaires…

Dernière modification par Le Scribe de Saqqarah (30-12-09 11:54:14)


"Tu es poussière, et tu retourneras en poussière".

Hors ligne

 

#2 28-12-09 21:51:07

Daimonax
Membre Diable
Lieu: IdF
Date d'inscription: 12-07-07
Messages: 310
Site web

Re: Un projet titanesque... ?

Le Scribe de Saqqarah a écrit:

... et suis tout autant attiré par l’idée d’un tarot de Dyonisos...

Evohé ! (euh... Dionysos)

Si la mystérieuse Isis à laquelle tous se réfèrent est la même (...)

Tous???? Qui tous? La Isis hellénistique (lagide ou alexandrine, ou celle de Plutarque) est sensiblement différente de l'Isis "pharaonienne" d'origine, et elles-mêmes apparemment assez différentes de l'Isis pompéienne.

Evohé !
Daimonax Pompeianus


Servitia regum superborum, suae libertatis immemores, alienam oppugnatum venire. (Tite-Live, II)
[Voyez] ces esclaves de tyrans arrogants, oublieux de leur propre liberté, venir agresser celle des autres.

Hors ligne

 

#3 28-12-09 23:25:41

Le Scribe de Saqqarah
Membre Impératrice
Date d'inscription: 28-12-09
Messages: 11

Re: Un projet titanesque... ?

Daimonax a écrit:

Tous???? Qui tous? La Isis hellénistique (lagide ou alexandrine, ou celle de Plutarque) est sensiblement différente de l'Isis "pharaonienne" d'origine, et elles-mêmes apparemment assez différentes de l'Isis pompéienne.

Evohé !
Daimonax Pompeianus

Ou comment l'érudit, d'une saillie lapidaire, montre à l'imbécile l'étendue de son ignorance crasse... Effronté, un rien rebelle, je maintiens pourtant face au maître que tous les ésotéristes font appel à la même Isis : j'évoque ici l'Isis originelle. Qu'elle ait pris, dans le panthéon grec ou romain, d'autres attibuts ou apparences, soit. Par votre démonstration vous ne faites que confirmer mon impression : le monde de l'ésotérisme qui ne parle sans cesse que d'universalité divise, éclate, broie. Pour mieux maintenir peut-être le règne d'une certaine élite soucieuse de taire au pékin moyen son savoir immense voire de préserver ses intérêts copyrightés ?

C'est un peu le sens de mon projet : on pourrait par exemple, en toute humilité, exposer dans un article consacré à Isis ce que vous en dites. L'isis pharaonique originelle connut, au fil des cultures, diverses représentations. Et patati et patata et basta. Alors le curieux, l'étudiant, le tarologue, pourraient en un seul lieu trouver une somme la plus exhaustive possible en ce qui concerne l'Isis plutôt que d'avoir à picorer ça et là des informations de manière aléatoire... mais bon il ne s'agit que d'une idée, comme ça...

Hé ouais !


"Tu es poussière, et tu retourneras en poussière".

Hors ligne

 

#4 29-12-09 00:08:03

Daimonax
Membre Diable
Lieu: IdF
Date d'inscription: 12-07-07
Messages: 310
Site web

Re: Un projet titanesque... ?

Je ne suis pas un ésotériste, c'est sans doute pour ça...

D.


Servitia regum superborum, suae libertatis immemores, alienam oppugnatum venire. (Tite-Live, II)
[Voyez] ces esclaves de tyrans arrogants, oublieux de leur propre liberté, venir agresser celle des autres.

Hors ligne

 

#5 29-12-09 11:47:17

Charly Alverda
Membre Soleil
Date d'inscription: 29-03-08
Messages: 854

Re: Un projet titanesque... ?

Bonjour à tous

Heu ! Le Scribe de Saqqarah, on peut éventuellement me classer comme ésotériste, mais je ne partage pas du tout l'idée que l'Isis des occultistes du XIXè (siècle, pas arrondissement),  l'Isis Dévoilée de Blavatsky, ait une place prépondérante,. Selon les Tarots avec un livre fermé je peux voir la Papesse comme la Vierge noire ou Perséphone, Coré-Demeter... Avec un livre ouvert : la vierge blanche, la Grande Mère, Cybèle... etc. Ne nous limitons pas !

Evidemment avec ton pseudo, je crains que tu ne sois orienté que vers une Egypte fantasmée ? (rires !)

Cordialement,

C..a

Dernière modification par Charly Alverda (02-01-10 19:28:37)

Hors ligne

 

#6 29-12-09 12:10:36

Daimonax
Membre Diable
Lieu: IdF
Date d'inscription: 12-07-07
Messages: 310
Site web

Re: Un projet titanesque... ?

Afin de ne pas être trop "lapidaire", je précise ma pensée concernant la nature des dieux, telle Isis.

Pour moi, ce sont des œuvres d'art, au même titre que la littérature, la statuaire, le théâtre, etc., propres à susciter des émotions collectives, et à exprimer des concepts abstraits. Ces œuvres sont donc façonnées d'abord localement en miroir d'une société, d'une culture. Ensuite il y a (pas toujours) diffusion-imitation, avec adaptations locales aux autres cultures et sociétés qui les accueillent - souvent par goût de l'exotisme et de la nouveauté (et quand les anciens dieux ont déçu par leur manque d'efficacité....) -, selon les sensibilités ou préoccupations des collectivités humaines qui les adoptent, différentes par définition des sociétés "créatrices" de ces dieux, avec une part de "réinvention", de "recréation".

Mais ça reste toujours des créations humaines reflets des cultures qui ont foi en ces dieux, et cela est d'autant plus vrai, selon moi, quand il s'agit de divinités anthropomorphes comme Isis.

Pour le mystique, l'ésotériste ou le croyant, ces divinités sont des "réalités" propres en elles-mêmes, des existences pensantes et puissantes, donc "uniques" à travers les variété des formes ou interprétations. Mais pour l'athée que je suis... Alors j'étudie l'histoire des religions comme on aborde l'histoire de l'art, plus intéressé par la variété de l'évolution-diffusion-adaptation locale, riche en enseignements sur ces collectivités humaines, que par la nature propre individuelle de ces entités, avant tout sorties de la seule imagination de l'homme et de l'inconscient collectif des cultures.

Daimonax Pompeianus


Servitia regum superborum, suae libertatis immemores, alienam oppugnatum venire. (Tite-Live, II)
[Voyez] ces esclaves de tyrans arrogants, oublieux de leur propre liberté, venir agresser celle des autres.

Hors ligne

 

#7 29-12-09 12:16:52

Daimonax
Membre Diable
Lieu: IdF
Date d'inscription: 12-07-07
Messages: 310
Site web

Re: Un projet titanesque... ?

Charly Alverda a écrit:

Bonjour à tous

Heu ! Le Scribe de Saqqarah, on peut éventuellement me classer comme ésotériste, mais je ne partage pas du tout l'idée que l'Isis des occultistes du XIXè (siècle, pas arrondissement)

Que l'on doit d'abord à la découverte du temple d'Isis de Pompéi; qui reçut la visite fascinée des intellectuels d'alors. Parmi eux, citons Mozart et Goethe.

D. Pompeianus

Ajout
http://www.bacchos.org/052-TdIside-Fabris.jpg

Dernière modification par Daimonax (29-12-09 12:35:11)


Servitia regum superborum, suae libertatis immemores, alienam oppugnatum venire. (Tite-Live, II)
[Voyez] ces esclaves de tyrans arrogants, oublieux de leur propre liberté, venir agresser celle des autres.

Hors ligne

 

#8 29-12-09 12:31:44

Le Scribe de Saqqarah
Membre Impératrice
Date d'inscription: 28-12-09
Messages: 11

Re: Un projet titanesque... ?

Charly Alverda a écrit:

Bonjour à tous

Heu ! Le Scribe de Saqqarah, on peut éventuellement me classer comme ésotériste, mais je ne partage pas du tout l'idée que l'Isis des occultistes du XIXè (siècle, pas arrondissement),  l'Isis Dévoilée de Blavatsky, ait une place prépondérante,. Selon les Tarots avec un livre fermé je peux voir la Papesse comme la Vierge noire ou Persephone, coré, Demeter... Avec un livre ouvert : la vierge blanche, la Grande Mère, Cybèle... etc. Ne nous limitons pas !

Evidemment avec ton pseudo, je crains que tu ne sois orienté que vers une Egypte fantasmée ? (rires !)

Cordialement,

C..a

Bonjour,

Orienté ? J'espère ne pas l'être, en ce qui concerne le Tarot en tous cas ! Ce qui me passionne dans cet instrument - je préfère instrument à outil - c'est justement qu'il a la faculté de me désorienter dans un monde où tout veut nous pousser vers une direction unique. Ne pas se limiter ? C'est le but de ma "recherche" : je cause avec l'un qui ne veut (peut ?) voir peut-être dans le TdM que l'avatar cartonné du culte dionysiaque, je discute avec un autre qui peut-être n'y distingue que références alchimiques.
Je puis affirmer pour ma part que la main gauche du mat (quelle horrible façon de porter son baluchon ! Mon kiné et mon maître de Taïchi en seraient tout chamboulés !) exécute très exactement le signe pénal du franc maçon. De même, on trouvera, sans équivoque aucune, des gestes maçonniques dans le Bateleur, le Diable ou le Pape... Je ne considère pas pour autant le TdM comme maçonnique !
En revanche il faudra que je me penche à l'occasion sur ces vierges blanches , noires et autres Pérséphone...
Selon moi le Tarot peut être alchimique et maçonnique et dionysiaque (tu vois Daimonax, ton enseignement me profite : j'ai remis l'Y au milieu du village...). C'est d'ailleurs ce qui fait sa force, voire sa supériorité par rapport à nombre de supports ou méthodes ésotériques/occultistes : son format, sa souplesse, ses possibilités infinies de construction/déconstruction.

Egypte fantasmée ? Il est vrai que la fonction de scribe me fait fantasmer, l'égypte un peu moins : je suis plus dans une certaine fascination - légitime ? - que dans le fantasme. En fait, je trouve a mon pseudo une beauté purement poétique...

Amicalement,

Le Scribe de Saqqarah (bon dieu ! c'est vrai que ça sonne ce truc !)

Dernière modification par Le Scribe de Saqqarah (29-12-09 12:36:43)


"Tu es poussière, et tu retourneras en poussière".

Hors ligne

 

#9 29-12-09 12:42:33

Le Scribe de Saqqarah
Membre Impératrice
Date d'inscription: 28-12-09
Messages: 11

Re: Un projet titanesque... ?

Daimonax a écrit:

Afin de ne pas être trop "lapidaire", je précise ma pensée concernant la nature des dieux, telle Isis.

Pour moi, ce sont des œuvres d'art.... Alors j'étudie l'histoire des religions comme on aborde l'histoire de l'art, plus intéressé par la variété de l'évolution-diffusion-adaptation locale, riche en enseignements sur ces collectivités humaines, que par la nature propre individuelle de ces entités, avant tout sorties de la seule imagination de l'homme et de l'inconscient collectif des cultures.

Daimonax Pompeianus

Quelle horreur ! Un mécréant ! Vade retro Daimonax !


"Tu es poussière, et tu retourneras en poussière".

Hors ligne

 

#10 29-12-09 13:08:56

Daimonax
Membre Diable
Lieu: IdF
Date d'inscription: 12-07-07
Messages: 310
Site web

Re: Un projet titanesque... ?

Le Scribe de Saqqarah a écrit:

(...) je cause avec l'un qui ne veut (peut ?) voir peut-être dans le TdM que l'avatar cartonné du culte dionysiaque, je discute avec un autre qui peut-être n'y distingue que références alchimiques. (...)

Il a existé, dans l'Antiquité, une "koinée"*, une sorte de culture commune, entre Etrusques (et les Italiques), Grecs et Romains; il y a eu une "koinée" des cultes et des rites aussi, et des "cultes à mystères" (ou initiatiques) en particulier, qui ont servi, pour ce qu'on avait pu en percevoir, de "modèles" pour les symboliques ultérieures, ou les rites maçonniques, comme amener le récipiendaire avec le visage voilé ou les yeux bandés. Mais ça reste des "imitations"-réinventions; avec un fond, un contenu et un message se démultipliant en parallèle, et assez éloignés in fine des "modèles" originaux. Alors évidemment, entre le modèle, disons originel, et les diverses imitations ultérieures, on retrouve nombre d'équivalences formelles, isomorphes.

Ensuite la difficulté est de reconstruire leur phylogénèse comme on dit en paléontologie, qui dérive de qui en ligne directe, ou en parallèle, à distinguer les mères-filles ou pères-fils des cousins germains ou des cousins éloignés. Tous les primates dérivent du même mammifère, les "grands singes (dont l'humain)" dérivent du même primate, mais malgré leurs innombrables ressemblances, l'homme ne "descend" pas du bonobo, ces chimpanzés ne sont que des cousins germains. Alors je dis, oui, que le TdM dérive directement d'un hieros logos des cultes dionysiaques, transmis par des itinérants de théâtre populaire dérivé de la comédie latine, atellane précisément, mais ces rites initiatiques ont eu d'autres "descendants", au sein des compagnies de "fous" (eux aussi dérivés de l'ancienne comédie atellane), et eux-mêmes comme modèles, pour les rites d'intronisation, parmi les corporations des métiers, qui donneront ultérieurement les compagnonnages et la "maçonnerie". Alors oui, on peut relever énormément des "points communs", comme entre les grands singes, gorilles, oran-outangs, chimpanzés et bonobos...

Daimonax Pompeianus

----------------
* La "koinée" a d'abord servi à définir une langue grecque commune à l'époque hellénistique, sorte de simplification-unification des nombreux dialectes. Ce terme a été repris récemment, par "l'école française",  pour l'archéologie classique.

Dernière modification par Daimonax (29-12-09 13:27:09)


Servitia regum superborum, suae libertatis immemores, alienam oppugnatum venire. (Tite-Live, II)
[Voyez] ces esclaves de tyrans arrogants, oublieux de leur propre liberté, venir agresser celle des autres.

Hors ligne

 

#11 29-12-09 13:21:48

Daimonax
Membre Diable
Lieu: IdF
Date d'inscription: 12-07-07
Messages: 310
Site web

Re: Un projet titanesque... ?

Le Scribe de Saqqarah a écrit:

Daimonax a écrit:

Afin de ne pas être trop "lapidaire", je précise ma pensée concernant la nature des dieux, telle Isis.

Pour moi, ce sont des œuvres d'art.... Alors j'étudie l'histoire des religions comme on aborde l'histoire de l'art, plus intéressé par la variété de l'évolution-diffusion-adaptation locale, riche en enseignements sur ces collectivités humaines, que par la nature propre individuelle de ces entités, avant tout sorties de la seule imagination de l'homme et de l'inconscient collectif des cultures.

Daimonax Pompeianus

Quelle horreur ! Un mécréant ! Vade retro Daimonax !

Je crois être assez modéré, comparé à ce fragment du Sisyphe de Critias (Athènes, Ve-IVe s. av. notre ère), qui fut disciple de Socrate aussi:

Il fut un temps où les hommes vivaient sans connaître de lois
A la façon des bêtes, et la force était leur seul Roi.
Il n'y avait pas de récompense pour ceux qui étaient bons,
Et pour ceux qui , étaient méchants il n'y avait pas de punition.
Ce n'est que plus tard que les hommes firent des lois de châtiment,
Afin que la justice tînt le gouvernement
Et que l'insolence fût réduite en esclavage,
Et le mal que l'on faisait dut alors payer son péage.

Mais comme les lois ne réussissaient à empêcher seulement
Que les violences . qui se faisaient jour manifestement,
Et qu'on faisait le mal en se cachant, j'imagine, ma foi,
Que quelque homme dont l'esprit était vif et particulièrement adroit
Eut l'idée d'introduire dans l'univers la croyance envers les dieux,
Afin de faire peur aux hommes quand ils feraient quelque chose de délictueux,
Et qu'ils pécheraient sans être vus en action, en parole ou en pensée
Il leur dit qu'il y avait un Être qui ne meurt jamais,
Qui entend et qui voit par la force de l'esprit et qui connaît tout,
Et dont la nature est divine par-dessus tout,
Et que rien ne lui échappe de ce que disent entre eux les mortels,
Et qu'il est capable de voir toutes les actions qui se trament sous le ciel
Quand bien même tu serais muet sur le péché que tu médites,
Les dieux, eux, en seraient au courant au plus vite.
Car telle est leur intelligence; et c'est avec l'aide de telles fables
Que cet inventeur des religions a rendu le meilleur de son enseignement acceptable,
Et qu'il a enveloppé la vérité dans le mensonge de ses discours.

Il a raconté enfin que les dieux avaient leur séjour
Là où il pensait que cela ferait le plus de peur aux hommes qu'il l'aient
Dans cette partie de la création d'où les terreurs humaines descendaient
En même temps que les avantages accordés à leur existence de malheureux:
Il les logea dans cette voûte au-dessus de nous, où l'on voit les éclairs
Et les fracas terribles du tonnerre,
Et les constellations éclatantes du ciel étoilé,
Merveilles que le Temps, l'habile architecte, a dressés.
C'est de là que tombe le feu des étoiles filantes,
C'est de là que coule sur le sol la pluie abondante.

Telles sont les terreurs qu'il a su ériger autour des âmes humaines,
Et sa fable a établi ainsi dans un convenable domaine,
Grâce à la raison, le règne de la divinité,
Et établi la loi sur la crainte qu'elle a inspirée
Et c'est ainsi qu'il y eut un jour un homme qui le premier, je l'imagine,
Persuada aux autres humains qu'il existait une race divine.

Dernière modification par Daimonax (29-12-09 13:24:20)


Servitia regum superborum, suae libertatis immemores, alienam oppugnatum venire. (Tite-Live, II)
[Voyez] ces esclaves de tyrans arrogants, oublieux de leur propre liberté, venir agresser celle des autres.

Hors ligne

 

#12 29-12-09 17:11:33

Logos Rider
Membre Maison Dieu
Date d'inscription: 11-06-09
Messages: 431

Re: Un projet titanesque... ?

Merci Daimonax.

J'ai le même point de vue concernant le fait que l'homme créé ses dieux.

Pour le mystique, l'ésotériste ou le croyant, ces divinités sont des "réalités" propres en elles-mêmes, des existences pensantes et puissantes, donc "uniques" à travers les variété des formes ou interprétations. Mais pour l'athée que je suis... Alors j'étudie l'histoire des religions comme on aborde l'histoire de l'art, plus intéressé par la variété de l'évolution-diffusion-adaptation locale, riche en enseignements sur ces collectivités humaines, que par la nature propre individuelle de ces entités, avant tout sorties de la seule imagination de l'homme et de l'inconscient collectif des cultures.

Je pense que ces divinités sont des créations, mais toute création introduit du sens (les mille et une logiques du sens)... Il s'agit d'une cartographie des espaces intérieurs... Donc bien sûr "la carte n'est pas le territoire", néanmoins, ces créations permettent de saisir les "Logiques des Mondes", structurées par des nombres et des axiomes... Il s'agit d'objets que la pensée saisit mais qui ne lui appartiennent pas, qui pré-existent a l'homme.
Un panthéon de dieux est donc pour moi comme un poème, qui "dit" toujours le Vide (Mallarmé) et sa structure mathématique (on est donc loin de l'idée de dieux doués de volition)...

"Nos passions sont la végétation qui recouvre a chaque instant les roches nues de la réalité. Le jeu eternel !"
(Nietzsche)

Dernière modification par Logos Rider (29-12-09 17:33:33)

Hors ligne

 

#13 29-12-09 19:12:38

l'Errant
Membre Monde
Date d'inscription: 19-06-09
Messages: 1720
Site web

Re: Un projet titanesque... ?

Mon pauvre Scribe, tu es tombé dans la ruche wink

Nos amis ont ressorti leurs étant-dards, les aurais-tu déjà piqués lol

Pourtant le sujet était bien posé !

Le Scribe a écrit:

En bref, mon ami maçon et moi-même fûmes bientôt convaincu qu’il est un ésotérisme ou occultisme universel qui se cache dans bien des supports et qui, malgré des apparences ou méthodes diverses, veut peut-être au fond nous montrer la même chose. Rose-croix, franc maçonnerie, kabbale, alchimie, cathédrales, tarot de Marseille, combien de ponts communs, combien de chemins de croisée, combien de route parallèles ? Et pourtant combien de batailles de chiffonniers, de guerres de clochers, de fausses vérités, voire même, parfois, de copyrights.

Alors ne serait-ce pas l'occasion de faire la trêve des confuseurs ?

Dernière modification par l'Errant (29-12-09 19:15:50)


Autour De Celui Qui Sait S’emerveiller, Eclosent Les Merveilles. La Plus Grande Merveille Est – L’homme.
"Les dialogues avec l'ange"

Hors ligne

 

#14 30-12-09 00:17:37

Elibabé
Membre Justice
Date d'inscription: 11-07-07
Messages: 80

Re: Un projet titanesque... ?

Hébé moi, ça me branche bien comme projet !

Compiler pour gratter la croûte de toutes ces représentations, balancer des coups de pieds sauvages dans les fourmilières pour mettre au rencard les prêts à consommer qu'on nous sert depuis des générations et illuminer ce qui se cache réellement derrière toutes ces illusions d'optique...

Oh ouiiiii ! Osons toucher l'essence ciel univer sel !

Bah ouais c'est titanesque, et alors ? C'est pas moins fou que tous ceux qui passent ou ont passé leurs vies à les cadrer pour mieux leur donner vie à toutes ces folles représentations.

Ça fait déjà causer dans les chaumières cette histoire à ce que je vois !!!

M'enfin... croire, ne pas croire, telle n'était pas la question si je ne m'abuse !

Et surtout que hein... ne pas croire, c'est tout de même encore croire qu'on ne croit pas big_smile

Hors ligne

 

#15 30-12-09 00:34:23

Le Scribe de Saqqarah
Membre Impératrice
Date d'inscription: 28-12-09
Messages: 11

Re: Un projet titanesque... ?

l'Errant a écrit:

Mon pauvre Scribe, tu es tombé dans la ruche wink

Nos amis ont ressorti leurs étant-dards, les aurais-tu déjà piqués lol

Alors ne serait-ce pas l'occasion de faire la trêve des confuseurs ?

Salut l'Errant,

Si je suis tombé dans la ruche c'est dare dare que je compte m'en sortir d'un gai pied car je ne me pique que du savoir qui fait mon miel. Enfin cessons là, ces considérations me filent le bourdon. J'approuve : trêve de bizzzzzbilles !


Elibabé a écrit:

Hébé moi, ça me branche bien comme projet !

Compiler pour gratter la croûte de toutes ces représentations, balancer des coups de pieds sauvages dans les fourmilières pour mettre au rencard les prêts à consommer qu'on nous sert depuis des générations et illuminer ce qui se cache réellement derrière toutes ces illusions d'optique...

Oh ouiiiii ! Osons toucher l'essence ciel univer sel !

Bah ouais c'est titanesque, et alors ? C'est pas moins fou que tous ceux qui passent ou ont passé leurs vies à les cadrer pour mieux leur donner vie à toutes ces folles représentations.

Ça fait déjà causer dans les chaumières cette histoire à ce que je vois !!!

M'enfin... croire, ne pas croire, telle n'était pas la question si je ne m'abuse !

Et surtout que hein... ne pas croire, c'est tout de même encore croire qu'on ne croit pas big_smile

Merci pour les encouragements... ça rechauffe le coeur...

Plus que dans les chaumières j'ai comme l'impression que c'est dans les chapelles et les sanctuaires que ça fait causer c'te histoire là ?


"Tu es poussière, et tu retourneras en poussière".

Hors ligne

 

#16 30-12-09 10:14:25

lelo
Membre Maison Dieu
Date d'inscription: 07-07-07
Messages: 402

Re: Un projet titanesque... ?

Daimonax a écrit:

que par la nature propre individuelle de ces entités, avant tout sorties de la seule imagination de l'homme et de l'inconscient collectif des cultures.

Pour une telle affirmation, existe-il des preuves ???

Daimonax a écrit:

Et c'est ainsi qu'il y eut un jour un homme qui le premier, je l'imagine,
Persuada aux autres humains qu'il existait une race divine

Même un disciple de Socrate imagine...

Charly a écrit:

Selon les Tarots avec un livre fermé je peux voir la Papesse comme la Vierge noire ou Persephone, coré, Demeter... Avec un livre ouvert : la vierge blanche, la Grande Mère, Cybèle... etc. Ne nous limitons pas !

Merci Charly pour ta vision illimitée.

Le Scribe a écrit:

Ne pas se limiter ? C'est le but de ma "recherche

Que ces "copier, coller" t'encouragent (tant courage, il en faudra ) à faire décoller ton projet orienté vers un noble but car universel.

"Nos limites sont les représentations de nos limites"

Hors ligne

 

#17 30-12-09 10:44:27

Le Scribe de Saqqarah
Membre Impératrice
Date d'inscription: 28-12-09
Messages: 11

Re: Un projet titanesque... ?

lelo a écrit:

Le Scribe a écrit:

Ne pas se limiter ? C'est le but de ma "recherche

Que ces "copier, coller" t'encouragent (tant courage, il en faudra ) à faire décoller ton projet orienté vers un noble but car universel.

"Nos limites sont les représentations de nos limites"

Merci ! "Copier coller" c'est très exactement le terme. Il ne s'agit pas d'inventer, surtout pas de réinventer mais de collecter. C'est, toutes proportions gardées, d'un travail encyclopédique dont il pourrait s'agir. Le but n'est pas de réaliser une oeuvre égotiste mais de bâtir un lieu de rencontre, de mettre à jour une source vive.

Je tiens à préciser que si, lorsque j'exerce la taromancie je m'efforce de me libérer de la tarologie - qui serait polluante - l'une ne va pas sans l'autre et que l'une nourrit l'autre (un peu le flot continu et vertueux des pots de Tempérance...) Selon moi si la lecture divinatoire est une pierre dans l'édifice Tarot elle en est la pierre sommitale et même le graal ultime : aucun triturage de méninges, aucun frisson esthétique ne valent ces rares moments où quelques bouts de cartons, en dehors de toute considération intellectuelle ou matérielle me relient au Tout et me rattachent à l'universel. La tarologie c'est un peu la leçon, les gammes, c'est difficile, décourageant parfois mais souvent valorisant. La taromancie c'est le lâcher-prise, le grand soir, la symphonie fantastique. Tout est son, tout est lumière, tout vibre.

Bon je m'emballe là.... Enfin je crois savoir que certains me comprennent. Tiens, si je peux me permettre et sans ironie, une question à l'adresse de Charly peut-être et Daimonax sûrement : vous arrive t-il de voir autre chose - quelque chose de différent, de supérieur, d'inexprimable et d'indiscernable - dans le Tarot qu'une date, un fait, une certitude, une thèse ?

Bonne journée


"Tu es poussière, et tu retourneras en poussière".

Hors ligne

 

#18 30-12-09 11:35:19

Yves Le Marseillais
Membre Etoile
Date d'inscription: 11-07-07
Messages: 495
Site web

Re: Un projet titanesque... ?

Le Scribe de Saqqarah a écrit:

A un ami membre d’une confraternelle société initiatique dont je fus, je fis découvrir un jour, malgré son initiale circonspection, le Tarot du Marseille ou, du moins, le peu que j’en savais.  Dans le même temps à peu près, nous eûmes le bonheur d’entrapercevoir, grâce à un passionné de l’art royal, la cathédrale de Strasbourg sous son aspect gnostique et ésotérique. Je pourrais évoquer encore une amie Rose-croix qui tenait un restaurant où je proposais de modestes conférences tarologiques…
     En bref, mon ami maçon et moi-même fûmes bientôt convaincu qu’il est un ésotérisme ou occultisme universel qui se cache dans bien des supports et qui, malgré des apparences ou méthodes diverses, veut peut-être au fond nous montrer la même chose. Rose-croix, franc maçonnerie, kabbale, alchimie, cathédrales, tarot de Marseille, combien de ponts communs, combien de chemins de croisée, combien de route parallèles ? Et pourtant combien de batailles de chiffonniers, de guerres de clochers, de fausses vérités, voire même, parfois, de copyrights ?  Combien d’idées merveilleuses, d’images rares perdues ? C’est ici que germa notre idée…
    Et si nous mettions à profit - sous la forme d’un site communautaire - le formidable outil internet pour collecter, compiler, ordonner - je n’ai pas dit synthétiser puisque cela parait impossible voire improductif - tant que possible la foultitude d’histoires, thèses, portraits, mythologies, iconographies…que véhicule l’ésotérisme afin que cette masse fantastique de savoir ne se perde pas dans les brumes de l’oubli informatisé ?
    Pour ma part si le lecteur intuitif du Tarot que je suis se fiche du symbolisme ou de l’histoire des maîtres cartiers (mes lectures symbolistes ou rationnelles ne sont pas les meilleures…) le chercheur en tarot aime à cogiter et découvrir sans cesse de nouvelles pistes… Mais comme ces recherches sont parfois vaines et chronophages ! Je crois intimement que rien dans le Tarot de Marseille n’est inconciliable et suis tout autant attiré par l’idée d’un tarot de Dyonisos que par celle d’un tarot Sugérien. Le Tarot est universel ou il n’est pas….

    Un exemple concret : le concept symbolique du cercle ou triangle est utilisé dans toutes ces philosophies ésotériques peu ou prou de la même manière. Qu’est-ce qui nous empêcherait de créer une seule entrée pour cercle et triangle auquel se rattacheraient, sous forme de lien, tous les articles, qu’ils soient maçonniques, alchimistes ou tarologiques y faisant référence ? Si la mystérieuse Isis à laquelle tous se réfèrent est la même, pourquoi ne pas, une bonne fois pour toute, lui offrir un joli espace pour la décrire, autoriser chacun à apporter sa pierre à l’édifice - le même édifice - et permettre à tous finalement d’économiser un peu de salive, d’encre ou de clavier et ne pas multiplier les interprétations et les pertes de temps ?
    En somme l’idée est de créer un espace communautaire, un lieu de rencontre à l’architecture très rationnelle afin que tant le béotien que l’expert puissent y trouver facilement et logiquement de l’information relative à son art…et, pourquoi pas - c’est mon humble vision de la finalité du Tarot - s’ouvrir à d’autres philosophies…?

    Plusieurs interventions - chèvre je vous aime déjà !- sur ce forum me font penser que nous pouvons trouver quelques alliés dans notre démarche… Le travail nous apparait si démesuré que je ne suis pas sûr que mon propos soit très clair…mais j’espère sincèrement avoir vos avis éclairé sur ce projet un peu fou…Réaliste ou juste utopiste ?

Dans l’attente de cos commentaires…

Bonjour,

Je pense que la lecture de certains livres peut aider.

Je suggère fortement le suivant:

La migration des symboles
par Eugène GOBLET Comte d'Alviella
Editeur: Editions Louis Musin Bruxelle 1983
La première édition date de...1891 chez Ernest Leroux à Paris

Il est sorti en édition anglaise sous le titre:
Symbols
Their migration and universality
par Count Eugene Goblet d'Alviella
Editor: Dover New York USA  en 2000

D'autres existent bien sur.

Salut de Marseille

Yves Le Marseillais


Personne n'est au dessus de l'obligation de dire la vérité.

Hors ligne

 

#19 30-12-09 12:24:09

Elibabé
Membre Justice
Date d'inscription: 11-07-07
Messages: 80

Re: Un projet titanesque... ?

Oups, je ne vais pas faire doublon avec ma question dans ton message de présentation Scribe, puisque la réponse est ici roll

C'est assez rigolo cette image de champ de bataille sur lequel s'affronteraient  Daimonax et Charly !

Bon, c'est vrai, j'avoue aussi que ta vision Daimonax m'agace parfois lorsque tu réduis tout le tarot au bachisme dionysiaque, car pour ma vision personnelle, le tarot ne s'arrête pas à une seule expression ou culture. Donc, si je peux adhérer à certains détails que tu nous mets en évidence parce qu'ils me font partir dans un trip perso tout à fait spécifique qui a rarement à voir avec le tien, j'ai beaucoup plus de mal à adhérer à la folie passionnelle qui accompagne souvent tes propositions. Surtout lorsque tu mets en oeuvre de nous persuader de ta juste vision des choses. Cela étant dit, je lis tes posts Daimonax, les tiens aussi Charly, et si je n'y comprends pas toujours grand chose, comme tu t'affiches beaucoup plus modéré dans tes conclusions, tu m'agaces moins ! big_smile

Donc, je reconnais en effet,  que toi, Daimonax, tu tiens ton fil rouge passionnel d'une façon exemplaire en allant au bout de ta piste, ce qui te rend bien sympathique à mes yeux, car à cela, je ne peux que dire "chapeau". Et puis j'apprends énormément de choses sur la culture païenne romaine que l'incultivée que je suis ignorait avant de te lire et que je n'irais aucunement faire l'effort de combler par moi-même, si tu ne l'apportais ici sur un plateau. Donc, tant que ça te branche, vas-y à donf Daimo wink

Euh toi aussi hein Charly big_smile

Ainsi, Scribe, lorsque tu avances:

Selon moi si la lecture divinatoire est une pierre dans l'édifice Tarot elle en est la pierre sommitale et même le graal ultime : aucun triturage de méninges, aucun frisson esthétique ne valent ces rares moments où quelques bouts de cartons, en dehors de toute considération intellectuelle ou matérielle me relient au Tout et me rattachent à l'universel. La tarologie c'est un peu la leçon, les gammes, c'est difficile, décourageant parfois mais souvent valorisant. La taromancie c'est le lâcher-prise, le grand soir, la symphonie fantastique. Tout est son, tout est lumière, tout vibre.

Je comprends tout à fait ce que tu veux dire et je sens bien ton frisson wink mais effectivement, ne t'emballes pas ! car ça aussi m'agace un peu big_smile Je ne peux pas adhérer à une telle définition ! Pour ce que j'en pense, il n'y a pas d'art majeur ni mineur dans le tarot: on n'approche pas du tarot en voulant le conquérir. C'est lui qui nous parle... ou pas !
Chacun donc l'approche avec les valoches qu'il traîne et le tarot qui n'est guère qu'un outil évolutif... une béquille... les petits cailloux du Petit Poucet... - oserai-je avancer big_smile - aidera toujours à aller plus loin sur son propre chemin.
Pour moi, elle est là la magie du Tarot, dans l'art de "recevoir" et pas "devoir". Elle est dans la façon de déniaiser quiconque cherche à s'approprier le savoir qui point dans l'image qu'il nous renvoie du monde comme de nous-mêmes; sans autre effort que celui que le chercheur met en action au fond de lui-même pour tenter de le mettre en images ou en mots... qui sonnent justes dirai-je, pour lui-même OU pour d'autres.

Et comme sur cette voie il n'y a pas qu'un seul sentier et que c'est aussi très tentant de le faire, bien avisé celui qui reste à l'écoute et se retient de proposer une façon plus idéelle (à défaut d'être idéale) d'avancer sur ce chemin perso big_smile

Hors ligne

 

#20 30-12-09 12:53:16

leonidas
Membre Impératrice
Date d'inscription: 11-07-07
Messages: 13

Re: Un projet titanesque... ?

bonjour à chacun,
"
en écho à Yves le marseillais ,dont je partage avec beaucoup d'intérêt l'approche  qu'il exprime de" l'inconnaissable"
et également avec Charly Alverda , dont la connaissance m'apporte de precieux enseignement , j'aimerai avoir leur avis éclairé et tolérant sur le jeu mis en galerie sur ce site :

http://cartomancietarologie.com/site/pr … index.html


à vous lire

et bonnes fetes à tous

Hors ligne

 

#21 30-12-09 14:26:00

Charly Alverda
Membre Soleil
Date d'inscription: 29-03-08
Messages: 854

Re: Un projet titanesque... ?

Bonjour à toutes et tous

Léonidas, j’ai écrit un petit compte rendu du Tarot de A. Ouillé que j’ai envoyé à l’auteur et qu’il a apprécié, mais par humilité (je suppose ?) il a refusé qu’il soit publié, dont acte !

Je réponds à la question du Scribe

“Tiens, si je peux me permettre et sans ironie, une question à l'adresse de Charly peut-être et Daimonax sûrement : vous arrive t-il de voir autre chose - quelque chose de différent, de supérieur, d'inexprimable et d'indiscernable - dans le Tarot qu'une date, un fait, une certitude, une thèse ?”

“ Quand un pickpochet rencontre un saint il n’en voit que les poches “ ... et nous sommes tous des pickpockets ! Si l’on réduit ma contribution à une thèse, une certitude, des faits et des dates, c’est que je m’exprime et/ou on me lit mal, et je fais au mieux qui est l’ennemi du bien, comme chacun sait.

Je profite de cette fin d’année pour préciser que je m’exprime, presque exclusivement ici, pour parler du point de vue des créateurs des tarots (les cartiers) et de l’hermétisme présent dans ces cartes. Ces bouts de cartons coloriés ne sont pas “sacrés” pour moi, je répète que je ne vois aucun inconvénient à faire des tarots, des châteaux de cartes, des supports de prospection psychologique, de divination... Mais telle n’était pas l’intention des cartiers. A ceux qui doutent de cette assertion, je ne puis que conseiller une longue mais fructueuse enquête dans la conception du monde des hommes des XVIè et XVIIè siècles.

Quant à ce qui suit :

“Selon moi si la lecture divinatoire est une pierre dans l'édifice Tarot elle en est la pierre sommitale et même le graal ultime : aucun triturage de méninges, aucun frisson esthétique ne valent ces rares moments où quelques bouts de cartons, en dehors de toute considération intellectuelle ou matérielle me relient au Tout et me rattachent à l'universel. La tarologie c'est un peu la leçon, les gammes, c'est difficile, décourageant parfois mais souvent valorisant. La taromancie c'est le lâcher-prise, le grand soir, la symphonie fantastique. Tout est son, tout est lumière, tout vibre.”

Curieuse inversion, au-delà du fait que la pratique divinatoire du Tarot est une invention très récente de marchands du temple, on peut faire un usage divinatoire de tout, et bien sur du Tarot. Mais comme tu me parles de sons et lumières du Tarot, je ne peux résister à REdonner la vision de Jean Carteret, d’autant plus que la cathédrale est un temple comme un autre, et il terminait ainsi son magistral essai : “La sublimation du nom et du son sera sa montée dans l'idée et l'incarnation du nombre et de la lumière sera sa descente dans l'image.
Sons et lumières du Tarot  ...”

En ce qui concerne les mancies, je conseillle ce texte.

Extrait de : Le Tarot, une ordonnance du Verbe de Jean Carteret :

“ Toute ordonnance du Verbe est un temple. Ouvrir les portes du temple, ouvrir les portes du Tarot, c'est ouvrir les portes du langage. Le langage était à l'état de son et de chaleur dans la naissance, il sera à l'état de silence et de lumière dans la mort.

Pour prendre conscience du langage il faut passer par la mort, pour prendre conscience du Tarot il faut passer par la mort.

La mort écarte les masses et nous fait rejoindre les structures alors que la naissance nous masquait les structures pour faire proliférer les masses.

La vie, qui est mobile, est affaire de masse l'esprit qui est fixe, est affaire de structure. D'ailleurs tout ce qui change a tort du point de vue de l'esprit et tout ce qui demeure a tort du point de vue de la vie.

Le contenant est au contenu ce que la structure est à la masse, le dur au mou, le squelette a la chair, les valeurs fixes de l'esprit aux valeurs mobiles de la vie. Si le Tarot, comme l'astrologie, est né de la coïncidence entre les hommes et le monde, elle est exclusivement coïncidence des contenants. Le contenu c'est l'homme qui l'apporte comme à l'auberge espagnole...

C'est pourquoi toutes les mancies qui ont utilisé ces grandes ordonnances ont pu parfois tomber juste et souvent tomber a côté.

Les arcanes du Tarot forment un panorama de l'ensemble de toutes les formules possibles du verbe. C'est un livre de la création. Certes, ce sont des formules du point de vue du monde, mais c'est l'homme qui peut procéder a la formulation par le jeu. ou par la mancie.

Tirer les Tarots a quelqu'un c'est voir comment le monde se présente en lui, mais c'est à un monde d'essence que nous aurons alors affaire et non à un monde d'existence.

L'architecture du Tarot témoigne de l'ordonnance de la création par rapport a la créature. La mancie dégénérée et superstitieuse est incapable, dans cette confrontation a ce théâtre du vide, d'y voir autre chose qu'un sombre déterminisme.

En fait, il s'agit de savoir, y lire comment la création se présente, en ses valeurs poétiques, a la créature. Ce qui révèle alors le style selon lequel le monde s'offre a nous et ce qui se cache derrière tous les accidents du monde. Et ce regard n'est pas mathématique, il ne saurait jamais être que vécu...

Le Tarot doit être regardé comme le théâtre de ces réalités, il n'a d'autres propos que de nous conter les rapports amoureux et souvent pleins de crises, du Ciel et de la Terre et de l'homme et du monde.

" La diseuse de bonne-aventure " ne peut nous renseigner que sur les contenants a vivre et seule la réalité qui suivra, pourra remplir ces contenants.

Autrement dit, tout est possible, toujours, seulement pas n'importe comment, là est la rigueur du langage du Tarot. Cette rigueur n'est absolument pas logique, elle s'exerce dans l'analogie. La logique est a l'analogie ce qu'est la loi des contenus à la loi des contenants.

Dans l'entre-deux chaises de la vision, le voyant, commençant par l'expérience, doit affirmer la réalité a laquelle il assiste mais cette réalité est l'expression d'une transcendance et d'une structure et il est nécessaire d'en venir à structurer l'expérience du Tarot.

La cartomancienne puise encore dans ce qui la concerne qu'elle projette sur l'autre. A l'opposé d'elle se tient le prophète capable, lui, de voir ce que l'autre concerne et non ce qui concerne l'autre.

Qualitativement, le prophète contient le terme, il est lui, capable de voir au-delà de ce qui est ici et maintenant vécu. Ce qui nous concerne, c'est la voyance ; ce que nous concernons, c'est la prophétie.

Dans le Tarot il y a le témoignage stupéfiant de l'ordonnance du monde. La création a trouvé le le moyen de passer a travers la créature (la créature c'est ceux qui ont fait le Tarot) pour arriver a se manifester ; d'avoir vraiment en image ce que nous ne voyons pas du tout dans la réalité qui nous présente une quantité de fois une quantité de choses dont nous ne voyons plus les principes. En somme, c'est une révélation de principes, c'est un temple."

Cordialement,

C...a

Hors ligne

 

#22 30-12-09 18:58:11

Yves Le Marseillais
Membre Etoile
Date d'inscription: 11-07-07
Messages: 495
Site web

Re: Un projet titanesque... ?

leonidas a écrit:

bonjour à chacun,
"
en écho à Yves le marseillais ,dont je partage avec beaucoup d'intérêt l'approche  qu'il exprime de" l'inconnaissable"
et également avec Charly Alverda , dont la connaissance m'apporte de precieux enseignement , j'aimerai avoir leur avis éclairé et tolérant sur le jeu mis en galerie sur ce site :

http://cartomancietarologie.com/site/pr … index.html


à vous lire

et bonnes fetes à tous

Bonsoir Léonidas,

C'est la première fois que je découvre le jeu de Alain Ouillé au complet.
Ma première impression est esthétique:
On dirait des peintures sur verre ou mieux des masses de verre colorées comme j'en ai vu à Venise et sur l'ile de Murano (qui vaut le coup de taxi boat) très proche.
Donc pour moi c'est une oeuvre artistique et cela mérite le respect due au créateur.

Ceci dis, je reconnais l'influence de Wirth dans les Majeures et pour les Mineures et Honneurs, je suis moins affirmatif.

Comme je l'ai souvent écrit, je respecte toute oeuvre artistique et mes gouts jouent forcement dans mon appréciation comme en peinture, dessin, sculpture, musique ect...

Si je trouvait des verres, coupes, plats et autres pièces de verres coçlorés avec ce jeu, je les acheterait comme élément de décoration.

Mais mon intéret vas plutot question Tarot vers les Tarots Historiques que je collectionne le cas échéant au grée des enchères, occasions diverses et autres déambulations pédestres.

Donc je n'acheterai pas ce jeu de tarot sur un support classique de carton.
Sinon je serai un collectionneur de jeux de tarot comme il en existe des milliers de par notre planète et dont certains ont accumulé des MILLIERS de jeux.

Un peu comme les collectionneurs de timbres poste ou de poupées Barbie ou de pipes ou de Dinky Toys ect...

Pour résumer, je n'ai rien contre ce jeu car il peut etre un jolie élément de décoration.

Mais question symboles et géométrie, disons que l'on n'est pas sur le meme chemin.

En tout bien tout honneur.

PS: J'ai bien aimé la citation des deux livres de François Granier (que je possède. Un travail remarquable) et de l'autre livre sur la meme page.

Cordialement,

Yves Le Marseillais


Personne n'est au dessus de l'obligation de dire la vérité.

Hors ligne

 

#23 30-12-09 23:20:26

Elibabé
Membre Justice
Date d'inscription: 11-07-07
Messages: 80

Re: Un projet titanesque... ?

Un régal cette citation de Jean Carteret, Charly, merci !

Et puis je tiens à te rassurer, tes interventions ne se résument pas à "une thèse, une certitude, des faits et des dates". Personnellement quand je ne te comprends pas c'est que tu causes hermésisme pointu, d'ailleurs c'est uniquement parce que ma cervelle reste bouchée à ce plan de vision-là pour le réussir. Mais je ne t'en veux pas hein ! Surtout que pour une grande partie du reste, y a pas de souci: mes neurones sont encore fonctionnels ! big_smile

Je partage ton point de vue concernant l'illimitation (oui, je n'ignore pas que le terme est douteux !) des supports de mancie lesquels, à mon humble avis, ont principalement à voir avec l'intention qu'on prête à l'objet plutôt qu'à la faculté de l'objet lui-même de nous offrir à voir quelque chose à travers lui.
Je trouve tout à fait dommage de réduire le tarot à cette seule expression mancique bien que je ne l'exclue pas non plus du jeu. D'une part parce que je m'y adonne ludiquement à mes heures perdues, d'autre part, parce que je ne peux nier l'expérience qui prouve que le tarot permet à des "non-voyants" (pas les aveugles hein, seulement des non-avertis !) de voir justement beaucoup de choses dans ses images. Difficile en conséquence d'ignorer que le tarot génère un effet particulier sur... l'esprit ? l'imagination ? l'inconscient ? Bof, allez, je m'abstiens de conclure car ça me lancerait dans un trop long débat ! big_smile

L'exposé de Jean Carteret que tu nous offres me remet en mémoire une question que j'avais benoîtement posée sur un forum ami il y a fort longtemps, où je demandais si le tarot utilisé en mancie était capable de répondre à d'autres questions que celles concernant les préoccupations typiquement humaines. Evidemment, les réponses ne fusèrent point. Car quelles sont les préoccupations du consultant lambda si ce ne sont ces questions récurrentes que je résume personnellement aux A.A.A (lire "les 3 A"): Amour, Argent, Avenir et dans lesquelles peuvent être inclues toutes les autres sous-catégories ? D'ailleurs, les manuels de taromancie ne proposent guère de répondre qu'à ce genre de question ! Mais n'est-ce pas là encore un jeu intentionnel que de s'y limiter ?

Ça me fait chaud au coeur de lire que le tarot est un livre de révélation de principes. Je reste en effet persuadée que ces bouts de carton pas sacrés possèdent de sacrées clefs pour dépasser les seules préoccupations nombrilistes de l'humanité, dont je ne suis pas exempte non plus, hein, faut pas croire que je crache dans le potage ! big_smile
Mais au moins, qui parle de principe pose parallèlement le principe au cœur de l'universalité des sources par opposition à la culture de leurs expressions aussi diverses que variées, ce que d'aucuns nomment également "langage". C'est là que ça devient intéressant de dépasser aussi la culture et son langage wink


Et puis tiens, l'analogie de Carteret avec la masse/mutable et la structure/fixe m'interpelle bien et me renvoie au poème "Correspondances" de Ch. Baudelaire que je ne résiste pas à citer:


Correspondances

La Nature est un temple où de vivants piliers
Laissent parfois sortir de confuses paroles ;
L'homme y passe à travers des forêts de symboles
Qui l'observent avec des regards familiers.

Comme de longs échos qui de loin se confondent
Dans une ténébreuse et profonde unité,
Vaste comme la nuit et comme la clarté,
Les parfums, les couleurs et les sons se répondent.

II est des parfums frais comme des chairs d'enfants,
Doux comme les hautbois, verts comme les prairies, 
– Et d'autres, corrompus, riches et triomphants,

Ayant l'expansion des choses infinies,
Comme l'ambre, le musc, le benjoin et l'encens
Qui chantent les transports de l'esprit et des sens.

Spleen et Idéal, IV
Ch. Baudelaire

Hors ligne

 

#24 31-12-09 00:01:51

Charly Alverda
Membre Soleil
Date d'inscription: 29-03-08
Messages: 854

Re: Un projet titanesque... ?

Merci infiniment pour ce poème Elibabé, qui résonne spécialement ce soir pour moi. Je réponds à ton post très riche, demain.

C...a

Hors ligne

 

#25 31-12-09 00:28:33

Elibabé
Membre Justice
Date d'inscription: 11-07-07
Messages: 80

Re: Un projet titanesque... ?

Hum, reste encore à remercier Carteret de me l'avoir inspiré... pour qu'il résonne en toi wink

Bonne nuit Charly

Hors ligne

 

#26 31-12-09 16:24:38

Charly Alverda
Membre Soleil
Date d'inscription: 29-03-08
Messages: 854

Re: Un projet titanesque... ?

Bonjour à Elibabé et tous les autres

Je reprends les termes de ton post si riche, eh oui, on ne prête qu’aux riches !

“ des supports de mancie lesquels, à mon humble avis, ont principalement à voir avec l'intention qu'on prête à l'objet plutôt qu'à la faculté de l'objet lui-même de nous offrir à voir quelque chose à travers lui. “

Je ne le crois pas. Pour une information transmise par l’oeil au cerveau, par exemple : une colonne verte sur fond bleu, ce dernier analyse, puise dans sa mémoire ce qui y ressemble, il trouve : arbre sur fond de ciel bleu, et le transmet au mental. S’il y a une connaissance de variétés d’arbres, ce sera : peuplier sur fond de ciel bleu, si c’est un arbre inconnu proche du peuplier, la réponse sera formulée en terme d’à peu près. (voir les extraits du livre de Roger Godel dans PARTAGE)

http://traditiontarot.com/forum/viewtopic.php?id=359

Il en est ainsi, je pense, de la vision de tous les objets conçus par l’homme et ceux de la Nature naturée, que l’on a sous les yeux.  L’hermésisme décrit les modalités du fonctionnement du moteur de la Nature (la naturante), cette Dame Nature, la Papesse qui laisse lire son livre aux ‘hommes de bonne volonté”, c’est pourquoi je m’intéresse à cette science des sciences et à cet art sacré.

L’entrée au Temple de la Nature ne se peut faire que par le recueillement, suite à des méditations sur le mode analogique. L’analogie est la science de toutes les correspondances et donne la vision de tous les liens des choses naturelles entre elles et avec l’homme. Des poètes voyants frôlent ce plan où Dame nature, la Grande Mère, crée incessamment toutes les métamorphoses, toutes les transmutations, dans la nature naturée et en l’homme.

C’est pourquoi je suis très heureux de retrouver ce poème de Baudelaire, qui s’appelle bien sur : "Correspondances" :

" La Nature est un temple où de vivants piliers
Laissent parfois sortir de confuses paroles ;
L'homme y passe à travers des forêts de symboles
Qui l'observent avec des regards familiers. "

Dans son temple, la nature dit des paroles claires mais non sonores, Baudelaire est juste au bord du sanctuaire, là où tous les sens se fondent en UN, où le "moi" rencontre MOI :

" Comme de longs échos qui de loin se confondent
Dans une ténébreuse et profonde unité,
Vaste comme la nuit et comme la clarté,
Les parfums, les couleurs et les sons se répondent."

Ce qui permet à un autre voyant, Rimbaud, de dire : “Je est un autre”.

Tu écris : “ ... qui parle de principe pose parallèlement le principe au cour de l'universalité des sources par opposition à la culture de leurs expressions aussi diverses que variées, ce que d'aucuns nomment également "langage". C'est là que ça devient intéressant de dépasser aussi la culture et son langage.

L’hermésisme et sa pratique analogique donne une toute autre vision de ce que nous appelons nature et culture.
Nous pouvons voir hélas le Tarot avec notre vision naturaliste de même que Wirth avec sa vision du Mat, du Diable, de la Maison-Dieu, et déduire que les 22 triomphes “doivent” correspondre aux 22 lettres de l’alphabet hébraïque, à 22 opérations alchimiques... Or, il n’y a correspondance que des centres, et Carteret a fort bien proposé de considérer les 22 cartes comme 22 lettres d’un alphabet spécifique, puisque dans un cercle il ne peut y avoir que 22 polygones réguliers, le premier étant le triangle, le deuxième le carré...

Quant à cette question : “Je demandais si le tarot utilisé en mancie était capable de répondre à d'autres questions que celles concernant les préoccupations typiquement humaines.”

Il faudrait être un peu plus précise, à moins que tu ne parles des préoccupations de tes amis extra-terrestres (rires !)

Je voudrais revenir à la proposition de Carteret :

“ Dans le Tarot il y a le témoignage stupéfiant de l'ordonnance du monde. La création a trouvé le le moyen de passer a travers la créature (la créature c'est ceux qui ont fait le Tarot) pour arriver a se manifester ; d'avoir vraiment en image ce que nous ne voyons pas du tout dans la réalité qui nous présente une quantité de fois une quantité de choses dont nous ne voyons plus les principes. En somme, c'est une révélation de principes, c'est un temple. ”

La création a trouvé le le moyen de passer a travers la créature pour arriver a se manifester.

C’est là où l’humour cosmique apparaît. Pendant plus de 200 ans, les cartiers du Tarot ont passé leurs informations sur ce temple, sans que nul ne s’en doute. Les joueurs et joueuses ne se préoccupant que de “mises en plis” et de points.
Les occultismes s’en emparent, il y a exactement 228 ans et n’y voient que du feu (à cause du passage à la vision naturaliste), changeant les noms et essayant de changer les images pour en faire un support divinatoire.
Cela fait donc 450 ans, que le Tarot attend qu’on veuille bien le regarder tel qu’il est, image du temple de la Nature où réside le coeur de l’Homme.

Je répète pour les malentendants qu'on voit le Tarot comme l'on veut, je ne parle que de la vision des cartiers, dont j'ai d'innombrables preuves par ailleurs.

Personnellement, j'y vois le Temple du Pape de Vieville et de celui de sa Foudre, avec ses 4 "éléments" :

- 2 seules colonnes visibles, Coupes et Deniers
- les deux invisibles Bâtons et Épée (séries abstraites)

Surmontées des trois principes : le fronton triangulaire étant formé des 21 triomphes nombrés.

Pourquoi pas hein ! Hin Hin ! Hyène ne suit qu'un rêve-heures.

Mais là, je vais m’attirer la Foudre de la Maison Daimonax et d’autres !

Amicalement,

Charly

Dernière modification par Charly Alverda (31-12-09 16:35:06)

Hors ligne

 

#27 31-12-09 17:16:13

Elibabé
Membre Justice
Date d'inscription: 11-07-07
Messages: 80

Re: Un projet titanesque... ?

Je vois que tu as tenu ta promesse wink

Hélas, il me faut remettre à demain (si ma tête est assez claire tongue) une réponse qui déjà me brûle le bout des doigts big_smile

Bien bonne soirée à toi ainsi qu'à tous ceux qui nous lisent et qui la fêteront ou pas wink

Hors ligne

 

#28 02-01-10 00:20:00

Elibabé
Membre Justice
Date d'inscription: 11-07-07
Messages: 80

Re: Un projet titanesque... ?

Bien le bonsoir assaisonné de mes meilleurs voeux pour 2010 aux lecteurs assidus de ce forum.

J'ose espérer Charly, que mes neurones sont restés saufs après la longue nuit de veille que j'ai faite !


Je reprends les termes de ton post si riche, eh oui, on ne prête qu’aux riches !

“ des supports de mancie lesquels, à mon humble avis, ont principalement à voir avec l'intention qu'on prête à l'objet plutôt qu'à la faculté de l'objet lui-même de nous offrir à voir quelque chose à travers lui. “

Je ne le crois pas. Pour une information transmise par l’oeil au cerveau, par exemple : une colonne verte sur fond bleu, ce dernier analyse, puise dans sa mémoire ce qui y ressemble, il trouve : arbre sur fond de ciel bleu, et le transmet au mental. S’il y a une connaissance de variétés d’arbres, ce sera : peuplier sur fond de ciel bleu, si c’est un arbre inconnu proche du peuplier, la réponse sera formulée en terme d’à peu près. (voir les extraits du livre de Roger Godel dans PARTAGE)

Tout d'abord, merci de me prêter Charly, j'en ai bien besoin en ce moment wink

Je ne suis pas encore allée visiter ton lien mais je le ferai (faut pas m'en demander trop non plus aujourd'hui !).

Je pense que tu as tout à fait raison. Et, je suis d'autant plus confuse que je me contredis moi-même un peu plus bas en parlant de l'effet tarot sur les esprits non-avertis qui va dans le sens de ce que tu soulèves pour me contredire. Ton exemple d'impact de la vision sur la mémoire, l'esprit le signe d'un sens. Cela annonce parallèlement la sensibilité de l'humain aux symboles. Pour que le symbole prenne sens, la mémoire du visuel doit nécessairement se lier à la mémoire de l'émotionnel. Mais c'est là encore un autre débat.

En vérité, ma réflexion ne visait pas si loin ! Je voulais seulement signifier que tout support peut devenir opérationnel à partir du moment où on lui prête l'intention de le devenir et que l'intention d'un devin d'en faire un objet divinatoire permet à un objet de devenir un support divinatoire.
Pour illustrer mon propos d'un exemple, je dirai qu'une casserole sert principalement à cuire des aliments mais je peux aussi l'utiliser comme un instrument de musique, un chapeau, une louche, une raquette de ping-pong, etc.
Suis-je plus claire ?

Il en est certes ainsi "de la vision de tous les objets conçus par l’homme et ceux de la Nature naturée, que l’on a sous les yeux." Je crois néanmoins que l'homme peut aussi bien "ne pas voir". J'entends par là qu'il peut très bien voir quelque chose qui n'éveille pas sa mémoire, au point de ne consciemment rien voir du tout et peut-être même qu'inconsciemment non plus (je dis bien peut-être !).
A l'opposé, je crois qu'il peut parfaitement voir des choses qu'il n'a pas du tout vues !
M'enfin, je t'accorde qu'on entre-là dans un domaine fonctionnel qui ne retire rien au processus de base de la vision de l'homme... du moment qu'il voit ce qui peut être vu !


J'aime beaucoup la poésie car, cela rejoint ce que tu dis, elle est une porte ouverte sur l'inconnu et je n'ignore pas que de grands poètes ont ne serait-ce qu'effleuré l'hermétisme.
Je suis très respectueuse de ton cheminement et de tous les cheminements en règle générale. Je sais qu'il y a beaucoup de poésie dans l'hermétisme bien que je ne connaisse que très peu de choses en la matière (encore moins l'hermésisme, hormis ce que tu nous offres). Je doute que cela soit facile mais très certainement pas impossible d'épouser les concepts de l'hermétisme pour avoir du monde une vision nouvelle.
Pour ce qui me concerne, je suis incapable d'entrer en quelconque sacerdoce, j'ai besoin d'un rapport "sauvage" et fréquent à la Nature pour avancer sur mon chemin car je suis en conflit perpétuel avec les concepts et les théories. Cela fait que l'expérience directe induite par Mère Nature sur ma propre nature, est la seule que je réussisse véritablement à mémoriser de façon durable, mais ne m'empêche pas de prendre connaissance des conclusions de mes pairs à des "expériences" somme toute identiques, car j'ai tout de même un peu conscience d'appartenir au genre humain big_smile Si donc je peux faire certaines expériences, c'est que d'autres peuvent également les faire, faut juste que j'arrive à comprendre ce qu'ils disent et c'est le plus souvent comprendre leur langage qui n'est gagné d'avance !

Bref, le tarot me fait le même effet, sauf que comme je l'ai souvent signalé, si je me lasse parfois du tarot, le tarot ne se lasse jamais de moi ! Voilà pourquoi je reviens toujours à un moment ou à un autre, à le poser devant mes yeux. Depuis une trentaine d'années, il réussit toujours à m'intriguer assez pour cela, quoique je reste une dilettante ! wink

L’hermésisme et sa pratique analogique donne une toute autre vision de ce que nous appelons nature et culture.
Nous pouvons voir hélas le Tarot avec notre vision naturaliste de même que Wirth avec sa vision du Mat, du Diable, de la Maison-Dieu, et déduire que les 22 triomphes “doivent” correspondre aux 22 lettres de l’alphabet hébraïque, à 22 opérations alchimiques... Or, il n’y a correspondance que des centres, et Carteret a fort bien proposé de considérer les 22 cartes comme 22 lettres d’un alphabet spécifique, puisque dans un cercle il ne peut y avoir que 22 polygones réguliers, le premier étant le triangle, le deuxième le carré...

Loin de moi le désir de vouloir faire entrer le tarot dans un quelconque carcan sauf peut-être le mien parfois et encore, ce dernier n'est-il qu'éphémère !
Je partage tout à fait l'avis de Carteret lorsqu'il considére "les 22 cartes comme 22 lettres d’un alphabet spécifique" plutôt que "désigné", le seul truc c'est que c'est un alphabet fort difficile à apprendre car le manuel et l'alphabet sont confondus !
J'avais lu quelque part qu'il était très profitable pour l'esprit de méditer sur les polygones réguliers; ce que je n'ai bêtement encore jamais fait. Mais, cher Charly, tu viens par ce seul témoignage qui me remet subitement ceci en mémoire, me donner envie de le tenter !


Il faudrait être un peu plus précise, à moins que tu ne parles des préoccupations de tes amis extra-terrestres (rires !)

Ah non, ceux-là, je les laisse se dépatouiller tous seuls avec celles qu'ils ont !

Mais finalement, tu ne crois pas si bien dire, ça pourrait se résumer à cela ! Car ainsi que je l'ai déjà évoqué, je m'y entraîne parfois mais je n'ai jamais été spécialement attirée par la lecture d'évènement dans le tarot. Comme je notais souvent à l'époque que des personnes venaient fréquenter le forum pour qu'on réponde à des questions tournant autour des fameux 3 A, c'est un peu frustrée par cette limitation d'intérêt que je demandais si le tarot pouvait donner des réponses sortant de l'ordinaire à des questions qui tournaient toutes autour d'un pot commun ordinairement humain. C'est normal qu'il n'y eut point de réponse à cette interrogation car d'une part, il eut fallu qu'une question d'un nouvel ordre soit posée et d'autre part que le lecteur fut capable de l'entendre comme d'en lire la réponse ! Mais de quel ordre pourrait être cette question pour qu'elle ne soit pas banalement humaine ? Je n'en sais rien moi-même ! Au bout du compte, c'était une interrogation complètement futile !

Mais pour rester dans le thème des 3 A et des diverses façons de lire le tarot au niveau mancique, je trouve que l'approche de la lecture a sainement évolué depuis quelques années grâce aux nouveaux tarologues qui font participer leur consultant à leurs propres tirages.


Cela fait donc 450 ans, que le Tarot attend qu’on veuille bien le regarder tel qu’il est, image du temple de la Nature où réside le coeur de l’Homme.

Oui, c'est une bien belle image que tu nous offres-là !
Faut croire qu'on est arrivé au pic de la phase descendante de la spirale wink


Personnellement, j'y vois le Temple du Pape de Vieville et de celui de sa Foudre, avec ses 4 "éléments" :

- 2 seules colonnes visibles, Coupes et Deniers
- les deux invisibles Bâtons et Épée (séries abstraites)

Surmontées des trois principes : le fronton triangulaire étant formé des 21 triomphes nombrés.

Pourquoi pas hein ! Hin Hin ! Hyène ne suit qu'un rêve-heures.

Mais là, je vais m’attirer la Foudre de la Maison Daimonax et d’autres !

Pourquoi pas en effet, d'ailleurs, j'aime assez cette analogie du visible et de l'invisible, je vais devoir y réfléchir plus sérieusement !
Moi, rien ne me dérange dans le partage tu sais ! C'est quand ça tombe dans le prêche que ça commence à me gonfler !
Je trouve ça très bien de remettre le tarot dans son contexte d'origine si on veut mieux comprendre son message dans notre contexte actuel et je suis trop feignante pour aller faire des recherches moi-même ! Donc, toi et les autres, allez-y gaiement, c'est toujours assez plaisant de lire vos conclusions et quand ça se fait agaçant, avant de rejeter, c'est bien aussi de pouvoir remettre en question son petit confort de pensée !
Dans mon approche personnelle du tarot, ce que vous offrez ici n'est pas inutile puisque ça me permet d'en tirer grandement profit même si ce n'est pas "mon" essentiel. Personnellement, plutôt que de le faire parler, j'aime laisser le tarot me parler !

Je me pose tout de même la question de savoir ce que tu fais du Mat ?

A bientôt

Dernière modification par Elibabé (02-01-10 00:21:05)

Hors ligne

 

#29 02-01-10 10:36:49

Le Scribe de Saqqarah
Membre Impératrice
Date d'inscription: 28-12-09
Messages: 11

Re: Un projet titanesque... ?

Elibabé a écrit:

Pour ce qui me concerne, je suis incapable d'entrer en quelconque sacerdoce, j'ai besoin d'un rapport "sauvage" et fréquent à la Nature pour avancer sur mon chemin car je suis en conflit perpétuel avec les concepts et les théories.

Bonjour Elibabé,

Il me semble te voir régulièrement faire réfèrence à la Nature. Il se trouve que depuis un petit moment ma vie - pas vraiment jojo en ce moment mais bon, allez, on se plaint pas !- le Tarot et mes recherches spirituelles en général me mènent vers cette sensation à la fois simple mais merveilleusement (et heureusement...) intraduisible en terme de concept ou théorie qu'il "suffit" de considérer l'univers tant du point de vue microscopique que macroscopique, qu'il "sufffit" de marcher dans un bout de forêt - j'ai une passion pour les arbres -, de humer, de voir, de ressentir pour comprendre où est notre place dans ce monde-là. Enfin, il est très difficile pour moi d'exprimer ce sentiment pourtant simplissime, presque lumineux, d'appartenance à ce qui est, qui a été et qui sera... Voilà pourquoi, si tu as deux minutes, je te demande si tu peux m'expliquer comment tu vis ce rapport à la Nature car c'est une idée qui me parle beaucoup ? Si tu connais aussi quelques bouquins qui résonnent à ce sujet... (bien que tout ça ne semble passer ni par les livres, ni par le rationnel...)

Bonne journée


"Tu es poussière, et tu retourneras en poussière".

Hors ligne

 

#30 02-01-10 13:28:44

l'Errant
Membre Monde
Date d'inscription: 19-06-09
Messages: 1720
Site web

Re: Un projet titanesque... ?

Bonjour Scribe,

Entre amoureux de la nature, je pense que le mieux est de "la vivre" comme tu le fais, c'est en se promenant dans les forêts, les landes ou les marécages qu'on peut la toucher vraiment. Une autre manière est de se faire jardinier, on apprend beaucoup d'elle ainsi.

Pour parler livres il y en a beaucoup sûrement. Personnellement j'ai apprécié un livre de Mario Mercier qui s'appelle "Soleil d'Arbre". C'est très "chamanique", et j'ai compris a posteriori que ce livre annonçait la grande tempête de 1999.

Et puisque tu nous parles du microscopique, je vous envoir une photo "au coeur de la rose". La macrophoto est quelque chose que j'ai découvert depuis quelques années, mais que je pratique depuis 2 ans.


http://i10.servimg.com/u/f10/09/00/25/88/wmg_3710.jpg


Autour De Celui Qui Sait S’emerveiller, Eclosent Les Merveilles. La Plus Grande Merveille Est – L’homme.
"Les dialogues avec l'ange"

Hors ligne

 

#31 02-01-10 15:20:05

Charly Alverda
Membre Soleil
Date d'inscription: 29-03-08
Messages: 854

Re: Un projet titanesque... ?

Bonjour à toutes et tous

Pour le Scribe et les autres amoureux de la Nature, je vais poster dans PARTAGE: La reine Atta, de Roger Godel.
Merxi pour la rose L'Ermite-Errant Hi ! Hi !

Elbabé je reprends quelques une de tes réflexions :

“Ton exemple d'impact de la vision sur la mémoire, l'esprit le signe d'un sens. Cela annonce parallèlement la sensibilité de l'humain aux symboles. Pour que le symbole prenne sens, la mémoire du visuel doit nécessairement se lier à la mémoire de l'émotionnel.”

En effet, d’où les deux fonctions du cerveau avec ses deux processeurs couplés, à voir ou revoir l’extraordinaire aventure de Jill Bolt Taylor, la neurobiologiste américaine qui a vécu de l’intérieur son fonctionnement, mais je ne partage pas toutes ses conclusions, au moins dans leur formulation. La présention dans cette vidéo prend tout son sens à la fin.

http://www.obiwi.fr/bien-etre/sante/814 … r-du-monde

“... j'aime assez cette analogie du visible et de l'invisible, je vais devoir y réfléchir plus sérieusement !”

Je trouve cette analogie particulièrement évidente dans la première carte, le premier “bout” ou triomphe (et tarot).  “Ce qui est en bas est (analogiquement) comme ce qui est en haut pour accomplir le miracle d’une seule chose dit la Table d’Emeraude”. Le Bateleur (j’ai la restauration du Dodal par J-C F sous les yeux) est bien celui qui unit le bas et le haut apparaissant comme le support de la table des manifestations qui n’a que 3 pieds visibles, il représente ainsi la dimension 4è qui produit une seule chose. Je vois cette “seule chose” dans un grain de blé (en bas de la carte et au milieu) qui se multipliera selon la “loi” des séries, je vois d’ailleurs dans le Dodal les souliers du Bateleur comme des grains de blé ?

http://www.letarot.com/jean-dodal/pages … es/01.html

Chez Noblet la plante à 3 couleurs a la même fonction, l’unité se manifeste toujours triple, selon la Tradition.

“Je voulais seulement signifier que tout support peut devenir opérationnel à partir du moment où on lui prête l'intention de le devenir et que l'intention d'un devin d'en faire un objet divinatoire permet à un objet de devenir un support divinatoire.”

C’est pourquoi je ne vois nul obstacle à faire du Tarot un support de connaissance par la divination, si cela peut aider des personnes.

“ Je doute que cela soit facile mais très certainement pas impossible d'épouser les concepts de l'hermétisme pour avoir du monde une vision nouvelle.”

L’anthropologue Philippe Descola a pu ramener à 4 nos façons de voir le monde : vision animiste, totémique, analogique et analogique. Il a personnellement vécu, pendant trois ans, sur le plan de la vision animiste, ce qui lui a donné tout recul pour appréhender les prétentions de notre système naturaliste. Le Tarot est aussi une voie royale, par la pratique de l’analogie, pour atteindre ce but. Les images justement requérant la fonction du côté droit du cerveau.

“Personnellement, plutôt que de le faire parler, j'aime laisser le tarot me parler”

C’est ce que je fais aussi, mais faire le compte-rendu de “son” discours apparaît nécessairement comme une manière de le faire parler !

“Je me pose tout de même la question de savoir ce que tu fais du Mat ?”

Selon moi le Mat est le Vivant d’éternité, la conscience-énergie Une, Hermès, il contient toutes les cartes et se cache derrière chacune. Sur le plan de la manifestation duelle et multiple, il ne peut être vu sans son ombre la 13è carte.
Les sept tarots induisent une “réintégration” des cartes et des êtres dans la concience-énergie triple et une. “L’impériale des “quatre couronnés” se réintègre dans dans les trois tarots-triomphes qui n’en font qu’un : sel : Le Monde, mercure : Le Bateleur et soufre : Le Mat.
C’est du moins un aspect de la vision traditionnelle  occidentale.

Cordialement,

C...a

Hors ligne

 

#32 02-01-10 15:42:02

Elibabé
Membre Justice
Date d'inscription: 11-07-07
Messages: 80

Re: Un projet titanesque... ?

Bonjour Scribe !

Il y a des périodes comme ça où on ne sait pas trop où on va mais on va avec le cœur aussi léger que possible !

Quand je parle de Nature (avec un grand "N"), c'est parce que j'englobe tout l'univers sensible et non sensible que l'on peut-être capable d'appréhender par les sens ou l'esprit. Je fais une distinction avec la nature (petit "n" !) qui me semble davantage une caractéristique particulière, laquelle fait aussi partie de la Nature.
Bon, dire Nature, c'est aussi - pour reprendre un thème cher à Charly - parce que je n'ai pas trouvé mieux comme mot pour désigner à la fois le contenant et le contenu de cet univers-là.

Sinon, oui, il s'agit tout à fait du genre de sensation dont tu parles et qui éveille un net sentiment d'appartenance interactif au grand tout ou rien. Quand tu dis (je résume hein !) qu'il suffit de "vivre" pour - je n'irais personnellement pas jusqu'à dire "comprendre" mais - "sentir" que l'on est à la fois à sa place dans un univers où tout est à sa place et qu'on peut être partout comme ça dans cet univers-là, c'est exactement ce dont je parle. Il n'y a pas besoin de se sentir identique ou différent, il n'y a qu'à se sentir être ou plutôt, il n'y a qu'à laisser l'être se faire sentir en nous.

Pour moi, il n'y a pas de distinction entre aller me perdre dans les collines avec mon chien et m'asseoir le temps qu'il faut sous un arbre que j'aime particulièrement bien (et que j'appelle La Sentinelle), à observer le paysage qui m'offre en bonus cette magnifique chaîne des Pyrénées pour découper mon horizon sud par temps clair et laisser monter la certitude que je fais corps avec les forces de la nature environnante et par exemple me prendre un bain de foule et sentir que je fais corps avec elle. Ceci, même si, tu l'auras sans doute compris, je possède plus d'affinités avec la première qu'avec la seconde ! D'ailleurs j'aime assez considérer la nature du choc que j'éprouve selon où je me trouve car cela redonne du sens à mon propre chemin de vie et me permet de trouver les terrains les plus propices à un meilleur épanouissement personnel wink Car comprenons-nous bien, j'insiste ! Dans la Nature s'inscrivent toutes les natures et je pense qu'il n'y a pas de forme possible d'étudier une particularité sans la considérer dans son contexte global.

Ce qui rend l'expérience difficile, c'est le sentiment d'exclusion que l'on peut générer avec les natures de l'univers à n'importe quel stade car on a tendance à fonctionner par fractionnement et par affinités. Malgré cela et pour ce que j'en pense, il n'y a pas de scission entre son ordinaire et son extraordinaire (je parle de la trivialité quotidienne et des phases extatiques), il n'y a que des défauts d'appréciation, des déperditions d'énergie, des moments de découragement ou que sais-je encore, pour perturber un processus tout à fait fonctionnel en chaque humain. Mais à mon avis, ce ne sont que des choses qu'il est "physiquement" ou "mentalement" possible de corriger pour éviter les parasitages. Il m'est par exemple déjà arrivé de faire des expériences de nature extatique, simplement en passant un coup de balai, en m'engueulant avec mon fils ou en bricolant !!!

Malheureusement non, à part le tarot, je n'ai pas de bouquin à te conseiller ou alors il y en aurait mille ! N'importe quel livre, n'importe quelle parole, n'importe quelle technique pourrait faire l'affaire. Il ne s'agit que de trouver la bonne impulsion pour générer le mode de connexion qui t'est adéquat. Si je me fie à ma propre expérience, j'aurais tendance à dire que c'est encore le mode passif ou "récepteur" qui convient le mieux pour se connecter et que pour l'impulser, il suffit de le vouloir (mode "émetteur") !
Est-ce une question de confiance ou de croyance ? Sans doute un peu des deux mon capitaine big_smile
Tout ce que je peux dire, c'est que quand on commence, on a envie de multiplier les expériences !


Edit: Merci l'Errant pour ta contribution toujours synchrone wink
Et merci Charly, je te répondrai plus tard...

Dernière modification par Elibabé (02-01-10 15:48:07)

Hors ligne

 

#33 02-01-10 21:29:37

Elibabé
Membre Justice
Date d'inscription: 11-07-07
Messages: 80

Re: Un projet titanesque... ?

Re wink

Merci Charly pour le lien de Jill Bolt Taylor.
C'est très intéressant d'entendre ce témoignage. Vrai que moi non plus je ne partage pas tout à fait ses explications du fonctionnement du cerveau droit surtout, mais bon, ça n'est qu'accessoire car je pense que c'est sa conclusion qu'il faut entendre.


Je trouve cette analogie particulièrement évidente dans la première carte, le premier “bout” ou triomphe (et tarot).  “Ce qui est en bas est (analogiquement) comme ce qui est en haut pour accomplir le miracle d’une seule chose dit la Table d’Emeraude”. Le Bateleur (j’ai la restauration du Dodal par J-C F sous les yeux) est bien celui qui unit le bas et le haut apparaissant comme le support de la table des manifestations qui n’a que 3 pieds visibles, il représente ainsi la dimension 4è qui produit une seule chose. Je vois cette “seule chose” dans un grain de blé (en bas de la carte et au milieu) qui se multipliera selon la “loi” des séries, je vois d’ailleurs dans le Dodal les souliers du Bateleur comme des grains de blé ?

Encore une belle image que celle de la Table d'Emeraude !
Les nordiques disaient que 1 + 1 = 3 car quand deux unités se rencontrent elles ne peuvent engendrer qu'une 3° unité. Ça c’est le genre d'addition que j'arrive à comprendre tongue
On dit que le 4 est le chiffre de l’homme. Moi, je veux bien, je ne suis pas contrariante, ça ne me dérange pas ! Je comprends bien l’image du visible et de l’invisible, de la verticalité et de l’horizontalité aussi wink Mais je ne comprends pas bien ton analogie au 4° pied de la table. S’il est invisible ce pied-là, il peut très bien souligner le non-manifesté aussi bien que le non-encore-manifesté. Il pourrait même souligner l’inconnaissable que ça ne m’étonnerait en rien !
En vertu de quoi est-ce la 4° dimension qui produit une seule chose comme le grain de blé velu dont tu parles ? C’est quoi cette 4° dimension-là et que font les 3 autres ?

Sinon, bien vu les souliers du Bateleur du Dodal de Jean-Claude ! ⇒ ça ça me parle !!!
Avec le grain du milieu, ça fait 3, comme la plante du Bateleur du Noblet !


Selon moi le Mat est le Vivant d’éternité, la conscience-énergie Une, Hermès, il contient toutes les cartes et se cache derrière chacune.

Selon moi aussi dis donc sauf que je ne me l’explique pas dans les mêmes termes mais que ça revient au même !!!! Pour moi, le Mat est la conscience inépuisable par excellence et dans sa plus pure expression. Tu as raison de dire que le Mat se cache derrière chaque carte du tarot car je le pense vraiment ainsi. Il peut être toutes les cartes du tarot mais toutes les cartes du tarot ne peuvent être lui, par contre, elles peuvent puiser en lui à tout moment.  C’est pourquoi je ne partage pas les avis des tarologues qui tendent à l’exclure du jeu ou à le nombrer, car mon avis est que le Mat est à sa place partout, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du jeu et donc pourquoi aurait-il besoin d'un numéro ? D’ailleurs, même dans la répartition des triomphes du tarot en 3 séries de 7, je trouve qu’on l’oublie… Mais je ne possède pas de théorie pour expliquer ce sentiment !


Sur le plan de la manifestation duelle et multiple, il ne peut être vu sans son ombre la 13è carte.

En effet, c’est pas du tout idiot comme réflexion ! Vrai qu'on a tendance à reconnaitre le Mat dans la 13... Mais on en reparlera sans doute...


Les sept tarots induisent une “réintégration” des cartes et des êtres dans la concience-énergie triple et une. “L’impériale des “quatre couronnés” se réintègre dans dans les trois tarots-triomphes qui n’en font qu’un : sel : Le Monde, mercure : Le Bateleur et soufre : Le Mat.
C’est du moins un aspect de la vision traditionnelle  occidentale.

Les 7 tarots, ce sont les « 3 bouts » + les 4 rois. L’impériale ce sont les 4  rois… Ça, ok, c’est la règle du jeu, je pige !
Conscience-énergie triple = 1 + 21 + Excuse = 1 c’est ça ? Une image de la trinité très traditionnelle si je ne m’abuse.
Ensuite…
Les 4 couronnés peuvent représenter l’expression la plus richement imbriquée des 4 dimensions manifestées (s’agissant du tarot, je pense bien sûr à Deniers, Coupe, Bâton et Epée), ou quand l'une commence à se fondre dans l'autre. Mais dans ce cas à quoi servent les 4 autres têtes couronnées ? Elles comptent pour du beurre ? Parce qu'au bout du compte, c'est bien 8 têtes couronnées qu'il y a dans le tarot !
C'est maintenant que je cale !!!
Je ne comprends pas pourquoi les 7 tarots induisent cette réintégration ni de quelle réintégration tu parles exactement ?  Car une réintégration suppose qu’il y ait préalablement eu une désintégration. Parles-tu de la partition ou la répartition dans la manifestation ?

Que représentent les 4 + 4 couronné(e)s dans ta vision hermésiste ?
Et puis si c’est possible, pourrais-tu, s’il te plait, proposer une définition à mon niveau des « sel, mercure et soufre » ?

Hors ligne

 

#34 03-01-10 13:11:01

Charly Alverda
Membre Soleil
Date d'inscription: 29-03-08
Messages: 854

Re: Un projet titanesque... ?

Bonjour à tous

Je vois que les fêtes n’on pas eu d’impact sur tes neurones Elibabé, tout fonctionne à “plus haut sens” !

Je reprends quelques points :

“ D’ailleurs, même dans la répartition des triomphes du tarot en 3 séries de 7, je trouve qu’on l’oublie (le Mat)…”

Je ne l’oublie pas, dans le Vieville le Pape est devant le Temple aux deux colonnes apparentes et son bonnet à la bouche de poisson est ouvert sur la signe de la lumière, de la perfection et de l’or, qui est en plein centre du fronton triangulaire, voilà pour moi la place symbolique du Mat.

“ Les nordiques disaient que 1 + 1 = 3 car quand deux unités se rencontrent elles ne peuvent engendrer qu'une 3° unité.”

C’est la leçon du caducée d’Hermès et sans doute celle de la phrase du Christ : “ Si deux se ressemblent en mon nom je suis au milieu d’eux” et ...

“ S’il est invisible ce pied-là, il peut très bien souligner le non-manifesté aussi bien que le non-encore-manifesté. Il pourrait même souligner l’inconnaissable que ça ne m’étonnerait en rien !
En vertu de quoi est-ce la 4° dimension qui produit une seule chose comme le grain de blé velu dont tu parles ? C’est quoi cette 4° dimension-là et que font les 3 autres ?”

Je voulais dire que notre monde à 3 dimensions semble produit par une 4è invisible :

“ Bien que trente rayons convergent au moyeu
C'est le vide médian,
Qui fait marcher le char

L'argile est employée à façonner des vases
Mais c'est du vide interne
Que dépend leur usage

Il n'est chambre où ne soient percées porte et fenêtre
Car c'est le vide encore
Qui permet l'habitat
L'être a des aptitudes
Que le non-être emploie “
(Lao-Tseu)

Je ne peux faire la différence entre le non-manifesté et le non-encore-manifesté !!? Cet inconnaissable est VRAIMENT incroyable (rire !)

“ Les 7 tarots, ce sont les « 3 bouts » + les 4 rois. L’impériale ce sont les 4  rois… Ça, ok, c’est la règle du jeu, je pige !
Conscience-énergie triple = 1 + 21 + Excuse = 1 c’est ça ? Une image de la trinité très traditionnelle si je ne m’abuse.”

Disons qu’à la trinité d’en haut corps-âme-esprit correspond le ternaire d’en-bas : soufre-sel-mercure

“Ensuite…
Les 4 couronnés peuvent représenter l’expression la plus richement imbriquée des 4 dimensions manifestées (s’agissant du tarot, je pense bien sûr à Deniers, Coupe, Bâton et Epée), ou quand l'une commence à se fondre dans l'autre. Mais dans ce cas à quoi servent les 4 autres têtes couronnées ? Elles comptent pour du beurre ? Parce qu'au bout du compte, c'est bien 8 têtes couronnées qu'il y a dans le tarot !”

C’est pure invention de ma part d’associer les 3 “bouts “, triomphes-tarots, aux “3 lumières” du Compagnonnage et les 4 rois-tarots à leurs “4 couronnés “. Et je ne m’occupe ici que des 7 tarots; ne voyant dans les reines, cavaliers et valets qu’émanations des “éléments “ rois.

Une petite illustration des 4 “éléments” par un texte traditionnel :

“ Ces noms substitués sont dits quatre éléments, Feu, Air, Eau, Terre, qu'il ne faut pas confondre avec le feu, l'air, l'eau et la terre tels qu'on les voit ordinairement, car ce sont éléments de l'intérieur, seraient-ce éléments de l'univers lui-même qui, pour l'Homme Premier, étaient partie intégrante de son intérieur. Ils sont appelés aussi chaud, froid, humide, sec, et là encore ce ne sont point des qualificatifs appropriés aux choses que l'on voit communément mais à celles du dedans. Et l'on comprendra qu'ils se nomment ainsi afin de montrer que c'est la totalité de chacune des chambres qui doit être saisie et englobée, et que les apparentes contradictions doivent être dépassées, non annulées, les unes par les autres. Et ainsi lorsque le pèlerin est devenu telle chambre lui-même il est, en quelque sorte, couronné d'avoir conquis cette Demeure, ce que l'on image par quatre rois portant couronne en tête, comme on les voit sur différents lieux particulièrement achevés et qui méritèrent cet honneur.

Ici on comprendra la vision du prophète Ezéchiel sur la rive du fleuve Chebar, les quatre animaux supportant le Char divin. « Leurs faces, à tous les quatre, étaient tournées vers les quatre horizons. Ils avaient visage d'homme, et tous les quatre avaient une face de lion à droite; et tous les quatre avaient une face de taureau à gauche; et tous les quatre avaient une face d'aigle». De même Jean dans son Apocalypse dit qu'autour du Trône et en son milieu «sont quatre Vivants, tout emplis d'yeux devant et derrière». (Sept Instructions aux Frères en Saint Jean)

On note ici que l’on retrouve les “4 éléments” fixés dans Le Monde.

Pour comprendre ce que sont ces “chambres” et pourquoi  elles s’appellent ainsi dans l’ésotérisme chrétien :

“ Le pèlerin abandonne tout et se met en marche vers Jérusalem qu'il faut entendre comme le centre lumineux de lui-même et du monde régénérés. Il passe par les quatre angles de l'horizon et pénètre les sept domaines, que les juifs appellent les sept Palais, et qui sont sept états successifs du pèlerin, en harmonie avec les sept Demeures de l'Etre...

... Ce sont ces sept chambres, imagées aussi par les sept barreaux de l'échelle, qui sont les sept degrés de la Voie. On les représente encore par les sept sphères des planètes puisqu'il n'est rien dans l'intérieur de l'homme qui ne soit aussi dans l'univers, l'un et l'autre n'étant que fragments chutés et dispersés de l'Homme Premier. Aussi la descente dans ces sept chambres est-elle une meilleure image que la montée des sept barreaux de l'échelle ou que la traversée des sept sphères des planètes, bien qu'il s'agisse d'une même réalité, parce que l'image de la descente dans les sept chambres évoque l'intérieur, et que c'est effectivement par l'intérieur et par là seul que ce pélerinage est possible jusqu'à la Terre Sainte, c'est-à-dire l'univers régénéré en l'homme régénéré. Si bien que libérer la Terre Sainte n'est point guerroyer contre tel ou tel mais contre le Moi de la chute. C'est libérer le Soi de sa gangue.
Ce pélerinage à la Jérusalem intérieure est imagé dans les sanctuaires par le tracé sur le dallage d'un labyrinthe. La quête du Graal est une autre image, quoique parsemée d'obscurités volontaires et d'ajouts mondains malencontreux, de cette descente vers le Pardes perdu qui sera retrouvé en même temps que l'origine. C'est aussi ce que l'on signifie par la recherche du Mot ou de la Parole perdue, à travers des mots d'approche qui chacun appartient à chacune des chambres intérieures et en est tout à la fois la chair et l'esprit.”

Ce qui explique la nécessité d’une réintégration de l’homme et de la Nature dans le contexte d’une “chute originelle”. Les orientaux résolvent le problème par le concept de non-dualité. Selon moi, il est bon maintenant de faire la synthèse des deux enseignements.

Voici une genèse très Rose-Croix vue par l’auteur du Message Retrouvé.

“ Avant le commencement, tout demeurait dans le repos des dures ténèbres de la mort.
Le feu en s'éveillant dans l'eau ordonna le chaos, et les quatre éléments engendrèrent l'esprit vivant de l'Univers.

Ainsi naquit l'être moyen par la chute d'une parcelle de l'être lumineux dans le non-être ténébreux.

Le chaud et le sec animèrent au-dedans la jeune lumière de Dieu, et le froid et l'humide la manifestèrent au-dehors; sept fois le feu intérieur divisa l'Unique, et les étoiles parurent dans leur rang.
En dernier lieu, tout reposa dans le soleil parfait.
Ainsi la lumière divine manifesta sa noble origine.
Dieu se contempla dans l'homme et lui donna son âme.
Il leur recommanda alors de ne pas chercher à connaître leur limite, afin de demeurer immortels."

Dans le Message, Dieu est : " Lui, le feu secret qui suscite les Univers, qui les entretient, et qui les consume. "

“ Que représentent les 4 + 4 couronné(e)s dans ta vision hermésiste ?
Et puis si c’est possible, pourrais-tu, s’il te plaît, proposer une définition à mon niveau des « sel, mercure et soufre » ?

Donc j’ai répondu que je ne considérais que les 4 tarots couronnés. On peut considérer que le mercure correspond au Yin et le soufre au Yang orientaux, les hermétistes considèrent un 3è principe, le sel. Tout dans la nature est triple d’après ce point de vue. La coquille d’un oeuf représentera le sel, le blanc le mercure et le jaune le soufre.

« Le premier corps est le Verbe prononcé du concept éternel ; il possède son langage qui est la roue mercurienne des sept formes, dans le Soufre ; il profère les quatre éléments. »

« Toute vie venant du Verbe prononcé consiste en Sel, Soufre et Mercure où se trouvent les sept propriétés de la vie de ce monde, le triple esprit précité. Le Soufre c'est la mère de toute spiritualité et de toute corporéité, le Mercure en tient la direction et le Sel en est la maison que le Mercure construit dans le Soufre » (Jacob Boehme, De la signature des Choses, Chapitre XIII).

Voilà, éventuellement, de quoi méditer pour les longues soirées d’hiver (rire !). J’espère que ceci répond à tes questions Elibabé.

Amicalement,

Charly

Dernière modification par Charly Alverda (03-01-10 22:27:19)

Hors ligne

 

#35 03-01-10 22:07:46

Elibabé
Membre Justice
Date d'inscription: 11-07-07
Messages: 80

Re: Un projet titanesque... ?

Bonsoir smile


Charly a écrit:

Voilà, éventuellement, de quoi méditer pour les longues soirées d’hiver (rire !). J’espère que ceci répond à tes questions Elibabé.

Longues soirées d'hiver de 10 ans au moins oui !
Hum, ceci répond à mes questions certes, mais c'est pas pour ça que j'ai tout compris ! hmm


Je voulais dire que notre monde à 3 dimensions semble produit par une 4è invisible :

Ah bah voilà ! "Invisible" comme précision, ça me va très, très bien...
Et donc, l'invisible 4° qui en fait n'en est qu'une car elle contient les 3 autres wink

Sinon, merci pour les toujours excellentes citations de Lao Tseu, y a du con-tenant et du con-tenu big_smile

Je ne peux faire la différence entre le non-manifesté et le non-encore-manifesté !!? Cet inconnaissable est VRAIMENT incroyable (rire !)

A vrai dire moi non plus je ne le peux pas !
Quant à l'inconnaissable... le mieux est encore de le laisser là où il ne se trouve pas hi hi !


C’est pure invention de ma part d’associer les 3 “bouts “, triomphes-tarots, aux “3 lumières” du Compagnonnage et les 4 rois-tarots à leurs “4 couronnés “. Et je ne m’occupe ici que des 7 tarots; ne voyant dans les reines, cavaliers et valets qu’émanations des “éléments “ rois.

L'invention n'est jamais loin de l'intuition !
A vrai dire ce n'est pas moi qui pourrai te contredire sur ce point. Malgré tout, les Sept Instructions aux Frères en Saint Jean m'ont permis de suivre ton raisonnement. Avec le mode d'emploi tongue je comprends mieux à présent le sens que tu donnes aux 4 couronnés et pourquoi tu ne t'occupes que des 7 tarots.
Me reste plus qu'à dire: pourquoi pas, c'est bien vu, en tout cas ça colle bien à la règle !

Les éléments ça me parle bien ça: feu, air, eau, terre, chaud, sec, humide, froid, avec tous les petits mélanges qu'on peut faire, j'arrive bien à imaginer les bombes que ça peut faire big_smile

Avant le commencement, les celto-nordiques parlaient de chaos, d'un vide non-vide, d'un vide "bouillonnant" à la manière d'un chaudron. D'où l'image du chaudron d'abondance. Bref, dans ce vide bouillonnant, le feu et la glace se sont rencontrés (ils tendaient l'un vers l'autre, c'était sûrement un vide "expansif" !). Ils ne disent pas si c'est le feu ou la glace qui est à l'origine du monde, ils disent que le Feu et la Glace étaient présent, qu'ils se sont rencontrés et que de leur rencontre est né le monde. Je trouve cette image plus accessible à mon entendement que le "repos dans les dures ténèbres de la mort" et "le feu en s'éveillant dans l'eau ordonna le chaos" tel que le raconte le Message Retrouvé, même si ça n'est qu'accessoire, question d'imagination sans doute !!!
Justement, j'imagine qu'ensuite, le message s'adresse surtout aux hermétisants !!! Car si je ne me trompe, il décrit une pure opération alchimique, non ?

Et quand l'auteur du message dit ceci: "Dieu se contempla dans l'homme et lui donna son âme.
Il leur recommanda alors de ne pas chercher à connaître leur limite, afin de demeurer immortels."
Je glups, je redescends subitement en enfer, enfin j 'ai du mal quoi... à asseoir "Dieu" au centre de directives par trop humanisées !
Pourquoi faut-il toujours casser le rêve ?


Disons qu’à la trinité d’en haut corps-âme-esprit correspond le ternaire d’en-bas : soufre-sel-mercure

Si tu veux dire que corps = soufre, âme = sel et esprit = mercure, je comprends du tonnerre !!!

M'enfin ça se corse sérieux à la fin de ton message, avec le ying, le yang et la coquille d'oeuf que j'aurais bien vue en soufre plutôt qu'en sel ! Je crois qu'il va y avoir des complications à rajouter dans ta définition de base, pasque là, il y a des subtilités dans les soufre-sel-mercure entre les ying-yang que je ne pige pas !

Quant à la citation de Jacob Boheme, ahum, t'as le cran d'attendre la fin de l'hiver d'ici une dizaine d'années ???

Bises
Babeth

Hors ligne

 

#36 03-01-10 22:17:30

Bertrand
Membre Tempérance
Lieu: Paris
Date d'inscription: 30-08-09
Messages: 284
Site web

Re: Un projet titanesque... ?

Bonjour à tous et meilleurs vœux,

Je reviens sur ce passage oriental :

Charly Alverda a écrit:

On peut considérer que le mercure correspond au Yin et le soufre au Yang orientaux, les hermétistes considèrent un 3è principe, le sel. Tout dans la nature est triple d’après ce point de vue. La coquille d’un oeuf représentera le sel, le blanc le mercure et le jaune le yang.

Je le permets de compléter :"... et le jaune le soufre".
Le ternaire est quand même présent dans le taoisme, fameux quarante deuxième chapitre du Tao Te King : "le tao engendre l'un, l'un engendre le deux, le deux engendre le trois, le trois engendre les nombreux êtres".
Les commentaires expliquent en général que deux correspond à yin et yang, et trois à l'union de yin et yang - ce qui est la représentation classique du tao, qui est pourtant ce qu'on ne peut ni nommer ni représenter.
Il y a donc bien un troisième principe ici aussi, le trois qui s'approche vraisemblablement du corps. La différence avec la vision hermétiste est plutôt dans ce que le troisième principe procède des deux premiers, comme si en alchimie on disait que le corps procède de l'esprit et de l'âme (ou le sel du mercure et du soufre), ce qui n'est pas le cas je crois (?) mais je me garderai d'être affirmatif.

Yin et Yang apparaissent en fait seulement après dans le texte, qu'on pourrait lire comme "les nombreux êtres se détachent du yin et s'accrochent au yang" ; là on s'éloigne.

L'important étant quand même qu'à la base que le principe soit effectivement ternaire. Pour en revenir aux cartes, le Bateleur est certainement yin (réceptif), le Mat a un aspect yang (actif), le monde peut être mis pour le tao ou au troisième principe - la femelle "mystérieuse" ou "profonde" ?
C'est un peu du terme à terme, donc sans doute faux, mais ça correspond dans un sens aussi à ce que tu avais donné Charly dans une discussion précédente, et pour raccrocher à l'œuf que rappelle Élibabé, avec le Sel(la coquille qui fait le corps, que pour simplifier au peut associer au tao et au le Monde), le Soufre(l'âme, le jaune, yang et le Mat) et le Mercure(l'esprit, le blanc, le yin et le Bateleur).

Merci pour cette passerelle vers la philosophie orientale en tous cas.

Bertrand

Hors ligne

 

#37 03-01-10 22:32:07

Elibabé
Membre Justice
Date d'inscription: 11-07-07
Messages: 80

Re: Un projet titanesque... ?

Aha ! Voilà qui est très intéressant, merci Bertrand, tu as bien éclairé ma lanterne wink

Je sens que j'ai gagné un demi hiver big_smile

Bonne soirée

Hors ligne

 

#38 03-01-10 23:13:59

Charly Alverda
Membre Soleil
Date d'inscription: 29-03-08
Messages: 854

Re: Un projet titanesque... ?

Bonjour à toutes et tous

Bien Elibabé et Bertrand ont planché !

J'avais souhaité une bonne année 2010 à tous sous forme tarologique dans PARTAGE, mais c'est passé inaperçu !

Elibabé :

“ Je glups, je redescends subitement en enfer, enfin j 'ai du mal quoi... à asseoir "Dieu" au centre de directives par trop humanisées !”

Ben j’avais bien précisé, à cause de notre vieux fond de culture
judéo-chrétienne, et pour pas casser le rêve :
Dans le Message, Dieu est : " Lui, le feu secret qui suscite les Univers, qui les entretient, et qui les consume. "
C’est l’auteur qui a tenu à le préciser.

Si tu veux dire que corps = soufre, âme = sel et esprit = mercure, je comprends du tonnerre !!!

Ben c’est presque ça ! C’est Bertrand qui a trouvé : “avec le Sel (la coquille qui fait le corps, que pour simplifier au peut associer au tao et au le Monde), le Soufre (l'âme, le jaune, yang et le Mat) et le Mercure (l'esprit, le blanc, le yin et le Bateleur).

“ Justement, j'imagine qu'ensuite, le message s'adresse surtout aux hermétisants !!! Car si je ne me trompe, il décrit une pure opération alchimique, non ? “

En effet.

Bertrand :

“ Je me permets de compléter :"... et le jaune le soufre".

Merci, on a beau se relire ! J’ai modifié cette “coquille” !

Euh ! Je ne voulais pas vraiment approfondir ce terrain glissant avec le Tao, c’était juste une analogie pour Elibabé ! Mais tu t'en sors plutôt bien !

“ La différence avec la vision hermétiste est plutôt dans ce que le troisième principe procède des deux premiers, comme si en alchimie on disait que le corps procède de l'esprit et de l'âme (ou le sel du mercure et du soufre), ce qui n'est pas le cas je crois (?) mais je me garderai d'être affirmatif.”

L’alchimie était binaire : soufre/mercure jusqu’au XVIè siècle, le troisième terme étant implicite. Le mouvement rose-croix a donné la quintessence de la formulation à partir des théories de Paracelse. Le corps vient de la terre, l’esprit vient des étoiles et l’âme est divine.

“ Pour en revenir aux cartes, le Bateleur est certainement yin (réceptif), le Mat a un aspect yang (actif), le monde peut être mis pour le tao ou au troisième principe - la femelle "mystérieuse" ou "profonde" ?”

D’accord avec toi, pour moi le Monde est le Sel, le Mat le soufre et le Bateleur le mercure, quand on “fixe” les trois “bouts”, les trois premiers tarots. Mais le Mat est le mercure considéré seul, car le mercure est l’anima mundi qui emplit tout. il est la double influence d’en-haut et d’en-bas que canalise le Bateleur, il est évidemment ce qui anime les 4 éléments qui se transmutent incessamment 2 contre 2 (impériales). Les 4 éléments en équilibre il est au centre du Monde.

Encore une opération alchimique relative à certaine "femelle":

“Le nom de la bête s'écrit avec des initiales qui sont les signes de la bête, et ces signes sont un chiffre pour ceux qui comprennent, car ils caricaturent le Nom de Dieu sans le reproduire véritablement.

Seul le Seigneur peut changer
dans l'Innocente Immaculée Innée
la Fangeuse Femelle Fantôme
en Certaine Cendre Celée
qu'il Aida Avant Art.”
(M + R)

I. F. C. A.

Amicalement,

Charly

Dernière modification par Charly Alverda (03-01-10 23:18:22)

Hors ligne

 

#39 04-01-10 23:27:11

Elibabé
Membre Justice
Date d'inscription: 11-07-07
Messages: 80

Re: Un projet titanesque... ?

Bonsoir amis lecteurs de ce forum qui n'ont pas encore décroché smile


Charly a écrit:

Ben c’est presque ça ! C’est Bertrand qui a trouvé : “avec le Sel (la coquille qui fait le corps, que pour simplifier au peut associer au tao et au le Monde), le Soufre (l'âme, le jaune, yang et le Mat) et le Mercure (l'esprit, le blanc, le yin et le Bateleur).

J'espère que tu avais remarqué au passage que j'ai bien dit merci à Bertrand pour son éclairage tongue

Question bête: le sel possède t'il une couleur spécifique ou bien est-il transparent comme le vent et l'eau claire, enfin comme l'invisible quôa ? 
D'autre part, si j'ai bien compris, les effets soufre-yang et mercure-yin s'équilibrent jusqu'à pouvoir s'annuler dans le sel. Le sel est-il à considérer comme une 3° manifestation même si c'est une non-manifestation ?
Et tant que j'y suis, l'hermétisme ou le Tao proposent-ils une explication à ces mouvements interactifs sans fin des soufre-yang et mercure-yin qui produiraient l'inerte (manifesté ou non-manifesté), comme de l'inerte (manifesté ou non-manifesté) qui produirait dans le mouvement, sa propre partition dans la manifestation ? Je pense évidemment à autre chose comme explication qu'un coup de baguette magique...


Charly a écrit:

D’accord avec toi, pour moi le Monde est le Sel, le Mat le soufre et le Bateleur le mercure, quand on “fixe” les trois “bouts”, les trois premiers tarots. Mais le Mat est le mercure considéré seul, car le mercure est l’anima mundi qui emplit tout. il est la double influence d’en-haut et d’en-bas que canalise le Bateleur, il est évidemment ce qui anime les 4 éléments qui se transmutent incessamment 2 contre 2 (impériales). Les 4 éléments en équilibre il est au centre du Monde.

Je crois que je vais aller me coucher là big_smile
Nan, je déconne hein, m'enfin sûr que je ne vais pas tarder non plus wink 
Mais pourquoi les 4 éléments se transmutent-ils incessamment 2 contre 2 et pas 1 contre 1 ? Tu veux parler, genre, du chaud et du froid forcément secs ou humides pasque le chaud-chaud ou le froid-froid ça n'existe pas ?


Charly a écrit:

Encore une opération alchimique relative à certaine "femelle":
“Le nom de la bête s'écrit avec des initiales qui sont les signes de la bête, et ces signes sont un chiffre pour ceux qui comprennent, car ils caricaturent le Nom de Dieu sans le reproduire véritablement.

Seul le Seigneur peut changer
dans l'Innocente Immaculée Innée
la Fangeuse Femelle Fantôme
en Certaine Cendre Celée
qu'il Aida Avant Art.”
(M + R)

I. F. C. A.

C'est quoi c'te "femelle", c'est elle la bête ? Et elle est où la Belle big_smile
Trève de plaisanterie, s'agissant des seules majuscules moi je lis S, 3 x I, 3 x F, 3 x C et 3 x A ! Sinon, ça veut dire quoi I.F.C.A ?
Et pis c'est qui ce (M + R) que tu cites souvent ?

Bonne nuit

Hors ligne

 

#40 04-01-10 23:36:01

Chèvre
ma e baga
Date d'inscription: 24-06-09
Messages: 1648

Re: Un projet titanesque... ?

I.F.C.A = " Incorrigible Farceur, Charly Alverda ! "

(car Louis Cattiaux, l'auteur du Message Retrouvé, aimait bien la franche rigolade !)

Dernière modification par Chèvre (04-01-10 23:36:55)

Hors ligne

 

#41 05-01-10 21:00:11

Charly Alverda
Membre Soleil
Date d'inscription: 29-03-08
Messages: 854

Re: Un projet titanesque... ?

Bonjour à toutes et tous

Elibabé :

“ J'espère que tu avais remarqué au passage que j'ai bien dit merci à Bertrand pour son éclairage.”

Je ne l’ai remarqué qu’après postage.

“ le sel possède t'il une couleur spécifique ou bien est-il transparent comme le vent et l'eau claire, enfin comme l'invisible qua ? “

Dans le contexte, le sel est une convention de langage, c’est le principe de corporification dans toutes choses.

“ l'hermétisme ou le Tao proposent-ils une explication à ces mouvements interactifs sans fin des soufre-yang et mercure-yin qui produiraient l'inerte (manifesté ou non-manifesté), comme de l'inerte (manifesté ou non-manifesté) qui produirait dans le mouvement, sa propre partition dans la manifestation ? Je pense évidemment à autre chose comme explication qu'un coup de baguette magique...”

Je n’ai rien ici de plus clair à proposer que la vertu de la baguette du Bateleur et de celle du Monde. L’hermétisme propose par la méditation de textes ou d’images à valeur quasi nulle pour l’intellect, comme la poésie (qui leur est inhérente), de voir la Nature à l’oeuvre. Il faut en être vraiment “amoureux”, première condition, la seconde étant de pouvoir rester complètement immobile devant la “vision”, comme quand on prend une photo, ce qui est analogiquement très juste comme image.

“ Le feu en s'éveillant dans l'eau ordonna le chaos, et les quatre éléments engendrèrent l'esprit vivant de l'Univers. ”

“ Tout est esprit, Tout est matière, selon que l'Unique se dilate ou se condense. “

“ La réunion des quatre éléments forme la cinquième essence, racine de la lune et du soleil. “

“ La naissance et la mort, l'action et le repos, la lumière et les ténèbres, l'union et la séparation, viennent du mouvement des quatre qui font les changements du monde. ”

“ De “un total” qui sont cinq, par “un secret” qui sont quatre, est fait “un vivant” qui sont trois. Mâle et femelle en deux qui engendre le “un vainqueur qui est le point dans le cercle.” (Message Retrouvé = M + R !)

!!!!! (rire !) I nénarrable F arceur C attiaux A lchimiste !

“ Mais pourquoi les 4 éléments se transmutent-ils incessamment 2 contre 2 et pas 1 contre 1 ? “

Je n’en sais fichtre rien ! Ce sont des lois de la manifestation vues par de sages voyants. En fait on peut considérer aussi 5 éléments avec l’éther, la quintessence, qui anime les 4.

Si tu places les séries les unes sous les autres à partir des Deux, Bâtons, Epées, Coupes, Deniers, tu verras le rythme des productions des "éléments", particulièrement dans les invisibles (abstraits) qui s'ouvrent et se referment ajoutant 1 à chaque fois.

Chèvre :

“ C'est quoi c'te "femelle", c'est elle la bête ? Et elle est où la Belle _
Trêve de plaisanterie, s'agissant des seules majuscules moi je lis S, 3 x I, 3 x F, 3 x C et 3 x A ! Sinon, ça veut dire quoi I.F.C.A ?

Je ne sais pas si I. F. C. A. a un sens, j’en doute fortement ! Mais c’était de ma part pour aider les chercheurs, je considère que c’est une forme de cabale. Pourquoi n’as-tu pas suivi ton raisonnement ?
Hi ! Hi !

I I I : 999
FFF: 666
CCC: 333
AAA : 111

La “fangeuse femelle fantôme” est bien le nombre de la bête de l’Apocalypse : “ Que celui qui a de l’intelligence compte le nombre de la bête, car ce nombre est 666 et c’est un nombre d’homme.” Ici le mystère alchimique est dans la cendre, toute cendre contient le principe indestructible de son origine manifestée, "l'esprit " de viequi a développé le chêne est intact dans sa cendre. Brûler une terre, c’est la rendre féconde par dissolution par la pluie du “grain fixe” contenu par les cendres des arbres et végétaux divers. J’ai lu que des paysans brûlaient des vieux cuirs pour dynamiser des plantations. Cette cendre contient un sel, comme la neige qui brûle et fertilise les sols

Amicalement,

Charly

Hors ligne

 

#42 05-01-10 21:53:01

Daimonax
Membre Diable
Lieu: IdF
Date d'inscription: 12-07-07
Messages: 310
Site web

Re: Un projet titanesque... ?

Salut à tous, et auguri, comme on dit ici.

Charly a rappelé son credo : "Je trouve cette analogie particulièrement évidente dans la première carte, le premier “bout” ou triomphe (et tarot).  “Ce qui est en bas est (analogiquement) comme ce qui est en haut pour accomplir le miracle d’une seule chose dit la Table d’Emeraude”.

Mais sur les Bateleur du tarot, ce qui est en haut - une droite - est le contraire de ce qui est en bas, puisque c'est  un cercle... Ce ne sont pas des "analogies" mais des antithèses: haut-bas, droite-gauche, droite-cercle...
http://www.youtube.com/watch?v=7mXmEUMv6Tc

Evohé !
Daimonax


Servitia regum superborum, suae libertatis immemores, alienam oppugnatum venire. (Tite-Live, II)
[Voyez] ces esclaves de tyrans arrogants, oublieux de leur propre liberté, venir agresser celle des autres.

Hors ligne

 

#43 05-01-10 23:21:22

Charly Alverda
Membre Soleil
Date d'inscription: 29-03-08
Messages: 854

Re: Un projet titanesque... ?

Bonjour

Beau boulot Daimonax ! Sincèrement. Y a pas mal d’heures d’ouvrage sur l’établi.

Quel tarot as-tu utilisé ? Parce que dans mes jeux anciens, l’Amoureux a une tête à faire peur. Dans le Conver il a une tête de gamin mal dégrossi, dans le Payen je n’aimerais pas le rencontrer au coin d’un bois, ne parlons pas de celui du Vieville ! Ne pouvant poster de photos, have a look on the Dodal !

http://www.letarot.com/jean-dodal/pages … es/06.html


Dans certains jeux, le cartier insiste pour faire une équerre avec la main sur l'épaule (de la femme de gauche) et le bras du jeune homme,

http://www.letarot.com/jean-noblet/page … vrevx.html


ce qui m'a donné l'idée de rattacher le geste de la femme du Conver à celui du Valet de Bâtons, les pieds (rarement visibles) soulignés de rouge confirment l'intention.
Enfin lisant les cartes du point de vue analogique, et la flèche de Cupidon étant parfois cachée dans la "nuée", je lis que l'amour créateur produit la manifestation par le ternaire. L'arc dans le ciel étant le symbole de l'union du ciel et de la terre, les trois personnages, sous la nuée, sont sa production. L'Amoureux n'étant que l'ange en bas chargé d'unir les "deux natures" :

"O germinative lumière !
O fruit très pesant du soleil !
O mariage secret des identiques contraires !
O splendeur fructifiante de l'unique beauté !"

"Le sommet de la science, c'est unir les contraires de même nature jusqu'à la perfection concentrée du rubis solaire."

"Il assemble les contraires avec poids et mesure, car il faut beaucoup de ciel pour mélanger avec un peu de terre."
(M + R)

Quant au Bateleur dont on ne sait, dans la plupart des jeux, ce qu’il tient de la main gauche (rien pour le Vieville), cela ne me pose pas de problème  que ce soit un cercle comme (peut être) pour le Dodal. Ce qui importe c’est que ce ne soit pas un bateleur de foire. En effet l’ancien “artixan” des jeux de princes a pu donner des bateleurs avec du public, mais dans le TdM, le cartier a insisté pour le présenter seul en pleine nature. Ce solitaire ne peut s’interpréter que comme celui qui soutient la table et unissant les influences d’en-haut à celles d’en-bas produit le multiple de la manifestation ( credo, on répète avec moi)

(rires !)

Dans mes jeux cités, c’est vraiment pas un beau gars pour qui les filles feraient des KMs dans la brousse pour lui faire la cour ! Je ferai une exception pour le Chosson où les visages sont toujours très expressifs.

Qu’en pense le public du forum ?

Amicalement,

Charly

Dernière modification par Charly Alverda (05-01-10 23:26:49)

Hors ligne

 

#44 05-01-10 23:42:39

Daimonax
Membre Diable
Lieu: IdF
Date d'inscription: 12-07-07
Messages: 310
Site web

Re: Un projet titanesque... ?

http://www.letarot.com/jean-dodal/pages … es/06.html
"Dans mes jeux cités, c’est vraiment pas un beau gars pour qui les filles feraient des KMs dans la brousse pour lui faire la cour !"

Ces gonzesses dessus non plus... (pardon mesdames).

"le cartier a insisté pour le présenter seul en pleine nature."

Nous sommes bien d'accord, un point sur lequel j'ai souvent insisté, sorte d'"incohérence", c'est pareil pour d'autres cartes, comme l'Empereur ou l'Impératrice par exemple. Tout se déroule "loin de la cité". Ce n'est pas une création "urbaine", et encore moins de cour, qui se serait mise en scène comme dans les "jeux princiers", avec faste et luxe.

Anecdotique
"L'arc dans le ciel étant le symbole de l'union du ciel et de la terre..."
L'arc d'Eros est une invention d'un sculpteur hellénistique, sculpteur "officiel" d'Alexandre, Lysippe
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Er … _MC410.jpg
Une autre copie romaine est exposée au Louvre, salle dite du bal ou des cariatides

Il ne tire pas à l'arc, il "bande" son arc, ce verbe ayant la même ambiguïté sémantique en grec...

Evohé !
Daimonax


Servitia regum superborum, suae libertatis immemores, alienam oppugnatum venire. (Tite-Live, II)
[Voyez] ces esclaves de tyrans arrogants, oublieux de leur propre liberté, venir agresser celle des autres.

Hors ligne

 

#45 05-01-10 23:47:02

Charly Alverda
Membre Soleil
Date d'inscription: 29-03-08
Messages: 854

Re: Un projet titanesque... ?

Re Bonjour

L'Eros/Cupidon ne tire pas seulement une flèche mais tire (ou a tiré) toutes les flèches formant la "nuée", ce qui fait que l'arc est quelquefois débandé.

Site de Jean-Claude : des Bateleurs (descendre par la glissière)

http://letarot.com/

L’Amoureux de Conver

http://www.lepalaisdutarot.com/PalaisT/ … Conver.htm

C...a

Dernière modification par Charly Alverda (05-01-10 23:55:56)

Hors ligne

 

#46 06-01-10 01:00:59

Elibabé
Membre Justice
Date d'inscription: 11-07-07
Messages: 80

Re: Un projet titanesque... ?

Bonsoir tout le monde wink


Chèvre a écrit:

I.F.C.A = " Incorrigible Farceur, Charly Alverda ! "

C'est toujours un plaisir de te lire !
(M + D + R)


A part ça, je vois que Charly a réussi à te réveiller Daimonax wink
Une occasion pour moi de saluer tes recherches que tu ne bâcles pas. Sympas les animations, en tout cas beaucoup plus faciles à saisir de cette façon que la longue explication que tu en donnais sur ce forum: joli boulot, je te tire mon chapeau !


Charly a écrit:

Dans le contexte, le sel est une convention de langage, c’est le principe de corporification dans toutes choses.

Mmmouais... C'est le rêve créateur quoi; l'Intention en somme ! C'est un peu comme si on jetait du poivre dans le vent pour réussir à faire éternuer quoi...


Je n’ai rien ici de plus clair à proposer que la vertu de la baguette du Bateleur et de celle du Monde. L’hermétisme propose par la méditation de textes ou d’images à valeur quasi nulle pour l’intellect, comme la poésie (qui leur est inhérente), de voir la Nature à l’oeuvre. Il faut en être vraiment “amoureux”, première condition, la seconde étant de pouvoir rester complètement immobile devant la “vision”, comme quand on prend une photo, ce qui est analogiquement très juste comme image.

Ok d'acc, ça je pige 5/5 ! M'enfin à ce que je sache, cette technique n'est pas inhérente à l'hermétisme. Toutes les traditions parlent de stopper le dialogue intérieur et de décrocher avec les pensées-images ou projections.

“ Le feu en s'éveillant dans l'eau ordonna le chaos, et les quatre éléments engendrèrent l'esprit vivant de l'Univers. ”

Bon, ça, on en a parlé déjà...

“ Tout est esprit, Tout est matière, selon que l'Unique se dilate ou se condense. “

Visible ou invisible, condensé ou dilaté, c'est une vue de l'esprit... Maya ?

“ La réunion des quatre éléments forme la cinquième essence, racine de la lune et du soleil. “

“ La naissance et la mort, l'action et le repos, la lumière et les ténèbres, l'union et la séparation, viennent du mouvement des quatre qui font les changements du monde. ”

Les celto-nordiques ajoutaient un 5° élément aux 4 éléments de base: la glace. Symbole à la fois de l'inertie et de la latence. Et puis ils parlaient de LA soleil et LE lune aussi wink
Il me semble que ce sont les chinois qui ajoutent un 5° élément, non ? c'est pas le fer d'ailleurs ?


“ De “un total” qui sont cinq, par “un secret” qui sont quatre, est fait “un vivant” qui sont trois. Mâle et femelle en deux qui engendre le “un vainqueur qui est le point dans le cercle.” (Message Retrouvé = M + R !)

Je pense saisir l'idée générale de cette citation et il me semble saisir au passage que c'est aussi de calcul de nombre d'or que Cattiaux nous parle, non ?

A ce propos et si vous ne connaissez pas, je vous invite à découvrir cet excellent site car il est vraiment très facile d'accès pour les non-matheux comme moi grâce à ses animations explicites (bé euh oui, les formules, je les zappe  big_smile): http://pagesperso-orange.fr/therese.eve … r.htm#zero

Et si les 4 éléments se transmutent 2 x 2; c'est peut-être un trait inhérent de la Nature; l'éternuement du Verbe créateur en quelque sorte wink

Tout comme la suite de Fibonacci expliquerait peut-être ceci:

Si tu places les séries les unes sous les autres à partir des Deux, Bâtons, Epées, Coupes, Deniers, tu verras le rythme des productions des "éléments", particulièrement dans les invisibles (abstraits) qui s'ouvrent et se referment ajoutant 1 à chaque fois.

Perso, ce que je trouve super, c'est que le tarot génère des passions et même des vocations; toutes basées sur de la pure spéculation mais chacun réussit à trouver midi à la porte de ses propres convictions. C'est pas génial ça ?

Bises et bonne nuit

Hors ligne

 

#47 06-01-10 01:31:06

Charly Alverda
Membre Soleil
Date d'inscription: 29-03-08
Messages: 854

Re: Un projet titanesque... ?

Bonne nuit !

C'est pas le fer ailleurs Elibabé ! C'est traduit simplement : métal. Ouais pas mal ton site, cela me réconcilie aussi avec les Mats !

D'accord pour la "maya" dans l'acception du terme : illusion puisque soumises au temps, simples métamorphoses (transmutations) les choses sont réelles entre elles pendant le temps de leur apparition.

Voici pour la Maison Daimonax, faut aider les jeunes !! Arff !

Si Yves L. M. a d’autres exemples ? Sinon je ne vois que le Chosson pour illustrer ton propos Daimonax. D’où sort-tu ton beau Tarot ? Parce que tu ne ferais pas un gros plan sur la tronche de “mes” Amoureux !

Chosson(s) : Tirés du site de Rom :

Le Bateleur :

http://tarotchoco.quebecblogue.com/files/2008/02/i.jpg

L’Amoureux

http://tarotchoco.quebecblogue.com/files/2008/02/vi.jpg

Hors ligne

 

#48 06-01-10 10:45:18

Chèvre
ma e baga
Date d'inscription: 24-06-09
Messages: 1648

Re: Un projet titanesque... ?

Je découvre à l'instant tes montages-vidéos...

... C'est captivant, Daimonax !!

(PS: Charly, son Tarot c'est le Marteau!! Si jeune ma buse... cool )

Dernière modification par Chèvre (06-01-10 10:48:25)

Hors ligne

 

#49 06-01-10 13:46:56

Daimonax
Membre Diable
Lieu: IdF
Date d'inscription: 12-07-07
Messages: 310
Site web

Re: Un projet titanesque... ?

Non, je ne "dormais" pas wink

A vrai dire, en ce moment, je suis surtout dans mes "comparaisons ethnographiques" entre la relation aux dieux de la Pompéi antique et celle existant aujourd'hui entre ces Italiens du Sud, de Naples, Pompéi moderne ou des villages autour, ici, et leurs images pieuses, car pour "la forme" j'y vois une équivalence quasiment à l'identique. Toutes ces mini-chapelles dans les rues me rappellent trop les autels des Lares des carrefours - jusqu'à leur prise en charge par un membre éminent du pâté de maisons -, ou ces micro-chapelles pour accueillir un padre Pio, un Christ ou une Madone dans les jardins ou les cours, qui sont pratiquement identiques aux laraires antiques, jusqu'à leur rôle, car on leur confie souvent les photos des défunts de la famille, comme on faisait dans l'Antiquité avec des portraits peints, des masques ou des statuettes. Tout comme avec le tarot, je constate une même "permanence" des religions gréco-romaines antiques dans cette Italie profonde.

"L'Eros/Cupidon ne tire pas seulement une flèche mais tire (ou a tiré) toutes les flèches formant la "nuée", ce qui fait que l'arc est quelquefois débandé."

Excellente observation, cette "identité" entre la pointe de la flèche et la pointe des rayons du soleil! Eros et Apollon sont tous deux des archers (Diane-Artémis aussi). Dans la théogonie orphique, il y a une succesion-identité entre Eros le Brillant (Phanès), le premier-né (Protogonos), le premier des dieux donc, sorti d'un œuf cosmique, Apollon solaire - d'où ce Cupidon au centre d'un soleil, et Dionysos, dernier avatar d'Eros-Apollon (voir les Saturnales de Macrobe), étant "l'Amoureux" de la carte, dans la même continuité.

Mes vidéos ne sont encore que des ébauches, et j'en ai encore plein à faire, bien sûr (sur Keynote, le super-PowerPoint d'Apple), compter une journée à l'ordi pour une minute en moyenne, tout compris. Je regrette la limitation en temps des vidéos sur Youtube, car mes séquences entières ont un fond musical aussi. J'ai ces versions sur mon site
http://bacchos.org/tarothtm/multimedia/tarotbacchos.htm
mais je crains que seuls ceux qui sont sur Mac puissent en profiter réellement, ces stream QuickTime semblant inactifs sur quelques Windaubes, mais pas totalement vérifiés selon les versions. Je dois refaire aussi Mat-Hermite, inachevé, mal monté et surtout avec pas mal de choses à y ajouter depuis (et encore quelques coquilles à corriger).

Evohé !
Daimonax


Servitia regum superborum, suae libertatis immemores, alienam oppugnatum venire. (Tite-Live, II)
[Voyez] ces esclaves de tyrans arrogants, oublieux de leur propre liberté, venir agresser celle des autres.

Hors ligne

 

#50 08-01-10 18:42:26

Elibabé
Membre Justice
Date d'inscription: 11-07-07
Messages: 80

Re: Un projet titanesque... ?

'soir Daimonax

Trrrrès occupé à t'en mettre plein les mirettes donc wink

tu as a écrit:

mais je crains que seuls ceux qui sont sur Mac puissent en profiter réellement, ces stream QuickTime semblant inactifs sur quelques Windaubes, mais pas totalement vérifiés selon les versions.

Jusqu'à présent, je n'ai jamais eu de souci pour accéder à tes vidéos sur http://bacchos.org/tarothtm/multimedia/tarotbacchos.htm. Or là, je ne sais pas si c'est mon Mac qui plante (ouaip, il est un peu blindé le pauvre !) ou si ce sont les liens de ton site qui sont morts mais je ne réussis qu'à ouvrir l'Amoureux, avec - soit dit en passant - l'excellent fond musical Silly Sally de Sweet Smoke dont je ne me lasserai jamais (à écouter si possible en quadriphonie si on veut vraiment savourer !)
Ton intro avec le plan, le Bateleur, le Mat et l'Hermite:  rien, que d'chi, nada... sad

L'idéal, ce serait sans doute que tu convertisses tes .mov en Divx si tu veux vraiment que tout le monde puisse les lire...

Hors ligne

 


Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr
Maintenance : DR Création
Hébergement du site assuré par : DR Création