Tradition des tarots de Marseille

Un forum créé par Laurent EDOUARD et géré par Chèvre

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

A la mémoire de mon ami Jean-Claude FLORNOY. Pour vous inscrire adressez simplement votre requête à Laurent ÉDOUARD via son site ou à Chèvre, ici, en indiquant le pseudo sous lequel vous souhaitez participer.

#1 28-08-08 20:05:52

Charly Alverda
Membre Soleil
Date d'inscription: 29-03-08
Messages: 854

EGO et moi et émoi!

Bonjour

Je vais essayer, bien maladroitement vu le sujet, de synthétiser mon expèrience du problème de l'égo.

Notre drame, c'est que nous pensons tout le temps, par peur de disparaître dans le néant, c'est évidemment l'égo qui produit la pensée continue qui est sa forteresse... et notre prison.

Nos pensées sont prisonnières de la matrice de l'espace-temps et ne permettent pas d'aller au-delà, cet au-delà qui est la vie.

C'est uniquement avec la CONSCIENCE de cette vie qui frappe continuellement à la porte de l'égo que le sens biblique apparaît avec cette sentence : " J'ai dit : vous êtes des dieux ".

L'égo "existe" t'il ? Oui. A-t-il une réalité (de vie) non ! Mon expression favorite est que nous voyons tout avec la tête de nos pensées et c'est cette collection de pensées maintenues ensemble par la mémoire qui constitue cet égo, ce que nous appelons moi, d'où ses milliers de facettes contradictoires .

L'égo tour de contrôle de l'individu (indivisible) est du domaine de l'existence (vie-énergie-mort) et le vrai SOI est du domaine de la vie, et la vie est la lumière qui permet aux images du film d'EXISTER.

Tant que nous croyons ce que nous voyons, nous sommes prisonniers de l'illusion qui est produit mental du désir. Ce que nous croyons voir s'inscrit sur notre bulle de perception (normalement parfaitement vide) comme un écran, ce qui nous empêche de voir ce qui EST vraiment, AU-DELA.

C'est là l'erreur fondamentale du " développement personnel " (cher à notre époque) et pure émanation et statagème de l'égo pour sa survie qui laisse croire qu'en changeant, modifiant, harmonisant ce qu'on voit sur l'écran, on puisse accéder à la vie véritable. Cela ne peut tout au plus  que nous amener à travailler et vivre dans la société où nous sommes, mais en aucun cas nous remplir "de la plènitude du manque" chère au poète Christian Bobin, ce qui se nomme amour.

Dans le cadre du " développement personnel "nous ne pouvons dépasser l'animal humain même le plus sophistiqué. Nous restons dans la caverne platonicienne, la lumière (immortelle parce que non-née) que nous sommes est la terreur de l'égo, à juste titre, sa fin.

Quand le Christ dit : " Mon père et moi sont un " le Boudha dit :" Libère toi de l'attachement pour que l'illusion te détache ". En faisant l'amour on connait l'unité, on sent le contact avec une fleur, un être, ça sonne parfaitement juste. Tout est Là. C'est la conscience du Boudha et l'éveil du Christ, ou l'inverse !

L'auteur du Petit prince eut cette expèrience fndamentale : rentrant d'Arras dans son avion en flamme et criblé de balles, il eut cette évidence fulgurante : Je ne suis pas mon corps.

La Bible dit : " La vie n'est-elle pas plus que le corps, la nourriture, les vêtements... ". Tant que nous identifions à ce corps transitoire, NOUS ? avons peur de disparaître avec lui.

Le Tarot nous propose une collection d'images et servait d'ailleurs autrefois de support de l'Art de mémoire. Ce choix restreint d'images nous le confrontons avec la multitude d'images de ce que nous appelons notre "vécu" (passé). Toutes nos images appartiennent au passé, un milliardième de milliardième de seconde et c'est une image morte ! La vie que nous sommes est ICI et MAINTENANT qui est le lieu de passage de TOUTE énergie.

Voir les images du Tarot telles qu'elles sont n'est pas une mince affaire ! On comprend pourquoi ! Leur vision juste et claire (sans pensées) permet de les relier toutes les unes aux autres et de les intégrer dans une seule : Le Mat qui est Vie et n'a plus d'existence. Une seule image restant sur la bulle-écran doit nous permettre de l'intégrer, et d'enfin voir à travers cette bulle nous rendant quitte de """" l'égo """.

C'est la grâce que je nous souhaite.

Fraternellement

C...a

Hors ligne

 

#2 28-08-08 20:15:45

Charly Alverda
Membre Soleil
Date d'inscription: 29-03-08
Messages: 854

Re: EGO et moi et émoi!

Me demandant si j'avais eu raison d'envoyer ce poste j'ai tiré ce verset du Message Retrouvé :


" Comme le singe qui demeure prisonnier de la calebasse, la main obstinément refermée sur l'appât, il suffit aussi pour nous de lâcher la poignée de boue que nous étreignons stupidement dans ce monde pour être rendus à notre liberté première. Cependant, tous se moquent des singes, et nul n'entrevoit sa propre cupidité."
(M + R : XX, 09)

Hors ligne

 

#3 29-08-08 09:45:21

Nicoleo
Membre Jugement
Lieu: Toulouse-Blagnac
Date d'inscription: 23-07-07
Messages: 1221

Re: EGO et moi et émoi!

Charly Alverda a écrit:

Tant que nous croyons ce que nous voyons, nous sommes prisonniers de l'illusion qui est produit mental du désir.Ce que nous croyons voir s'inscrit sur notre bulle de perception (normalement parfaitement vide) comme un écran

c'est ce que j'appelle, le Moi Inférieur

ce qui nous empêche de voir ce qui EST vraiment, AU-DELA.

ce que j'appelle, le Moi Supérieur.


Voir les images du Tarot telles qu'elles sont n'est pas une mince affaire ! On comprend pourquoi ! Leur vision juste et claire (sans pensées) permet de les relier toutes les unes aux autres et de les intégrer dans une seule : Le Mat qui est Vie et n'a plus d'existence. Une seule image restant sur la bulle-écran doit nous permettre de l'intégrer, et d'enfin voir à travers cette bulle nous rendant quitte de """" l'égo """.

C'est la grâce que je nous souhaite.

c'est vraiment ce que je vais essayer de faire.
Ce fut une grâce de te lire.


Amicalement. Nicoleo

La nature peut vivre sans l'homme, mais l'homme ne peut pas vivre une journée sans la nature.
(Hoàng Huong/CVN 05/08/07)

Hors ligne

 

#4 29-08-08 11:58:47

joss
Membre Soleil
Lieu: toulon var
Date d'inscription: 20-05-08
Messages: 805

Re: EGO et moi et émoi!

Bonjour
tu parles mieux du MOI que moi Charly smile

Nico : le Moi Inférieur + le Moi Supérieur = Moi ne crois tu pas ?
amicalement
joss

Hors ligne

 

#5 29-08-08 13:10:32

Charly Alverda
Membre Soleil
Date d'inscription: 29-03-08
Messages: 854

Re: EGO et moi et émoi!

J'ai failli répondre à Nicoléo au sujet de la terminologie ! Mais étant d'accord sur le sens, j'ai renoncé. Mais Joss achoppe sur ces termes : " le Moi Inférieur + le Moi Supérieur = Moi ne crois tu pas ? "

Ici encore, il faut une convention. On peut choisir le terme de "moi" pour l'égo, l'animal humain existenCiel, et le terme de Soi pour désigner le centre de l'être humain véritable, le désalièné, le vivant ? Le moi existe et n'EST pas. Le Soi EST. Ils n'ont rien de commun.

Voici le point de vue de l'ésotérisme chrétien :

Tout ce qui n'a pas la vie en soi et par soi n'a de l'être que l'apparence...  Voilà pourquoi le monde impersonnel des corps n'est que simple phénomène... " J'ai regardé la terre, dit le prohète, et je n'y ai trouvé qu'un vide et un néant. " Moi, qui fais enfanter les autres, n'enfanterai-je point aussi moi-même, dit le Seigneur ? Moi, qui donne aux autres la fécondité, demeurerai-je stérile, dit le Seigneur ?
"Non, "parce que l'Esprit du Seigneur remplit tous les mondes, et comme il contient tout, il a la science de la parole. Et cette parole est la création d'êtres vivants comme lui.
Etant lui-même le Tout-Etre, il conçoit en lui tous les esprits. Mais, parce que l'esprit est l'être en soi et par soi, l'homme ne peut acquérir en l'Esprit sa personnalité relative que par son oeuvre propre, et en passant ainsi d'abord par une forme apparente qui, sans être lui ni rien de lui, serve comme de medium et de matrice à la formation de sa personnalité par elle-niême. (Règne de l'Esprit pur )

Ainsi le désalièné, le Boudha, se donne vie lui-même.

Les termes de Moi Inférieur et de Moi Supérieur, à mon avis les relient de par la FORMULATION les mettant ainsi sur le même-plan linéaire ! Inférieur et supérieur impliquent un haut et un bas, et tant qu'il y a un haut et un bas dans nos têtes nous sommes dans " les ténèbres extérieures ". Il faut unir ce qui est en bas avec ce qui est en haut, seul le cercle n'a ni haut ni bas.

Amicalement

Charly

Dernière modification par Charly Alverda (01-09-08 22:55:13)

Hors ligne

 

#6 29-08-08 14:27:37

Nicoleo
Membre Jugement
Lieu: Toulouse-Blagnac
Date d'inscription: 23-07-07
Messages: 1221

Re: EGO et moi et émoi!

joss a écrit:

Bonjour
tu parles mieux du MOI que moi Charly smile

Nico : le Moi Inférieur + le Moi Supérieur = Moi ne crois tu pas ?
amicalement
joss

Mon Dieu ! que ne sais-je écrire aussi bien que Charly ! smile
Pour moi,
Moi Inférieur + Moi Supérieur = Moi en incarnation actuelle + mon Moi éternel ou Esprit (ou Ame, bien que l'Ame soit une émanation croissante de nos expériences de vies en vies, alors que l'Esprit était déjà là alors que nous n'étions qu'étincelle divine), Esprit qui nous accompagne à jamais.


Amicalement. Nicoleo

La nature peut vivre sans l'homme, mais l'homme ne peut pas vivre une journée sans la nature.
(Hoàng Huong/CVN 05/08/07)

Hors ligne

 

#7 29-08-08 15:37:09

Charly Alverda
Membre Soleil
Date d'inscription: 29-03-08
Messages: 854

Re: EGO et moi et émoi!

Ma chère Nicoleo

C'est là la pierre d'achoppement ! Car tu écris :

" Moi Inférieur + Moi Supérieur = Moi en incarnation actuelle + mon Moi éternel ou Esprit (ou Ame, bien que l'Ame soit une émanation croissante de nos expériences de vies en vies, alors que l'Esprit était déjà là alors que nous n'étions qu'étincelle divine), Esprit qui nous accompagne à jamais."

TON " Moi inférieur " tu étais d'accord avec moi pour cette vision de l'égo. Mais pour le " Moi " supérieur tel que je l'avais énoncé, les hindous appellent ce haut-lieu : atman. " L'atman ou soi divin est distinct du corps, il est un sans second, pur rayonnant, sans attribut, libre, il emplit tout. C'est l'éternel témoin, bienheureux celui qui le connait car, même incarné il se libère des changements et des vices qui affectent le corps. "

Tu avais écrit aussi :

" La lutte pour la suprématie du Moi Supérieur est une constante chez les Bateleurs en pélerinage."

On ne peut trouver ce Soi dans l'univers des formes, il faut renverser la perspective, le processus de la recherche : devenir Le Pendu. Et là (si je puis dire !) on voit que nous sommes Lui (le Soi), on SE renaît, c'est le retour à la racine (toujours le Pendu!) dont parle le Tao. On devient un avec la "couronne ".

La couronne dont parle les hindous, les juifs et l'ésotérisme chrétien est le haut-lieu de l'univers formel. C'est le premier monde des formes (l'As d'Epée), c'est ici que l'Esprit manifeste l'univers, sa pensée produisant tous les plans inférieurs, les plans astrals et les plans matériels (à partir de la dualité, Yin Yang). En remontant en soi-même, en sortant du champ gravitaionnel de l'espace-temps, on cesse de penser.. .en temps et en espace, on arrive à cet endroit où nous sommes Un avec la couronne. Et tu n'EXISTES plus, la dernière porte est franche, tu es passée de la forme au sans forme, l'égo s'est " dissous comme peau de serpent à l'époque de la mue ".

Ce dont je parle ici, je ne l'ai vécu que temporairement, il faut une extrême pureté du mental, de son imagerie, pour une réalisation permanente.

C'est un (petit) témoignage.

Amicalement

Charly

Hors ligne

 

#8 29-08-08 15:38:51

joss
Membre Soleil
Lieu: toulon var
Date d'inscription: 20-05-08
Messages: 805

Re: EGO et moi et émoi!

Bonjour

Charly a écrit:

Ici encore, il faut une convention. On peut choisir le terme de "moi" pour l'égo, l'animal humain existenciel, et le terme de Soi pour désigner le centre de l'être humain véritable

oui il faut une convention mon Moi n'emploie pas pas les memes mots que Toa
mon moi pense (donc je suis) que le soi est l'image

lorsqu'"on se retrouve face à soi", il faut traduire lorsque je me retrouve face à moi
Qui est moi ? Je ! Qui est soi ? on ! Qui est on ? les autres ! ceux à qui il  convient  de donner une bonne image de soi, auxquels on donne de soi, à savoir le meilleur de MOI.

Tournure d'esprit ?  vocabulaire ?
pourquoi ne conviendrions nous pas comme tu l'as dis dans un autre post que la terminologie orientale est plus parlante que l'occidentale, pas de haut pas de bas le cercle, le yin et le yang

Nicoléo pour MOI smile tu parles là de deux choses differentes
amicalement
joss

Hors ligne

 

#9 29-08-08 17:33:55

Charly Alverda
Membre Soleil
Date d'inscription: 29-03-08
Messages: 854

Re: EGO et moi et émoi!

Joss écrit : " mon moi pense (donc je suis) FAUX ! (démonstration suit!) que le soi est l'image. "

Pour la convention je proposais moi "égo" qui existe mais n'est pas. Et Soi avec un grand S pour la différenciation.

" lorsqu'on se retrouve face à soi", il faut traduire lorsque je me retrouve face à moi. "

Exact ! Et j'ai proposé une vision du processus (Le Pendu) pour se retrouver face au Soi !

Cogito ergo sum  « je pense, donc je suis » . La philosophie de Descartes est basée sur le doute; tandis que je doute, je sais que j'existe, car s'il y a un doute, c'est qu'il y a nécessairement quelqu'un qui est là pour douter : cogito, ergo sum, je pense donc je suis. « Après y avoir bien pensé, et avoir soigneusement examiné toutes choses, enfin il faut conclure, et tenir pour constant que cette proposition : « Je suis, j'existe », est nécessairement vraie, toutes les fois que je la prononce, ou que je la conçois en mon esprit. […] Je ne suis donc, précisément parlant, qu'une chose qui PENSE […] C'est-à-dire une chose qui doute, qui conçoit, qui affirme, qui nie, qui veut, qui ne veut pas, qui imagine aussi et qui sent.»  (Les Principes de la philosophie). Cette intuition n'est pas conçue comme un raisonnement (penser est ici une opération, une expérience) ; le donc de la proposition ne doit pas être interprété comme l'expression d'une déduction : je pense, je suis, ce n'est pas un syllogisme, c'est une certitude immédiate qui comprend ces deux termes :

    Cette certitude étant mise au jour, il apparaît néanmoins qu'elle n'est pas une connaissance. En effet, savoir et conscience ne sont pas ici la même chose : je sais que j'existe, mais je ne sais pas ce que je suis.

J'ai repris l'excellente exégèse cartésienne de Wiki ! Dire je pense donc je suis est du néo-cartésianisme qui polue la pensée oocidentale depuis un bail ! C'est justement quand on ne pense plus - les sorciers mexicains appellent cette expérience : stopper le monde - que l'on EST, que l'on naît. Au contact d'un être, tu es cet être, tu regardes la fleur, la fleur te regarde, tout est UN. C'est le serpent Ouroboros ( qui avale sa queue) du Chariot de Conver.

" Qui est moi ? Je ! Qui est soi ? on ! Qui est on ? les autres ! ceux à qui il  convient  de donner une bonne image de soi, auxquels on donne de soi, à savoir le meilleur de MOI.
Tournure d'esprit ?  vocabulaire ? "

C'est là qu'intervient la toute puissance du langage. Je réduis toutes choses à deux puis les relient à leur racine, le ternaire qui est un. Le père 1 + la mère 2 forment un couple 3 qui formera un enfant 1.
 
Bon et ben bon ! Hein ?

Charly

Hors ligne

 

#10 29-08-08 17:47:34

Nicoleo
Membre Jugement
Lieu: Toulouse-Blagnac
Date d'inscription: 23-07-07
Messages: 1221

Re: EGO et moi et émoi!

Charly Alverda a écrit:

Ma chère Nicoleo

C'est là la pierre d'achoppement ! Car tu écris :

" Moi Inférieur + Moi Supérieur = Moi en incarnation actuelle + mon Moi éternel ou Esprit (ou Ame, bien que l'Ame soit une émanation croissante de nos expériences de vies en vies, alors que l'Esprit était déjà là alors que nous n'étions qu'étincelle divine), Esprit qui nous accompagne à jamais."

TON " Moi inférieur " tu étais d'accord avec moi pour cette vision de l'égo. Mais pour le " Moi " supérieur tel que je l'avais énoncé, les hindous appellent ce haut-lieu : atman. " L'atman ou soi divin est distinct du corps, il est un sans second, pur rayonnant, sans attribut, libre, il emplit tout. C'est l'éternel témoin, bienheureux celui qui le connait car, même incarné il se libère des changements et des vices qui affectent le corps. "

mais je suis entièrement d'accord avec ce que tu dis, qui ne me semble pas du tout en contradiction avec ce que j'ai moi-même dit.

Tu avais écrit aussi :

" La lutte pour la suprématie du Moi Supérieur est une constante chez les Bateleurs en pélerinage."

On ne peut trouver ce Soi dans l'univers des formes, il faut renverser la perspective, le processus de la recherche : devenir Le Pendu. Et là (si je puis dire !) on voit que nous sommes Lui (le Soi), on SE renaît, c'est le retour à la racine (toujours le Pendu!) dont parle le Tao. On devient un avec la "couronne ".

mais là aussi je suis entièrement d'accord. Cette lutte ne se fait pas dans l'univers des formes. Mais dans l'univers des formes lutter pour diminuer l'influence du Moi Inférieur, c'est forcément agir sur les corps subtils et le soi divin ou atman, ou Esprit + âme qui s'en trouvent également "grandis".

Notre propre évolution, fait évoluer Dieu disent les rosicruciens... c'est la meilleure image que je puisse trouver pour expliquer ce que je pense. Sommes nous loin l'un de l'autre ?

Dernière modification par Nicoleo (29-08-08 17:48:35)


Amicalement. Nicoleo

La nature peut vivre sans l'homme, mais l'homme ne peut pas vivre une journée sans la nature.
(Hoàng Huong/CVN 05/08/07)

Hors ligne

 

#11 29-08-08 18:21:19

Charly Alverda
Membre Soleil
Date d'inscription: 29-03-08
Messages: 854

Re: EGO et moi et émoi!

Je pense qu'on est très proche Nicoleo, mais la formulation est très importante dans la communication !

Ainsi quand tu écris : " Mais dans l'univers des formes lutter pour diminuer l'influence du Moi Inférieur, c'est forcément agir sur les corps subtils et le soi divin ou atman, ou Esprit + âme qui s'en trouvent également "grandis"."

Je ne peux justement cautionner cette formulation ! Toute  "lutte" dans l'univers des formes renforce l'égo qui se sentant menacé immagine des "systèmes" de défense de plus en plus sophistiqués , jusqu'à imaginer une action possible sur le Soi (ou atman) ! Qui  "est un, sans second, distinct du corps et qui emplit TOUT "

Lutter c'est ajouter un bijou à l'oreille de la Papesse, un peu de fard sur sa joue. La seule possibilité est de sortir de l'univers formel, de méditer, se calmer, ce qui transcende l'égo, en maintenant calmement l'attention sur notre coeur spirituel.

J'aime bien l'image du verre d'eau dans lequel on verse de l'argile, la vision est brouillée ce sont nos pensées, essayer d'enlever les particules d'argile renforce le "trouble". On attend calmement que l'argile se dépose et l'on voit à travers le verre.

Amicalement

Charly

Hors ligne

 

#12 29-08-08 21:46:09

joss
Membre Soleil
Lieu: toulon var
Date d'inscription: 20-05-08
Messages: 805

Re: EGO et moi et émoi!

Bonsoir
juste une parenthèse !
mon moi pense (donc je suis) c'était un jeu de "verbe"  au sens de suivre
en constatant l'oubli des deux points devant la parenthèse j'ai pensé "va y avoir du Descartes dans l'air", normal sur un forum tarot smile

Hors ligne

 

#13 29-08-08 22:08:13

Charly Alverda
Membre Soleil
Date d'inscription: 29-03-08
Messages: 854

Re: EGO et moi et émoi!

Mais tu as très bien fait chère Joss d'oublier ces 2 points, tu m'as donné l'occasion de les mettre sur les i ! car le nombre de gens qui n'ont pas été passionnés par Descartes - moi non plus d'ailleurs ! - nous a persuadé qu'on ne pouvait " penser " avec le coeur !

A propos de jeux de mots, les Compagnons cartiers se sont plus (Noblet-Vieville) ou moins référés à Maître Jacques pour leur Mat. Conver le fait pour le tombeau du roi Hiram avec son roi d'Epée et peut-être avec sa canne rouge de Compagnon pour son Mat. Et ce Maître Jacques serait né à Cartes dans les pyrénées ! Par ailleurs le premier nom du juif errant souvent représenté en pèlerin (pèle-reins !) suivi par un chien était Cartaphilus (l'ami des cartes )

Amicalement

Charly

Dernière modification par Charly Alverda (29-08-08 22:10:29)

Hors ligne

 

#14 30-08-08 09:40:20

Nicoleo
Membre Jugement
Lieu: Toulouse-Blagnac
Date d'inscription: 23-07-07
Messages: 1221

Re: EGO et moi et émoi!

Charly Alverda a écrit:

Je pense qu'on est très proche Nicoleo, mais la formulation est très importante dans la communication !

Je te comprends très bien Charly. Je n'ai pas fait de philo ni de psycho et parfois je sais que je ne trouve pas les mots exacts pour communiquer ma pensée.

Ainsi quand tu écris : " Mais dans l'univers des formes lutter pour diminuer l'influence du Moi Inférieur, c'est forcément agir sur les corps subtils et le soi divin ou atman, ou Esprit + âme qui s'en trouvent également "grandis"."

C'est le mot "lutte" qui ne convient pas. Ma pensée exacte est que les efforts que l'on fait sur soi-même pour modifier les aspérités de l'égo, ont une répercussion naturelle sur les corps subtils, la Monade, le higher-self... ou quel que soit le mot que l'on utilise.

Je ne peux justement cautionner cette formulation ! Toute  "lutte" dans l'univers des formes renforce l'égo qui se sentant menacé immagine des "systèmes" de défense de plus en plus sophistiqués , jusqu'à imaginer une action possible sur le Soi (ou atman) ! Qui  "est un, sans second, distinct du corps et qui emplit TOUT "

Je sais que modifier l'égo demande des efforts considérables, justement parce que cet égo ne se laisse pas faire. La méditation calme l'égo et effectivement le "distrait" si je puis dire, je suis entièrement d'accord avec toi. Mais elle ne suffit pas.
C'est la REPETITION qui parvient à  dominer cet égo. Cette répétition de l'effort peut durer des années. Puisque tu aimes les images, je choisis celle de la goutte d'eau qui arrive à trouer une roche, à force de répétition...


Amicalement. Nicoleo

La nature peut vivre sans l'homme, mais l'homme ne peut pas vivre une journée sans la nature.
(Hoàng Huong/CVN 05/08/07)

Hors ligne

 

#15 30-08-08 11:28:58

Charly Alverda
Membre Soleil
Date d'inscription: 29-03-08
Messages: 854

Re: EGO et moi et émoi!

Mais l'égo n' a aucune réalité, c'est la toute puissance de l'illusion induite par la Papesse !
Qu'est ce que la Papesse, si ce n'est le voile de la réalité ? Son livre est celui de la Nature (naturante). Elle est tout ce qui " tombe sous les sens ", elle est mon père et ma mère et mes frères et soeurs et le soleil et la lune....

Seule une décantation du mental par la méditation peut dissoudre cette illusion, la sainte fainéantise ! La répétition par les mantras notamment, la prière du coeur chrétienne calme le mental. Le mental se calmant, les pensées défilent plus lentement, on les REGARDE défiler sur la bulle-écran, on ne les suit plus, et il arrive un " moment " ou quand une pensée disparait avant qu'une autre arrive, il y a un trou. Voir ce " trou " nous amène hors de la matrice de l'espace-temps à la réalité.

C'est pour le dire d'une autre manière avoir conscience de l'attirance à la périphérie de soi-même où se trouve toute intensité. Cette recherche constante de plus d'intensité fait qu'après cette fascination (propre à l'animal humain), on se sent fatigué de ces expèriences : vanité des vanités, " J'ai trouvé plus amère que la mort la femme dont la beauté est un leurre " (l'Ecclésiaste ?). On se lasse, on finit par " savoir " qu'aucune expérience sensorielle ne nous donnra la plènitude qui nous appelle pourtant. On voit que notre scénario est très faible, la souffrance ne CADRE pas, on se découvre en prison. Pour celui qui se croit libre c'est sans issue!

Constatant notre propre avidité envers les êtres et les choses, on retourne l'attention vers le centre de nous-mêmes. Nous cessons d'ADORER l'esprit rationnel et son progrès. On comprends cette phrase : je suis ce qui est éternel, tu n'auras pas d'autres dieux devant moi.

Ce qu'il y a d'incroyable, c'est que tout passe par la vision : regarder à l'extérieur de soi nous fait automatiquement chercher l'intensité à la périphérie de nous-mêmes, mais avoir conscience à chaque instant que la condition de passage de toute énergie est d'ETRE ici ... et maintenant (hic et nunc) nous fait naturellement glisser vers le centre, le coeur (sans effort !).

Je me souviens d'un jeu de mot hindouiste :
Sans esprit rien n'est important
Tout est important en la matière !

Dans les cinq sens comme d'habitude.

Amicalement

Charly

Hors ligne

 

#16 30-08-08 13:13:49

Nicoleo
Membre Jugement
Lieu: Toulouse-Blagnac
Date d'inscription: 23-07-07
Messages: 1221

Re: EGO et moi et émoi!

Hum ! cette sainte fainéantise n'est pas accessible à tout le monde.
Nous vivons certes dans l'illusion, la vie n'existe pas c'est aussi une illusion...un film bien sûr !
Cependant nous sommes dans la matière, qui elle, existe. Nous sommes nous-mêmes matière, qui ne périt jamais mais se transforme : serait-ce alors la meilleure manière de nous rejoindre "se transformer" ?

Je vais méditer sur ce jeu de mot hindouiste que tu nous offres :
Sans esprit rien n'est important
Tout est important en la matière !

Merci Charly


Amicalement. Nicoleo

La nature peut vivre sans l'homme, mais l'homme ne peut pas vivre une journée sans la nature.
(Hoàng Huong/CVN 05/08/07)

Hors ligne

 

#17 30-08-08 14:56:30

Charly Alverda
Membre Soleil
Date d'inscription: 29-03-08
Messages: 854

Re: EGO et moi et émoi!

" Cependant nous sommes dans la matière, qui elle, existe. Nous sommes nous-mêmes matière, qui ne périt jamais mais se transforme."

" Les choses créées sont irréelles par rapport à Dieu *, mais elles sont réelles entre elles, pendant le temps de leur apparition."

* Lui: le feu secret qui suscite les univers, qui les entretient, et qui les consume." ( M + R : IX, 04)

Nous sommes dans la matière, mais nous vivons dans l'illusion que nous sommes matière... à cause

" des vanitez mondaines pour lesquelles nous avons prins singulière plaisance, et nous n'avons pas eu vraye congnoissance de nous tant que nous avons été tout aveugle en coeur et en pensées, si comme nous le véons et apercevons bien parce que nous avons ignoré la propre signifiance de nostre nom par lequel nous sommes nommez Charles, par la grâce de Dieu "

Charles VI

Hors ligne

 

#18 31-08-08 09:39:41

Nicoleo
Membre Jugement
Lieu: Toulouse-Blagnac
Date d'inscription: 23-07-07
Messages: 1221

Re: EGO et moi et émoi!

Charly Alverda a écrit:

"
Nous sommes dans la matière, mais nous vivons dans l'illusion que nous sommes matière... à cause

" des vanitez mondaines pour lesquelles nous avons prins singulière plaisance, et nous n'avons pas eu vraye congnoissance de nous tant que nous avons été tout aveugle en coeur et en pensées, si comme nous le véons et apercevons bien parce que nous avons ignoré la propre signifiance de nostre nom par lequel nous sommes nommez Charles, par la grâce de Dieu "

Charles VI

j'avoue Charly,
que je ne comprends pas très bien. Non le vieux françois, mais l'idée que je devrais en dégager.
Nous sommes dans la matière, et nous sommes matière. Nous vivons dans l'illusion que nous sommes matière ?
Charles VI conscient des vanités mondaines qu'il appréciait beaucoup... mais Charles par la grâce de Dieu !

Je suis trop républicaine et laïque pour être sensible à cet écrit.
Ou alors j'ai atteint mon niveau de compétence smile c'est plutôt cela smile


Amicalement. Nicoleo

La nature peut vivre sans l'homme, mais l'homme ne peut pas vivre une journée sans la nature.
(Hoàng Huong/CVN 05/08/07)

Hors ligne

 

#19 31-08-08 11:15:22

Charly Alverda
Membre Soleil
Date d'inscription: 29-03-08
Messages: 854

Re: EGO et moi et émoi!

Bonjour Nicoleo

Je t'ai parlé de l'expérience de Saint Exupery, Richard Bach, aussi pilote de chasse et l'auteur de Jonathan Livingstone le goéland à fait la même expérience ainsi que des dizaines d'autres pilotes. Les cosmonautes étaient recrutés par ces pilotes de chasse qui ne pouvaient craindre la mort. Hunther S. Thomson le " journaliste à la gonzo " ! a étudié leur comportement dans son article : " la fraternité du truc ". Imagine l'expérience de la solitude du noir de l'espace où un cosmonaute après être allé bricoler son appareil ne peut plus le réintégrer, sa combinaison a l'extérieur a gonflé ! Panique-t-il ? Pas une seconde, il cherche calmement une solution et s'il n'y en a pas, ce n'est VRAIMENT pas un problème. Celui-là a trouvé la solution d'ailleurs. Un type comme ça dit : " si je tombe d'une hauteur de 20 étages, avant de m'écraser au sol, ça sera une "sacrée" expérience et arrivé au sol, je n'aurais pas le temps de souffrir, alors ?)


J'ai lu plein de récits de haute montagne où les alpinistes rendent compte de ce qui est devenu pour eux une évidence fulgurante : ils n'ont rien de commun avec leur corps, ils sont cet esprit etHernel. En occident il semble que l'altitude provoque une altitude de la conscience !

La méditation amène cette même REALISATION.

Quant à Charles VI c'est une boutade sur mon nom ! Mais

" Charles VI conscient des vanités mondaines qu'il appréciait beaucoup... " non, qu'il avait apprécié ! Il est devenu celui qui voit ces vanités, celui qui les appréciait n'ETAIT pas. Il s'était détaché de ce monde et avait pris conscience du NOM, du Verbe. Nommer c'est exercer un pouvoir pour donner vie à un être ou une chose.

Amicalement,

Charly

Hors ligne

 

#20 31-08-08 13:16:48

joss
Membre Soleil
Lieu: toulon var
Date d'inscription: 20-05-08
Messages: 805

Re: EGO et moi et émoi!

Charly a écrit:

Nous sommes dans la matière, mais nous vivons dans l'illusion que nous sommes matière...

C'est le remake de Matrix Nico, oulala je me sauve j'entends le tonnerre lol
Tintin

Hors ligne

 

#21 31-08-08 14:11:26

Nicoleo
Membre Jugement
Lieu: Toulouse-Blagnac
Date d'inscription: 23-07-07
Messages: 1221

Re: EGO et moi et émoi!

J'ai également plusieurs livres de Richard Bach, dont Jonathan le Goéland.
J'ai adoré le "Messie récalcitrant" et sa suite "Illusions".
Je ferais bien de les relire, si je veux te suivre... Charles VI smile

Charles a écrit:

J'ai lu plein de récits de haute montagne où les alpinistes rendent compte de ce qui est devenu pour eux une évidence fulgurante : ils n'ont rien de commun avec leur corps, ils sont cet esprit etHernel. En occident il semble que l'altitude provoque une altitude de la conscience !

Pour que ma conscience prenne de l'altitude, heureusement qu'il me reste la méditation, parce que je ne fais ni alpinisme ni aviation !


Amicalement. Nicoleo

La nature peut vivre sans l'homme, mais l'homme ne peut pas vivre une journée sans la nature.
(Hoàng Huong/CVN 05/08/07)

Hors ligne

 

#22 31-08-08 14:18:09

Nicoleo
Membre Jugement
Lieu: Toulouse-Blagnac
Date d'inscription: 23-07-07
Messages: 1221

Re: EGO et moi et émoi!

joss a écrit:

Charly a écrit:

Nous sommes dans la matière, mais nous vivons dans l'illusion que nous sommes matière...

C'est le remake de Matrix Nico, oulala je me sauve j'entends le tonnerre lol
Tintin

Je suis allée chercher un résumé du film !
On dirait que tu as tapé dans le mille, Joss-Tintin !

" d'après Wikipédia :L'histoire est assez fouillée et contient des concepts étranges aux spectateurs peu familiers à la littérature cyberpunk.

Les machines (ordinateurs, robots) dominent le monde. Les humains sont utilisés comme source d'énergie pour les machines, et sont maintenus immobiles dans des sarcophages, mais pour permettre à leur corps de vivre, leur esprit est stimulé : ils sont connectés à un vaste réseau informatique, la Matrice, qui simule une « vie normale ».


Amicalement. Nicoleo

La nature peut vivre sans l'homme, mais l'homme ne peut pas vivre une journée sans la nature.
(Hoàng Huong/CVN 05/08/07)

Hors ligne

 

#23 31-08-08 15:46:59

joss
Membre Soleil
Lieu: toulon var
Date d'inscription: 20-05-08
Messages: 805

Re: EGO et moi et émoi!

C'est ça Nicoléo

Il a fallu qu'on me traine pour aller voir ce film le terme de cyberpunk m'avait refroidi heureusement qu'il y avait  le beau Keanu Reeves et qu'on m'avait parlé de superbes effets spéciaux
en qq mots : Néo (One) est contacté virtuellement par Morpheus ( Morphée dieu des reves) qui pense avoir trouvé en lui l'élu capable de prendre le controle de la matrice

"Les personnes que nous connaissons n’existent pas telles qu’elles sont, les villes dans lesquelles nous vivons ne sont pas réelles, ce que nous mangeons, ce que nous ressentons, ce que nous respirons, ... bref tout notre univers n’est qu’illusion. La Matrice nous manipule, elle substitue la réalité pour offrir à nos yeux d’esclaves un monde qui n’est que ruines et désolations."

A la sortie on est un peu vasouille smile mais je n'ai pas regreté de l'avoir vu
alors si tu as l'occasion ...
amicalement
joss (qui retourne à la peinture smile

Hors ligne

 

#24 01-09-08 09:01:11

Nicoleo
Membre Jugement
Lieu: Toulouse-Blagnac
Date d'inscription: 23-07-07
Messages: 1221

Re: EGO et moi et émoi!

Bonjour Charly et Joss,

J'ai omis de dire que j'avais un autre livre de Richard Bach : "UN"
J'ai eu beaucoup de mal avec ce livre, bien que je sois persuadée que nous avons des "extensions" dans d'autres mondes. Mais que quelqu'un y ait mis des mots et des histoires, nous obligeant à entrer dans la peau de son personnage... ce fut trop difficile pour moi.
J'ai eu le tournis dans un tourbillon d'illusions. Je suis revenue sur terre, m'accrocher à mes propres illusions bien pépères et rassurantes (enfin je crois smile)

Présentation de l'éditeur
Par ses nombreux best-sellers, Richard Bach a réussi à nous communiquer son regard sur la vie. Avec Un, il réussit à nous partager son interprétation des mondes parallèles où, à chaque instant, le monde se scinde en une infinité d'autres univers, formant des passés et des futurs parallèles aux nôtres. "Que dirais-tu si tu pouvais t'immiscer dans ces mondes parallèles? Si tu pouvais rencontrer Richard et Leslie que nous avons été avant de commettre nos pires erreurs et connaître nos plus belles réussites? Que dirais-tu si tu pouvais leur demander ce qu'ils pensent de la vie, de la mort, de la jeunesse, du vieillissement, de la guerre, de la paix, des choix de vie et de leurs conséquences?" Vivre dans un espace-temps qui est un éternel présent où coexistent passé, présent et futur, voilà le défi proposé par ce livre où se côtoient l'imaginaire et le réel.


Amicalement. Nicoleo

La nature peut vivre sans l'homme, mais l'homme ne peut pas vivre une journée sans la nature.
(Hoàng Huong/CVN 05/08/07)

Hors ligne

 

#25 01-09-08 18:20:36

Charly Alverda
Membre Soleil
Date d'inscription: 29-03-08
Messages: 854

Re: EGO et moi et émoi!

Bonjour

Oui j'ai lu UN et j'ai la même vision de l'oeuvre que toi Nicoleo. J'ai aimé ce livre mais je ne sais ce qu'il a vécu réellement avec sa Leslie. Il semble difficile de rester pour, ces êtres extrêmes, en contact avec le "plancher des vaches " ! Un de ceux qui sont allés sur la lune finançait des recherches pour retrouver l'arche de Noé sur le mont Arrarat, un autre faisait du prosélitisme pour le bouddhisme, ce qui paraît beaucoup plus raisonnable !
Quelqu'un a dit " qu'on doit pouvoir converser avec les dieux et le déesses tout en remplissant sa feuille d'impots !

Amicalement,

Charly

Hors ligne

 

#26 01-09-08 19:29:32

joss
Membre Soleil
Lieu: toulon var
Date d'inscription: 20-05-08
Messages: 805

Re: EGO et moi et émoi!

bonsoir vous deux
il parait qu'il y a eu un film tiré de Jonathan Livingston
l'avez vous vu ? je me demande ce qui a pu  ressortir sur un écran !
Amicalement
Joss

Hors ligne

 

#27 03-09-08 11:35:32

Charly Alverda
Membre Soleil
Date d'inscription: 29-03-08
Messages: 854

Re: EGO et moi et émoi!

Bonjour Joss

Non je n'ai pas vu le film, il est bien passé tous les jours pendant plus de cinq ans. Tout le monde disait que c'était génial. Tout le monde du flower people bien sur !!

Amitiés,

Charly

Hors ligne

 

#28 03-09-08 11:44:16

Nicoleo
Membre Jugement
Lieu: Toulouse-Blagnac
Date d'inscription: 23-07-07
Messages: 1221

Re: EGO et moi et émoi!

Non, je le l'ai pas vu, et ne serais pas allée le voir si j'allais au cinéma.
Ce livre, comme tous ceux de Rciahrd Bach, (à mon humble avis naturellement) ne peuvent se lire qu'à "tête reposée". Il y a tellement à éprouver derrière l'illusion de ce qui est dit, qu'on ne peut qu'aimer le silence de la lecture et sa concentration-méditation.


Amicalement. Nicoleo

La nature peut vivre sans l'homme, mais l'homme ne peut pas vivre une journée sans la nature.
(Hoàng Huong/CVN 05/08/07)

Hors ligne

 

#29 04-09-08 10:52:04

joss
Membre Soleil
Lieu: toulon var
Date d'inscription: 20-05-08
Messages: 805

Re: EGO et moi et émoi!

Bonjour à vous deux

Il est parfois décevant de "voir ce qu'on a lu" en effet
mais justement pour  Jonathan au niveau du personnage, il ne m'a pas été possible de l'imaginer, d'ou ma curiosité
amicalement
joss

Hors ligne

 

#30 04-09-08 16:29:51

Nicoleo
Membre Jugement
Lieu: Toulouse-Blagnac
Date d'inscription: 23-07-07
Messages: 1221

Re: EGO et moi et émoi!

J'ai vu quand même quelques images du film, lors de ses premières parutions. Comme le livre peut se lire à plusieurs degrés, le film peut également se voir comme un beau documentaire sur des êtres volant magnifiques. Tu es quand même, dans un cas comme dans l'autre, obligé d'aller "derrière le miroir des illusions" lol Mais si tu restes seulement devant le miroir, tu te régales tout autant, sans savoir que tu as manqué quelque chose ! C'est aussi le bonheur ! smile

On dirait la description du Tarot, vous ne trouvez pas ?


Amicalement. Nicoleo

La nature peut vivre sans l'homme, mais l'homme ne peut pas vivre une journée sans la nature.
(Hoàng Huong/CVN 05/08/07)

Hors ligne

 

#31 21-04-09 03:59:49

Charly Alverda
Membre Soleil
Date d'inscription: 29-03-08
Messages: 854

Re: EGO et moi et émoi!

Bonjour à toutes et tous

Cent fois sur le métier ... J'ai eu envie de reformuler, grâce à Jodo !

Nicoléo écrit : “ Voici comment Jodo résume le message de ces deux cartes "Le but du mental est de vaincre le passé en se dépassant pour arriver à l'origine, alors que le but de la sexualité et de la créativité est de nous emmener vers le futur, jusqu'à la fin des temps". “

J’ai connu Jodo plus inspiré !?

Comment le mental aurait-il un but, puisqu'il est inconscient, et comment vaincrait-il le passé puisque celui-ci est son aliment ? Qu’est ce que le mental ou l’égo ? Juste le sens controleur de l’individualité par la Nature (naturante) et une collection de pensées maintenues ensemble par la mémoire.

Nous ne sommes pas des “individus” dans le sens trivial du mot, nous sommes la vie sans limite - non-née et donc non-mortelle - qui se manifeste en termes de paix, d’amour et de joie,  ... dans une "existence" finie. Le mental ne peut puiser que dans sa mémoire, le passé, pour former un futur fictif, ce dernier ne pouvant être qu’une reproduction de ce passé sous une forme à peine différente : plus ou moins d’attachements au sexe, à l’argent, au pouvoir, donc plus ou moins de souffrances, de plaisirs aussi, mais jamais la vraie joie que seul peut donner le présent. La cause de l’anxièté, du manque, de l’ennui... est la peur de mourir de l’égo. Or, la paix, la joie et l’amour véritables ne sont que lorsque le mental disparait, c’est-à-dire qu’il n’est plus “celui” qui commande. J'écris mais JE n'écris pas !

Mon mental raisonnant est un bien mauvais maître mais un parfait serviteur disent les hindous, et un proverbe portugais dit qu’il faut mourir avant de mourir.

La “personnalité” humaine est sous la dépendance de la Nature inférieure (il y a une Nature supérieure). Cette Nature conditionne l’existant (pas le vivant !) uniquement pour se perpétrer; pensées, émotions, désirs y compris sexuels (surtout) sont ses moyens d’expressions. Dans l’humain (non réalisé) le mental ne fait qu'interpréter ce désir “naturel”, mais sa plus grande peur est évidemment de disparaître... ne connaissant rien d’autre que sa finitude, et ne pouvant avoir accès à cet "au-delà" puisqu’il s’appuie sur le passé (sa mémoire) pour s’alimenter... jusqu’à son terme : la mort du corps.

Le mental ne peut voir l'Etre, mais l'Etre, la conscience, peut le "voir", développer cette conscience-témoin est l'unique moyen d'échapper à ses pièges.

Le temps et l’espace sont la création du mental par la pensée, on peut en faire l’expérience par la méditation. Temps et espace n’existent que lorsque je pense, ce qui me relie à toutes les pensées de tous les êtres pensants, mais la pensée continue est la forteresse du mental. Si je ne pense plus, je cesse d’EXISTER... pour ETRE. Quand je dors du sommeil profond, le mental n’existe plus et pourtant JE suis toujours, puisque je me réveille... avec "ses" pensées. Le mental n’a pas peur de mourir quand je vais m’endormir parce qu’il est conditionné dans la croyance qu’il va revivre le lendemain... et pourtant il meurt dans le sommeil profond !

Quant à la vraie créativité, elle ne peut certes que s'exercer dans le présent. C'est une chance qu'en français un présent soit un cadeau !

Les hindous ont plus de 2300 d’expériences et de connaissances psychologiques, j’ai pu reconnaître dans la Gita les affirmations de nos religions - dites à (grand) tort monothéistes - sur ces sujets.

C’était juste un petit témoignage bien qu'encore maladroitement formulé n'étant pas un être réalisé ! mais témoignage corroboré par de plus en plus d’expérimentateurs en Occident.

Amicalement,

Charly

Hors ligne

 

#32 21-04-09 09:08:05

Nicoleo
Membre Jugement
Lieu: Toulouse-Blagnac
Date d'inscription: 23-07-07
Messages: 1221

Re: EGO et moi et émoi!

Bonjour Charly,

Que voilà une belle dissertation philosophique (même maladroitement formulée selon ce que tu écris) !
N'ayant jamais fait de philosophie, étant encore moins un être réalisé, j'aurais du mal à te suivre aussi loin.

Je reprends donc la phrase de Jodo qui t'a incité à ce redressement :

Le but du mental est de vaincre le passé en se dépassant pour arriver à l'origine, alors que le but de la sexualité et de la créativité est de nous emmener vers le futur, jusqu'à la fin des temps"

Je suis absolument d'accord sur le manque de précision de ce qu'il a nommé "le mental". Il s'agit plus exactement du Moi Inférieur ou "petit égo" qui doit être maîtrisé pour devenir le serviteur du Moi Supérieur. Comment mieux y parvenir qu'en étudiant le passé ? n'est-ce pas ce que l'on fait lorsqu'on est en analyse ? "connais-toi toi-même et tu connaîtras l'Univers et les Dieux"


Amicalement. Nicoleo

La nature peut vivre sans l'homme, mais l'homme ne peut pas vivre une journée sans la nature.
(Hoàng Huong/CVN 05/08/07)

Hors ligne

 

#33 21-04-09 12:49:29

Charly Alverda
Membre Soleil
Date d'inscription: 29-03-08
Messages: 854

Re: EGO et moi et émoi!

Bonjour à tous

Chère Nicoleo

Tu écris : " Je suis absolument d'accord sur le manque de précision de ce qu'il (Jodo) a nommé "le mental". Il s'agit plus exactement du Moi Inférieur ou "petit égo" qui doit être maîtrisé pour devenir le serviteur du Moi Supérieur. Comment mieux y parvenir qu'en étudiant le passé ? n'est-ce pas ce que l'on fait lorsqu'on est en analyse ?"

Hélas, hélas, hélas ! Je ne puis partager que l'énoncé de ta dernière question !

Vouloir maitriser ce que tu appelles le Moi inférieur est son piège par excellence !  Vouloir maîtriser le mental avec le mental voilà ce qui le nourrit, le développe. Voilà tout le " développement personnel " !

D'où le passé pourrait-il être étudié ? D'un futur bricolé par ce passé ? D'un aller et retour entre passé et futur, puisque nous n'avons pas (pour l'immense majorité) accès au présent.
Dénouer ainsi les noeuds énergétiques d'un passé définitivement mort est sans objet, mais permet en revivant fictivement ce passé de transmuter un malaise très grand en un malaise acceptable pour être capable de vivre  "comme les autres", ce qui est "un moindre mal" certes, mais pas la libération.

C'est la désidentification avec les données de nos sens qui permet par le développement de la conscience-témoin de libérer l'Etre.

j'ai cité la Gita comme seul exemple au monde d'expériences psychologiques millénaires. Cependant un chercheur français pionnier en la matière, Lionel Naccache, décrit le mental en conjuguant les enseignements de l'imagerie fonctionnelle appliquée au cerveau et les observations cliniques conduites dans les services neurologiques hospitaliers. Il établit brillamment par des exemples choisis dans ces disciplines que le mental (qu’il appelle la conscience) est un système de production de fictions cohérentes, qui donnent un sens à ce que nous percevons.

Pour conclure sur la psychanalyse, voici un extrait du commentaire de son livre : Le nouvel inconscient, Freud, Christophe Colomb des neurosciences.

Editions Odile Jacob - octobre 2006
présentation et commentaires de Jean-Paul Baquiast
3 janvier 2007

“ Peu importe que la psychanalyse n'ait pas de bases scientifiques

On pourrait donc penser que plus le psychothérapeute sera informé scientifiquement, plus riche sera sa relation avec son patient. Mais ce n'est pas nécessairement l'avis de Lionel Naccache. C'est en partant d'une définition relativiste de la connaissance consciente qu'il retrouve le lien entre les neurosciences et la psychanalyse. Peu importe, nous dit-il, que tout l'appareil conceptuel mis au point par Freud et jalousement glosé par ses disciples n'ait aucune valeur scientifique. Le psychanalyste pourrait aussi bien s'en débarrasser ou inventer des mythes tout différents. Ce qui importe pour que la relation avec l'analysant ait un effet thérapeutique – à supposer que ce soit le cas - est que la conscience de celui-ci puisse inventer des histoires et que ces histoires soient confrontées avec celles qu'inventera de son côté - quitte à n'en pas parler - le psychanalyste. Alors ce dernier, sans imposer ni des certitudes prétendument scientifiques comme le ferait un psychiatre classique, ni ses propres histoires, construira avec l'analysant un jeu de rôle virtuel à deux où ils échangeront leurs stratégies. Dans ce cas, l'analysant pourra sortir de l'enfermement des scénarios qu'il s'était inventé avant la cure et s'ouvrir à un dialogue virtuel où les mécanismes de prise de conscience des signaux signalant l'existence du monde extérieur pourraient reprendre de l'activité. En paraphrasant l'auteur, nous pourrions dire qu'une fiction partagée à deux redevient source de liberté.”

Enfin Nicoléo quand tu dis : "étant encore moins un être réalisé" je souris, parce que on ne peut être que "libéré" ou non, pas de demi-mesure, " une différence de l'épaisseur d'un cheveu et c'est la différence entre le ciel et la terre " dit le Sage. Mais un nombre grandissant de chercheurs réellement engagés dans leur "queste" vivent brièvement une expérience de "l'autre côté du miroir", ce qui ne peut être qu'encourageant !
Amicalement,

Charly

Hors ligne

 

#34 21-04-09 13:25:49

joss
Membre Soleil
Lieu: toulon var
Date d'inscription: 20-05-08
Messages: 805

Re: EGO et moi et émoi!

Bonjour Nico, Charly et tous
Voila une discussion bien interessante surtout pour des "des leve tot" à moins qu'ils ne soient "couche tard"
je releve juste le terme de moi inferieur sur lequel je n'accorche pas Moi pauvre erre !
DUEL est à mon sens la definition de l'humain qui est partagé entre l'anima et le materiel (lui meme composé de l'organique et de l'energetique)
le mental est l'accumulation du passé, un programme ou les elements exterieurs ont mis des codes depuis la naissance et l'ego a fait sa selection de cet apprentissage
il n'y a là ni inferieur ni superieur car qui peut pretendre evaluer le niveau de l'ego ?
le Moi superieur pourrait se trouver dans la quatrième dimension "LE divin" !!! perso je sais ne pouvoir y acceder
allez ! ne bondissez pas les popinoux je shematise wink mais tout de meme smile
belle journée
JoSS

Hors ligne

 

#35 21-04-09 14:30:18

Tempérance
Membre Soleil
Date d'inscription: 25-06-08
Messages: 865

Re: EGO et moi et émoi!

Bonjour Charly, Mesdames je vous salue,

Tu dis : "Vouloir maîtriser le mental avec le mental voilà ce qui le nourrit, le développe" (je le prends dans un sens négatif peut-être voulais tu faire passer un autre message)

Ce n'est pas la solution selon moi il préférable de maîtriser le mental par une méditation, une relaxation etc... cela nous aide à transformer une pensée négative en pensée positive, nous pouvons également faire taire le mental ne serait-ce que quelques secondes, c'est un vrai bonheur. Car devenir conscient de notre être intérieur n'est pas chose aisée, cependant avec de la persévérance tout arrive, la visualisation est très utile pour mettre en lumière nos pensées, procédons à un bon nettoyage  de notre mental pour gérer l'état émotionnel...

Tu dis : D'où le passé pourrait-il être étudié ? D'un futur bricolé par ce passé ? D'un aller et retour entre passé et futur, puisque nous n'avons pas (pour l'immense majorité) accès au présent.
Dénouer ainsi les noeuds énergétiques d'un passé définitivement mort est sans objet, mais permet en revivant fictivement ce passé de transmuter un malaise très grand en un malaise acceptable pour être capable de vivre  "comme les autres", ce qui est "un moindre mal" certes, mais pas la libération. Je suis d'accord avec Charly de toute façon pour se libérer de quelque chose il faut être dans l'acceptation, dans la compréhension de ce qui se passe, que ce soit pour le passé, le présent...

Notre mental doit être nourri avec de bonnes bases car de lui naîtra la guérison en cas de maladie etc...

Tu dis : mais la pensée continue est la forteresse du mental. Tout à fait c'est une prison l'on s'enferme tout seul et il est difficile d'ouvrir la porte pour laisser échapper cette "pensée continue" qui paralyse tout jugement, raisonnement.

Merci Charly pour ces écrits forts intéressants, pour moi tu restes le Maître alors j'accumule les connaissances, j'essaie à ma façon de participer...

Amitiés, Tempérance

Dernière modification par Tempérance (21-04-09 14:31:02)

Hors ligne

 

#36 21-04-09 14:35:20

Charly Alverda
Membre Soleil
Date d'inscription: 29-03-08
Messages: 854

Re: EGO et moi et émoi!

Bonjour

Tiens Joss et le printemps, quelle bonne surprise !

"Moi supérieur et inférieur", je les avais accepté par convention avec Nico.

"il n'y a là ni inferieur ni superieur car qui peut pretendre evaluer le niveau de l'ego ?"

Très justement formulé Joss, je préfère parler en termes d'égo et de Soi, le langage étant toujours premier. Seul le mental raisonnant, le mesureur, peut prétendre s'évaluer lui-même.

Tu écris :

" le Moi superieur pourrait se trouver dans la quatrième dimension "LE divin" !!! perso je sais ne pouvoir y acceder."

Très juste encore ! Mais en renonçant à l'avidité du "perso" on le trouve ! ceux qui ont placé leur "foi" dans l'esprit rationnel et son progrès n'ont aucune chance de le trouver, AUCUNE !

C'est la ferveur de la recherche, par rejet de l'éphémère, de tout ce qui est soumis au temps, c'est cet amour désintéressé pour la joie véritable, le vrai bonheur, qui nous fait le trouver.

Là, cette phrase de la Bible prend son sens véritable : " Je suis ce qui est éternel, tu n'auras pas d'autres dieux devant moi ". Le Soi est de l'ordre de l'éternité et l'égo est de l'ordre de la Nature inférieure. Le présent étant éternel voilà la voie, vois là ! Dans ce présent Shiva et Shakti, Purusha (le Soi) et Pakriti (la Nature supérieure) s'enlacent éternellement.

Amicalement,

Charly

Hors ligne

 

#37 21-04-09 15:35:43

Charly Alverda
Membre Soleil
Date d'inscription: 29-03-08
Messages: 854

Re: EGO et moi et émoi!

Re-bonjour !


Nos posts se sont croisés Tempérance ! Tu écris : selon moi il est préférable de maîtriser le mental par une méditation, une relaxation etc... cela nous aide à transformer une pensée négative en pensée positive.

Le mental ne peut pas être maitrisé, mais on le laisse se nourrir et on le regarde agir, lui ne peut pas voir ce "on" impersonnel !
Selon ma petite expérience mais éclairée à la lueur d’autres, comme je le disais à Joss, il n’y a que l’élan vers la paix, le bonheur... qui nous y fait accéder. Cet élan nous fait expérimenter des tas de choses, des pratiques. Ces pratiques  permettent de sortir brièvement de la matrice espace/temps produite par la pensée, elles permettent d’avoir plus de foi pour continuer sur cet élan. mais les pratiques ne sont que des expériences parmi d’autres, seule la dernière compte : la fusion avec l’être. Le piège, ce qui nourrit l’égo, assure sa survie, c’est de chercher toujours de nouvelles pratiques ! Seul, le bonheur seul doit être cherché !

Un être réalisé de 80 ans et plus, qui s’appelle simplement Bernard, dont je ne saurais trop conseiller d’acquérir son interview parue sur CD Aux Deux Océans : La recherche du bonheur , Un après-midi avec Bernard. (CD 52'30 + livret)  N° ISBN : 978-2-86681-148-8 Année de parution : 2006 Prix: 20 €
Bernard disais-je relate avoir vu un garagiste qui avait une telle passion pour Johnny Halliday, qu’il s’habillait comme lui, ne pensait qu’à lui, n’écoutait que lui ! Bernard conclut : si nous n’avons pas cette passion pour notre recherche du bonheur, vous n’avons absolument aucune chance d’y accéder.

Comment dire, sur ce chemin choisit avec force, nous rencontrerons par aimantation naturelle des pratiques : prière, méditation, pratique d’arts martiaux ... seule la sensation en nous d’être attiré par ce choix d’outils à un moment donné à un sens (celui de la quête). Pour Saint Exupéry, ce fut cette subite évidence-éclair dans son avion en flammes et criblé de balles : je ne suis pas mon corps. Réaliser que nous ne sommes pas notre corps, nous désentifie de lui, je suis non né donc non mortel, plus de peur, d’anxiété quelconque puisque ce corps va disparaître sans que j’en sois “affecté “, quelle liberté, quelle joie, “la joie qui ne passe pas”.

Merci pour tes encouragements Tempérance, mais je t’en prie il n’y a que ton mental qui puise me prendre pour un Maître ! Même si j’étais un être réalisé, je ne pourais que dire comme Godel ou Bernard, je ne peux pas être un Maître, un Maître enseigne une technique, une pratique, or tous les humains sont différents, leurs pratiques sont différentes, je ne peux que porter témoignage.

Je ne sais si je vous avais donné ce poème de Ram Tirtha, pour moi il décrit au mieux possible le Soi, l'être réel.

Je n'ai ni forme ni limite
Au dela
De l'espace et du temps
Je suis dans tout
Tout est moi
Je suis la grâce de l'Univers
Je suis
Tout.


Amicalement,

Charly

Hors ligne

 

#38 21-04-09 16:30:06

Nicoleo
Membre Jugement
Lieu: Toulouse-Blagnac
Date d'inscription: 23-07-07
Messages: 1221

Re: EGO et moi et émoi!

Coucou les amis,

Je me facilite les choses et les compréhensions des choses en parlant de Moi Inférieur et de Moi Supérieur.
Vous pouvez naturellement ne pas accepter les conventions que j'ai adoptées, et en adopter d'autres.

Le Moi Inférieur c'est (pour ce que je pense humblement) cette partie de moi, plus humaine, dans laquelle se nichent mes insuffisances et que l'on pourrait appeler, en marchant vite, mes défauts.
Le Moi Supérieur, c'est cette partie de moi qui aspire au Divin, qui aspire à le reconnaître afin de le retrouver.

Je ne cherche pas à effacer le Moi Inférieur, je ne cherche pas non plus à le faire disparaître. Puisqu'il est une part de moi ce serait impossible. Je cherche donc à le dominer, à le maîtriser. C'est par la "répétition" que je puis y arriver :
je me connais, je me reconnais, du moins j'essaie de me connaître, en examinant mon passé, même proche,
Alors, tous les jours et chaque fois que je me rends compte que je fais ou pense quelque chose que je ne veux plus penser, dire ou faire, je répète mon ordre. Ainsi je suis arrivée à maîtriser mes colères, mes grossièretés, ma jalousie, etc.... j'ai réussi aussi à me pardonner mon passé, à le revivre pour en chercher les enseignements.

Je cultive la croissance du Moi Supérieur par la concentration, la méditation. Et chaque fois que je réduis le Moi Inférieur, je fais grandir un peu la place du Moi Supérieur.

Jusqu'à ce qu'un jour ou dans une autre vie,
je puisse vraiment vivre et comprendre le poème de Ram Tirtha :

Je n'ai ni forme ni limite
Au dela
De l'espace et du temps
Je suis dans tout
Tout est moi
Je suis la grâce de l'Univers
Je suisTout.

Il est vraiment magnifique.

Dernière modification par Nicoleo (21-04-09 16:31:09)


Amicalement. Nicoleo

La nature peut vivre sans l'homme, mais l'homme ne peut pas vivre une journée sans la nature.
(Hoàng Huong/CVN 05/08/07)

Hors ligne

 

#39 21-04-09 18:24:53

Charly Alverda
Membre Soleil
Date d'inscription: 29-03-08
Messages: 854

Re: EGO et moi et émoi!

Re bonjour

Poussons encore un peu du pied notre galet sur la marelle ! C'est une belle image qui nourrit le mental. Il me semble évident que Nicoleo a trouvé sa pratique, moi je pratique des mantras et la concentration sur les tarots et les images alchimiques. Tant que nous avons besoin de ces pratiques c'est excellent, le seul problème étant l'attachement... à nos pratiques. C'est excellent parce que le mental se nourrit tranquillement, à condition de ne pas oublier que c'est l'ELAN uniquement, de notre recherche initiale (le bonheur) qui nous sortira de ce piège.

J'ai exprimé que l'égo, le mental, est une mainfestation de la Nature. Baba Ram Dass a dit : " si tu crois qu'il se passe quelque chose, que tu entreprends, que tu réussis, que tu fais quelque chose d'utile (je suis très pris en ce moment...), tout ça n'est qu'un bijou à l'oreille de la divine Mère, c'est un peu de fard sur sa joue ou c'est une clochette à son pied. Quand on rencontre pareille maîtresse, on est pas près d'en découdre avec elle. Tant qu'on est avide d'expériences nouvelles, on est sur de rester dans le coin un bon moment ! On n'est pas du tout disposé à faire le grand voyage... parce que ce serait la FIN... DE L'EXPLORATEUR (TRICE!). Cependant quelque chose nous appelle au voyage, comme le merveilleux rappel d'un certain passé, d'un état divin tellement lumineux et puissant, qu'aucune expérience sensorielle ne s'en approche jamais."

" La divine Mère est tout l'univers manifesté. La divine Mère Kali : Elle est ma mère, elle est ma lune et mon soleil, elle est mon père et mon frère et ma maitresse, elle est l'herbe et la rosée. Vois tout ce qu'elle enseigne : du sang perle de sa langue, elle porte un collier de crânes, un poignard dans une main tandis qu'elle enfante de l'autre. Elle enfante, elle aime et elle détruit."

" Nature infininiment subtile. Peux-tu imaginer qu'une femme aussi séduisante et aussi parfaite n'ait un jour plus rien à nous apprendre ??? "

Nicoléo écrit : "  chaque fois que je réduis le Moi Inférieur, je fais grandir un peu la place du Moi Supérieur."

Personnellement je ne peux y croire, la Nature substance intelligente n'a rien à voir avec la conscience, bien qu'ils soient inséparables ! Mais nous pouvons sans doute comprendre la pratique de Nico avec cette phrase du Baptiste : il faut qu'Il croisse et que je diminue ".

Vivre le poème de Ram Tirtha ne peut être possible que dans la fusion de notre amour (le but de la recherche) avec l'Etre réel, mais il est déjà possible de le comprendre intellectuellement, et puis cela laisse le mental calme !

Je n'ai ni forme ni limite : je ne me "manifeste" plus en tant que formes (et donc limites) au delà de l'espace et du temps, au delà de ces limites (notre prison) de l'espace et du temps créée chaque fois que la pensée intervient. "JE SUIS" : pure ESSENCE, donc j'emplis tout, je suis TOUT.

Un mantra :

GÄTE/GÄTE/PÄRÄGÄTE/
PÄRÄSÄMGÄTE
BODHI SVÄHÄ !

Allé/allé/allé au-delà/ & par delà
L'au-delà
Hommage à Lui !

Ram Dass ajoute : "Au-delà même de l'idée d'un au-delà... au delà duquel on peut encore aller." !!

Amicalement,

Charly

Hors ligne

 

#40 21-04-09 19:58:19

joss
Membre Soleil
Lieu: toulon var
Date d'inscription: 20-05-08
Messages: 805

Re: EGO et moi et émoi!

Re les amis
ne pourrait on convenir que defauts et qualités font le Moi, d'autant que ce qui est qualité pour l'un peut etre jugé par un autre comme un défaut .
Tu dis ma Nico :"Le Moi Supérieur, c'est cette partie de moi qui aspire au Divin, qui aspire à le reconnaître afin de le retrouver." qu'est ce que le divin pour toa ?
le divin de Charly ou de Temperance ou le mien est il le meme ? impossible puisque nous n'avons pas eu les memes parents, le meme parcours et meme si cela avait été le cas nous n'en aurions pas retenu les meme choses
Pourquoi vouloir toujours chercher à dominer ou maitriser de que tu appelles le Moi inferieur au lieu de l'accepter ? n'est pas cela se RE connaitre  ?

Charly a dit hmm//D'où le passé pourrait-il être étudié ? D'un futur bricolé par ce passé ? D'un aller et retour entre passé et futur, puisque nous n'avons pas (pour l'immense majorité) accès au présent.
Dénouer ainsi les noeuds énergétiques d'un passé définitivement mort est sans objet, mais permet en revivant fictivement ce passé de transmuter un malaise très grand en un malaise acceptable pour être capable de vivre  "comme les autres", ce qui est "un moindre mal" certes, mais pas la libération.
C'est la désidentification avec les données de nos sens qui permet par le développement de la conscience-témoin de libérer l'Etre.///

smile il exprime en une phrase ce que j'aurais mis 20 minutes à expliquer.
je ne crois pas à un demain meilleur du Moi mais que l'accepter aujourd'hui aide à accepter les differences des autres, déja c'est reposant ! ça laisse plus de temps pour apprecier les petits bouts de petits riens qui sont les bonheurs quotidiens (c'est beau comme dans les livres ça hein ?) mais ça porte ses fruits !
belle soirée
Joss

Hors ligne

 

#41 21-04-09 20:10:17

Tempérance
Membre Soleil
Date d'inscription: 25-06-08
Messages: 865

Re: EGO et moi et émoi!

Charly dit : il n’y a que ton mental qui puise me prendre pour un Maître ! tu vas être déçu mais si je t'appelle le Maître  pour moi c'est une expression affectueuse, j'ai du respect pour ce que tu représentes et tu prends du temps pour "donner".

Tu dis : Tant que nous avons besoin de ces pratiques c'est excellent, le seul problème étant l'attachement... tant pis nous avons besoin de repères, et l'on nous répète sans cesse qu'il faut être dans le détachement, si cela nous permet de calmer nos émotions et notre mental je dis Ok, mais si l'attachement à une pratique ou quelqu'un nous apportent le bonheur, le bien-être, alors pourquoi s'en priver...

Tu dis : Tant qu'on est avide d'expériences nouvelles, on est sur de rester dans le coin un bon moment ! On n'est pas du tout disposé à faire le grand voyage... parce que ce serait la FIN... DE L'EXPLORATEUR (TRICE!). Décidement Charly tu trouves les mots qui réchauffe le coeur, je suis contente de l'apprendre, la curiosité "dite intellectuelle" ou autres... peut nous éviter un départ prématuré il me plaît de le croire.

Nico dit : Alors, tous les jours et chaque fois que je me rends compte que je fais ou pense quelque chose que je ne veux plus penser, dire ou faire, je répète mon ordre. Ainsi je suis arrivée à maîtriser mes colères, mes grossièretés, ma jalousie, etc.... j'ai réussi aussi à me pardonner mon passé, à le revivre pour en chercher les enseignements.

J'essaie de pratiquer la même chose nous avons tous notre méthode (la meilleure) le principale est de s'y retrouver, moi j'aime assez remplacer les pensées parasites par de belles images qui amènent des pensées agréables. Et bien entendu je peux regarder mes cartes toute une matinée, avoir une passion permet de prendre de la hauteur sur les évènements désagréables. J'ai appris également que le bonheur passe par une simplification de sa vie, alors je simplifie à outrance, mes besoins ne sont plus les mêmes... je prends le temps de regarder une fleur, un arbre, etc... tout m'émerveille (çà ce n'est pas une nouveauté)

Bonne soirée à vous toutes et tous, Tempérance

Hors ligne

 

#42 21-04-09 20:11:53

Charly Alverda
Membre Soleil
Date d'inscription: 29-03-08
Messages: 854

Re: EGO et moi et émoi!

Rebonjour !

Joss tu dis : "le divin de Charly ou de Temperance ou le mien est il le meme ? impossible puisque nous n'avons pas eu les memes parents, le meme parcours et meme si cela avait été le cas nous n'en aurions pas retenu les meme choses."

J'essaie de ne pas confondre le divin avec l'idée que j'en ai, la base, le Soi divin (!), est la même pour tous, elle est UNE. Mais nous ne pouvons la vivre qu'en nous désidentifiant du corps-mental, des corps-mentaux.

Enfin quand tu dis que j' exprime en une phrase ce que tu aurais mis 20 minutes à expliquer, ce serait flatteur... sauf que j'ai mis 20 mn pour l'écrire !!

Bises

Charly

Hors ligne

 

#43 21-04-09 20:16:13

joss
Membre Soleil
Lieu: toulon var
Date d'inscription: 20-05-08
Messages: 805

Re: EGO et moi et émoi!

:lol:Charly tu m'as fait eclater de rire
je t'embrasse

Hors ligne

 

#44 21-04-09 20:34:02

Charly Alverda
Membre Soleil
Date d'inscription: 29-03-08
Messages: 854

Re: EGO et moi et émoi!

Tant mieux si je vous fais rire les filles, je n'en espèrais pas tant !!

Tempérance écrit : " mais si l'attachement à une pratique ou quelqu'un nous apportent le bonheur, le bien-être, alors pourquoi s'en priver... "

Un plaisir basé sur l'attachement est forcément éphémère, c'est une loi de la Nature. Car l'attachement à cette Nature, à la Mère divine nous empêche d'aimer complètement, c'est ce constat qui renforce et canalise mes désirs vers cette quête. L'attachement à quoi que ce soit va évidemment à l'encontre de la Liberté.

J'écris toujours les mêmes choses, mais je peux les voir chaque fois différemment, j'espère pour vous ausssi ! Je ne sais plus de qui c'est, surement encore de Baba Ram Dass :

" Amour et contrainte sont inconciliables, et si on peut imposer l'amour à quelqu'un, il peut se révéler à cette personne par son propre pouvoir. Car l'amour est essentiellemnt contagieux, il va, concentrant sa force, transformant tous ceux qu'il touche. "

Amicalement,

Charly

Hors ligne

 

#45 21-04-09 20:35:19

Tempérance
Membre Soleil
Date d'inscription: 25-06-08
Messages: 865

Re: EGO et moi et émoi!

Joss tu te défoules à nouveau, bien contente de te retrouver, ton absence a été trop longue à mon goût, j'espère que nous allons te "VOIR" plus souvent sur le forum.
Je t'embrasse, Tempérance

Hors ligne

 

#46 21-04-09 21:03:35

joss
Membre Soleil
Lieu: toulon var
Date d'inscription: 20-05-08
Messages: 805

Re: EGO et moi et émoi!

/////L'attachement à quoi que ce soit va évidemment à l'encontre de la Liberté. ////// dit Charly
question ! qu'est ce que la liberté ?

Hors ligne

 

#47 21-04-09 21:28:03

Charly Alverda
Membre Soleil
Date d'inscription: 29-03-08
Messages: 854

Re: EGO et moi et émoi!

Belle question Joss.

Je te répondrais dès que je serais libre !
Promis.

Bises

Charly

Hors ligne

 

#48 21-04-09 21:45:27

joss
Membre Soleil
Lieu: toulon var
Date d'inscription: 20-05-08
Messages: 805

Re: EGO et moi et émoi!

je ne resiste pas au plaisir te de preceder mon Capitaine
en une seule phrase pour commencer.... la liberté s'arrete lorsqu'il n'y a plus de plaisir à faire les choses
qu'en dis tu ???

Hors ligne

 

#49 21-04-09 21:55:43

Tempérance
Membre Soleil
Date d'inscription: 25-06-08
Messages: 865

Re: EGO et moi et émoi!

Joss dit : la liberté s'arrete lorsqu'il n'y a plus de plaisir à faire les choses

La liberté c'est un privilège, à mon sens c'est le plus cadeau que la vie peut nous faire, cependant cela demande un investissement de notre part, pour la trouver il faut la chercher, se donner les moyens de la rencontrer... c'est tout un art... perdre sa liberté pour des besoins superficiels je trouve cela un peu dommage, enfin chacun fait comme il l'entend, cela s'appelle être tolérant...
Tempérance

Hors ligne

 

#50 21-04-09 22:05:23

Charly Alverda
Membre Soleil
Date d'inscription: 29-03-08
Messages: 854

Re: EGO et moi et émoi!

Joss écrit : la liberté s'arrete lorsqu'il n'y a plus de plaisir à faire les choses, qu'en dis tu ???

Ben non justement ! Celà était une fausse liberté ! La liberté ne peut se tenir que dans la joie... qui n'a rien à voir avec le plaisir qui entraîne toujours la souffrance (le manque). Plaisir et joie sont aussi différents que existence et vie, dans l'ordre !

Le plaisir dépend du mental, de la Nature, la joie c'est être dans la conscience du Soi. Voilà des définitions à 2 balles ! Mais à ne pas rejeter d'un revers de coude .

Amitiés

Charly

Dernière modification par Charly Alverda (21-04-09 22:09:27)

Hors ligne

 


Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr
Maintenance : DR Création
Hébergement du site assuré par : DR Création