Tradition des tarots de Marseille

Un forum créé par Laurent EDOUARD et géré par Chèvre

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

A la mémoire de mon ami Jean-Claude FLORNOY. Pour vous inscrire adressez simplement votre requête à Laurent ÉDOUARD via son site ou à Chèvre, ici, en indiquant le pseudo sous lequel vous souhaitez participer.

#1 11-07-07 08:38:19

Arcane XIII
Membre Ermite
Date d'inscription: 11-07-07
Messages: 114

Psychologique ou divinatoire ?

Avec le peu de recul dont je dispose actuellement sur les tarots et leur utilisation, ce domaine me fascine enormement.
Personellement, je remarque que la differenciation entre le divinatoire et le psychologique vient du tarologue.

Seul le niveau d'evolution de ce dernier permet de pouvoir aprehender le besoin du consultant en la matiere.
Il est encore tot pour moi et mes pensees sont tres desordonnées a cette heure ci. J'ai beaucoup de mal a clarifier ma pensee sur un plan rationnel. Seules les emotions sont claires et il m'est difficile de les mettre en ecrit. Je vais essayer d'etre clair.

En fonction de ce que degage le consultant, le tarologue va se placer dans un mode ou dans un autre.
Inconsciement, le consultant vient pour se voir donner une reponse precise et son tirage va en dependre directement.
Charge au tarologue de percevoir cette charge dans le tirage pour pouvoir guider le consultant (Guider ne veut pas dire imposer; soyons clairs...) et lui apporter les reponses qui sont justes pour le consultant.
C'est a mon avis une forme de psychotherapie, mais le support utilise est different, peu orthodoxe et demande une prise de risque nettement moins importante pour le consultant (un therapeute peut faire enormement de degats en remettant au jour des choses enfouies depuis longtemps s'il ne sait pas les gerer correctement).


Donc et en résumé, le mode de tirage ne depends pas du tarologue (du moins si son niveau de developpement psychologique est suffisant pour cela) mais du consultant.
Du moins c'est ce que je pense et ressends a ce sujet car pour l'instant, je n'ai aucune maitrise de mon mode de fonctionnement. C'est vraiment en fonction de ce que le consultant degage et non de ce que je desire. C'est assez perturbant cer je prefererais pouvoir donner des elements de gestion du futur quand je suis consulte plutot que de mettre ceux qui viennent me voir devant leurs problemes.

Je n'ai helas pas le choix et dois dire ce que je lis et ressends a ce moment. Sinon, je n'accepyterai pas d'etre consulté.

Dernière modification par Arcane XIII (11-07-07 08:48:21)

Hors ligne

 

#2 11-07-07 23:10:47

Arcane XIII
Membre Ermite
Date d'inscription: 11-07-07
Messages: 114

Re: Psychologique ou divinatoire ?

D'ailleurs, au sijet d'un tirage de type psychologique, je me rends compte apres en avoir fait quelques-uns que la methode de tirage du tarot de Toth d'Aleister Crowley se prete tres bien a cela.

Ce n'est qu'un avis; mais a y regarder de plus pres voici les points qui me semblent important pour ce genre de tirages:
- Observation du passé et des evenements qui ont amene le consultant dans la situation
- Observation du consultant lui-meme au travers de sa question et des differents developpements operers par le tirage
- Sur-observation de la question et de son contexte
- j'observe toujours la question, le contexte et l'humeur (un peu d'humour apres presque une heure sur la meme chose ne fait pas de mal a ce point de la consultation ^^)
- Je donne une reponse a la question (ENFIN !!!!)

Voici ce qui me fait penser que ce tirage s'dapte bien a l'aspect psychologique du tarot. Pouvoir decrire au consultant ce qui l'a amene ici (meme s'il le sait. Il refuse souvent de se l'avouer).

Me goures-je ?

Hors ligne

 

#3 26-07-07 23:03:57

VéroB
Membre Empereur
Lieu: REIMS
Date d'inscription: 22-07-07
Messages: 15

Re: Psychologique ou divinatoire ?

Bonsoir
Bien que totalement nouvelle dans la sphère tarot, j'adhère totalement à votre point de vue

1- Le consultant vient souvent pour avoir une réponse que son inconscient connait, c'est une sorte de connection de l'inconscient du consultant au conscient du tarologue via le tarot. J'ai beaucoup aimé les livres d'Eliane Gautier (Ex Julie dans Casimir) pour ces explications claires à ce sujet. Vous connaissez? Laurent me les a prêté et je les ai dévorés....

2- Pour moi la portée psychologique du tarot est énorme, c'est d'ailleurs par ce biais que je suis tombée dedans...C'est un "outil" fantastique pour mettre en image et en mot ce que je ressens ou ce que ressent mon entourage proche. D'ailleurs pour moi le tarot sera un outil "explicatif" et "thérapeutique" dans ma future ré-orientation profesionnelle.

Ravie de vous avoir lu

Véronique


La vérité est ailleurs....

Hors ligne

 

#4 05-03-08 12:54:02

Emmanuelle CIANFERANI
Membre Force
Date d'inscription: 14-08-07
Messages: 165

Re: Psychologique ou divinatoire ?

Bonjour à tous,

Dommage que ce sujet ait été abandonné aussi vite, il est pourtant passionnant.

Arcane XIII  a écrit:

Personellement, je remarque que la differenciation entre le divinatoire et le psychologique vient du tarologue.
Donc et en résumé, le mode de tirage ne depends pas du tarologue (du moins si son niveau de developpement psychologique est suffisant pour cela) mais du consultant.

Peut on déduire de tout celà que c'est peut être en fait l'interraction consultant / tarologue qui détermine la direction que va prendre un tirage ? A condition bien entendu que le tarologue ne se vive pas comme une Madame Irma exclusivement.

Arcane XIII a écrit:

C'est assez perturbant cer je prefererais pouvoir donner des elements de gestion du futur quand je suis consulte plutot que de mettre ceux qui viennent me voir devant leurs problemes.

J'espère vraiment que tu vas faire ta réapparition sur ce forum, Arcane XIII, tu lançais des discussions d'une grande richesse.
Est ce que mettre les gens devant leurs problèmes n'est pas de toute façon pour eux un outil de gestion de leur vie, donc de leur futur ?

Hors ligne

 

#5 19-03-08 09:43:00

Nicoleo
Membre Jugement
Lieu: Toulouse-Blagnac
Date d'inscription: 23-07-07
Messages: 1221

Re: Psychologique ou divinatoire ?

Emmanuelle a écrit:

Est ce que mettre les gens devant leurs problèmes n'est pas de toute façon pour eux un outil de gestion de leur vie, donc de leur futur ?

Je suis en train de lire "Racines familiales de la Mal a dit" de Gérard Athias.
J'en conclue que ce n'est pas suffisant de mettre les "gens devant leurs problèmes". Les problèmes à mon avis sont toujours en face d'eux et ils les connaissent. Ce qu'il convient de les aider à "voir" ce sont les "origines" de ces problèmes, afin que la compréhension qu'ils en obtiennent leur offre les outils "de gestion de leur vie", ainsi que tu le dis Emmanuelle.

Dernière modification par Nicoleo (20-03-08 09:46:06)


Amicalement. Nicoleo

La nature peut vivre sans l'homme, mais l'homme ne peut pas vivre une journée sans la nature.
(Hoàng Huong/CVN 05/08/07)

Hors ligne

 

#6 22-03-08 15:52:43

lelo
Membre Maison Dieu
Date d'inscription: 07-07-07
Messages: 402

Re: Psychologique ou divinatoire ?

Il est parfois délicat de "mettre les gens devant leurs problèmes", il y a tant de gens et tant de problèmes, qu'il impossible d'établir une règle applicable à tous et à tout.

Il existe des personnes qui ne sont pas totalement conscientes de leurs problèmes, cela pose une énorme difficulté, aucune place pour le YAH CAS , FAUX CON.

Le tarot, peut aider à montrer, et parfois à  révèler ; le rôle du tarologue est de guider, psychologiquement et divinement, afin que la meilleure solution soit apportée.

Une précision fondamentale, le vrai tarologue sent ce qu'il doit faire ou ne pas faire, dire ou ne pas dire, car là non plus, une seule règle n'est pas valable.

Si Mal a dit,  parle d'Amour...

Hors ligne

 

#7 22-03-08 16:05:53

Emmanuelle CIANFERANI
Membre Force
Date d'inscription: 14-08-07
Messages: 165

Re: Psychologique ou divinatoire ?

lelo a écrit:

Il existe des personnes qui ne sont pas totalement conscientes de leurs problèmes

Puis je enfoncer le clou ? Il y a des personnes qui ne sont pas du tout conscientes de leurs problèmes. Qui les contournent, les nient, s'inventent parfois d'autres problèmes, tout est parfois bon pour ne pas regarder là où ça fait mal.

le vrai tarologue sent ce qu'il doit faire ou ne pas faire, dire ou ne pas dire, car là non plus, une seule règle n'est pas valable.

Que le Tarot mette le doigt sur une problématique est une chose. Que le tarologue sache quoi en faire en est une autre. Sans doute est ce là qu'est la vraie difficulté : l'exercice s'approche parfois du funambulisme !

Hors ligne

 

#8 22-03-08 17:48:28

Nicoleo
Membre Jugement
Lieu: Toulouse-Blagnac
Date d'inscription: 23-07-07
Messages: 1221

Re: Psychologique ou divinatoire ?

Emmanuelle a écrit:

Puis je enfoncer le clou ? Il y a des personnes qui ne sont pas du tout conscientes de leurs problèmes. Qui les contournent, les nient, s'inventent parfois d'autres problèmes, tout est parfois bon pour ne pas regarder là où ça fait mal.

Je connais des personnes qui sont fort bien conscientes de leur problèmes, et qui pourtant les contournent, les nient et s'inventent d'autres problèmes, pour ne pas les regarder....

Le tarologue peut les aider, j'en suis sûre, à les regarder d'une manière détournée... pour qu'ils soient plus faciles à accepter dans un premier temps, comme une montagne dont on atteint le sommet soit en choisissant le chemin le plus court mais le plus ardu, soit en la contournant pour que la côte soit plus douce à grimper.


Amicalement. Nicoleo

La nature peut vivre sans l'homme, mais l'homme ne peut pas vivre une journée sans la nature.
(Hoàng Huong/CVN 05/08/07)

Hors ligne

 

#9 22-03-08 19:22:06

lelo
Membre Maison Dieu
Date d'inscription: 07-07-07
Messages: 402

Re: Psychologique ou divinatoire ?

Oui, ces personnes sont en souffrance, qui parfois est si grande qu'un tarologue ne peut aider, quel que soit le chemin choisi.

Un tarologue sans compétence psychologique aura une action limitée.
Il devra guider la personne vers quelqu'un d'autre, être un conseiller pertinent.

Trouver un bon funambule, ayant la maitrise parfaite du balancier, pour se relier au fil de l'autre et lui apprendre à tenir son balancier, le temps d'une vie, entre Terre et Ciel !!!

Hors ligne

 

#10 25-03-08 09:24:26

Nicoleo
Membre Jugement
Lieu: Toulouse-Blagnac
Date d'inscription: 23-07-07
Messages: 1221

Re: Psychologique ou divinatoire ?

lelo a écrit:

Un tarologue sans compétence psychologique aura une action limitée.
Il devra guider la personne vers quelqu'un d'autre, être un conseiller pertinent.

oui ! quel beau métier exercé par ce tarologue, si pertinent et si compétent dans l'amour qu'il accepte que son action soit limitée, en guidant la personne vers un autre conseiller sinon plus pertinent, du moins mieux "entendu" !

car qu'est-ce que la compétence psychologique ? sinon l'empathie qui nous pousse vers cet autrui en souffrance ? Alors là où l'amour existe, et il existe chez un tarologue tel que nous le concevons, nul besoin de cette (dite) compétence.


Amicalement. Nicoleo

La nature peut vivre sans l'homme, mais l'homme ne peut pas vivre une journée sans la nature.
(Hoàng Huong/CVN 05/08/07)

Hors ligne

 

#11 08-04-08 11:57:23

Faustine
Membre Chariot
Date d'inscription: 28-07-07
Messages: 66
Site web

Re: Psychologique ou divinatoire ?

Ce sujet passionnant pose une question de base qui personnellement, me vient souvent à l'esprit :

Pensez-vous réellement que le tarot ait un pouvoir divinatoire au sens où il permet de prédire l'avenir ? (Et non pas seulement de révéler ce qui est caché, car ce peut être quelque chose du présent...)

Hors ligne

 

#12 08-04-08 15:32:11

Emmanuelle CIANFERANI
Membre Force
Date d'inscription: 14-08-07
Messages: 165

Re: Psychologique ou divinatoire ?

Qui ou quoi aurait ce pouvoir ?
Le tarot ?
Ou celui qui le tire ?

Et surtout, est ce vraiment un pouvoir ?

Hors ligne

 

#13 11-04-08 11:22:02

Faustine
Membre Chariot
Date d'inscription: 28-07-07
Messages: 66
Site web

Re: Psychologique ou divinatoire ?

Emmanuelle a écrit:

Qui ou quoi aurait ce pouvoir ?
Le tarot ?
Ou celui qui le tire ?

Eh bien, l'alliance des deux... l'alliance d'un être intuitif, doué de beaucoup d'empathie et de clairvoyance, avec un support qui, par la richesse de ses symboles et des interprétations que l'on peut en faire, est un outil extraordinaire de réflexion sur le présent et - pourquoi pas - sur l'avenir si on le considère sous son aspect divinatoire.

Emmanuelle a écrit:

Et surtout, est ce vraiment un pouvoir ?

Quel autre terme conviendrait mieux selon toi ? smile

Hors ligne

 

#14 11-04-08 15:28:36

Nicoleo
Membre Jugement
Lieu: Toulouse-Blagnac
Date d'inscription: 23-07-07
Messages: 1221

Re: Psychologique ou divinatoire ?

en ce qui me concerne, je n'utiliserais pas ce mot de "Pouvoir" ni pour l'attribuer au Tarot, ni pour l'attribuer au tarologue.
"Outil", bien que ce mot soit trop simple pour exprimer tant de complexité, me convient mieux.

Le Tarot n'est qu'un support merveilleux, certes, mais toutefois simple support, qui nous permet d'entrer au fond de nous-même, pour rencontrer cette énergie dans laquelle nous baignons, l'Energie Universelle qui fait que les vibrations des uns et des autres inter-agissent sur les uns et les autres, sans souci du temps et de l'espace.

Nos cellules sont elles-mêmes imprégnées de la mémoire de nos anciens. Cette mémoire cellulaire efface le temps entre générations et nous aide à percevoir l'existence "d'extensions".

Pas de Pouvoir là ! mais le mystère de l'existence, et le mystère de nos facultés pourtant immenses mais ignorées, qui nous permettent parfois de soulever un voile.

J'aime les arcanes des tarots, mais faites des "tâches" et vous verrez que vous pourrez "y voir" tout aussi bien, et aider le consultant tout aussi bien !
Et avec les tâches, pas question d'imaginer seulement leur Pouvoir... elles ne sont que le fruit de votre fabrication dite hasardeuse (due au hasard )


Amicalement. Nicoleo

La nature peut vivre sans l'homme, mais l'homme ne peut pas vivre une journée sans la nature.
(Hoàng Huong/CVN 05/08/07)

Hors ligne

 

#15 06-12-13 21:36:14

l'Errant
Membre Monde
Date d'inscription: 19-06-09
Messages: 1747
Site web

Re: Psychologique ou divinatoire ?

Je déterre ce post ancien peut-être ?

Je ferai une grande différence entre les différentes pratiques.

1 - Le tarot psychologique, qu'on pourrait appeler outil, comme le dit Nicoleo. Outil parce qu'il y a eu apprentissage de la part du "praticien"

Mais dans le tarot psychologique il faudrait aussi distinguer le tarot projectif. Là, normalement, ce n'est pas le tarologue qui agit, c'est le consultant qui est laissé à lui-même pour s'exprimer à partir des "images" et le praticien doit se contenter d'accompagner. Merci Nicoleo de rappeler l'encromancie, on a pu tester ensemble la qualité de cette pratique, tant en projectif qu'en divinatoire. Je pense même que l'encromancie est plus à même de véhiculer le questionnement d'un consultant qu'un tirage de tarot. Elle a de plus la faculté d'inviter le praticien à laisser son paletot et sa mallette dans l'entrée, encore que certains veulent absolument extirper d'une forme chaotique un sens tiré du dictionnaire des symboles ! Ah cette manie des bouquins !!! lol

2 - Le tarot dit "divinatoire", pour qui ma définition serait DON. Il n'y a rien d'appris, rien d'intellectualisé.

Certains on de grandes capacité des mathématiques dès leur jeune âge. On dit qu'ils ont le don des maths... Bah, je me dis que s'ils avaient le don des maths ils n'auraient pas besoin de les apprendre, ils les réinventeraient non ?

Avec la "divination" rien de tout ça, certaines personnes même sans la moindre culture ont la capacité de "VOIR". Après, tout est question de pratique, et là il y a à boire chez Mme Irma et à manger en d'autres endroits, quand ils ne sont pas à l'envers wink

D'ailleurs ma question essentielle, voire existe en ciel wink est encore et toujours : doit-on pratiquer la voyance ?????????????

Si oui pourquoi, dites-le moi ?

Dernière modification par l'Errant (06-12-13 21:37:31)


Autour De Celui Qui Sait S’emerveiller, Eclosent Les Merveilles. La Plus Grande Merveille Est – L’homme.
"Les dialogues avec l'ange"

Hors ligne

 

#16 06-12-13 23:34:15

Chèvre
ma e baga
Date d'inscription: 24-06-09
Messages: 1657

Re: Psychologique ou divinatoire ?

c'est pas étonnant que tu relances ce sujet l'Errant, parce que cet après-midi même, entre 2 courses, je suis allé récupérer à la poste le livre de Marianne Leconte PSYCHO TAROT.

La poste avait paumé le bouquin, en même temps que les tarots de Pablo... lol

Par chance (et surtout grâce à un postier particulièrement zélé , et z'ailé, j'ai récupéré tout à l'heure l'un et les autres.

Bref... 1/ je le lis, 2/ je fais une fiche de lecture (pour la section Papesse) et 3/ je te réponds un truc intell''''lligent.

Hors ligne

 

#17 07-12-13 07:43:45

Swâmi
Membre Empereur
Lieu: Brest
Date d'inscription: 16-09-12
Messages: 22
Site web

Re: Psychologique ou divinatoire ?

Bonjour à tous,

Il m’apparaît difficile pour un lecteur de Tarot de ne pouvoir pratiquer l'aspect psychologique, nous sommes en relation avec des consultantes et des consultants qui posent des questions précises et de mieux en mieux formulées. Il y a une réelle demande d'un tarot de qualité et aussi de plus en plus de personnes intéressés par cette pratique et qui souhaitent utiliser cet outil de connaissance de soi.

Il est tout à fait évident que plus la réponse à la demande sera qualitative et plus les consultants pourront faire la part des choses et distinguer le bon grain de l'ivraie. Cela nécessite forcément des lecteurs bien formés et qui ont bien compris que cette formation s'effectuera à vie, formation personnelle et devoir de transmission, aussi, mais c'est un autre débat.

Ceci m'apparaît suffisamment important pour ne pas négliger l'aspect psychologique des choses et comment pourrions nous faire autrement ? Nous avons face à nous des êtres humains constitués d'une psyché, entre autre, et qui nous consultent pour des difficultés réelles et quotidiennes dont ils attendent des réponses qu'il ne trouvent pas ailleurs (ou qu'il refusent, qu'il n'admettent pas ou pour d'autres raisons...).

Le Tarot nous embarque parfois dans un passé tumultueux dont il est difficile de ne pas évoqué la teneur, révèle des personnalités multiples, angoissées, repliées, survoltées, détonantes, ambiguës, molles, sans énergies ou branchées sur des piles électriques...bref, toutes un panel éclectique dont notre monde actuel est immensément généreux de productions diverses et variées.

Et c'est sans compter les paradoxes qui émergent souvent/parfois et qui sont si mal acceptés ou si mal appréhendés et qui pourtant révèlent tant la richesse de l'être.

Maintenant ceci est une façon de travailler et personnellement je ne présenterais pas le thème sous la forme d'un choix (psychologie ou divinatoire) mais plutôt sous la forme d'une complémentarité (psychologie et divinatoire). Nous devrions aussi nous mettre d'accord sur ce que signifie le tirage divinatoire, en admettant que nous ayons compris préalablement ce que ce signifierait le tarot psychologique même s'il nous apparaît plus simple dans un premier abord.

Pour faire simple, la psychologie est l'étude scientifique des faits psychiques et des comportements, et la divination l'art occulte de découvrir ce qui est inconnu : l'avenir, le caché, le passé, les trésors, les maladies invisibles, les secrets, les mystères.

Si on en resterait à ces définitions, nous sommes pile poil sur le sujet, comment pourrions nous nous passer des deux ?

Ce qui implique donc que nous devrions maîtriser un minimum les deux versants et comment pourrait'il en être autrement aussi ? Nous pouvons accepter l'idée d'être des lecteurs de tarot spécialisés comme les spécialisation médicales, pourquoi pas ? D'ailleurs souvent c'est le cas, nos cheminements personnels apportent aussi des réponses d'ordre thérapeutiques ou philosophique ou énergétiques ou qui passent par le dénouement...que sais-je encore ?

Chacun fait sa sauce dans son coin en puisant préalablement dans une matière pour faire émerger ensuite sa propre personnalité et sa couleur spécifique.

Petite réflexion pour apporter ma pierre à l'édifice.

Je vais essayer de me procurer le livre de Marianne Leconte Psycho Tarot, voir un peu ce qu'il peut révéler.

Encore un bouquin !

Bah ! c'est Nowel ! tongue

Dernière modification par Swâmi (07-12-13 07:46:38)


"Entreprenez tout ce que vous pouvez, ou rêvez de pouvoir. Génie, pouvoir et magie accompagnent l'audace"
Goethe.

Hors ligne

 

#18 07-12-13 10:06:38

Nojamandre
Nouveau / Nouvelle
Date d'inscription: 18-12-10
Messages: 162

Re: Psychologique ou divinatoire ?

l'Errant a écrit:

D'ailleurs ma question essentielle, voire existe en ciel wink est encore et toujours : doit-on pratiquer la voyance ?????????????

Si oui pourquoi, dites-le moi ?

Si on suppose que don il y a, alors en effet pratiquer permettra de le travailler et l'améliorer, car que vaut le talent sans travail?
Ensuite, la voyance c'est voir quelque chose que l'autre ignore et par conséquent c'est accéder à une information particulière, et cela ouvre la porte à bon nombre de question.

Du type de voyant :
- voit-il que pour lui, que pour les autres ou pour les deux?
- comment voit-il? vision accompagnée d'image (genre flash), simple évidence qui se présente là comme la cerise sur le gâteau, ou par une vision claire et directe?
- ce qui est vu porte sur le court, moyen ou long terme?
- est-il capable de se faire entendre? Car voir en avance ne signifie pas pour autant que ce que l'on dit sera entendu et suivie, je pense par exemple à l'histoire de Cassandre.
- de la source d'où est tirée la vision : je suppose qu'il y en a de plus fiables que d'autres.
- de la capacité du voyant à traiter et comprendre l'information : j'ai eu pour ma part la possibilité, lors d'une modification du champ de conscience enfin c'est ainsi que je l'explique, la possibilité de visualiser des images qui défilaient sur ma vie comme sur un écran de télévision, sauf que ça allait tellement vite que j'ai lâché l'affaire. Je suppose que ça se travaille. De sorte que même si j'ai eu accès à des infos je n'ai rien pu en faire par manque de maîtrise.
- le niveau du voyant : va de charlatant-escroc professionnel à voyant émérite.
etc.

Du type d'information une fois mise entre les doigts :
- s'agit-il d'une vision irréversible qui est condamné à se produire (où le seul choix consiste dans l'acceptation) ou au contraire existe t'il une marge de manœuvre pour le consultant de modifier et réécrire son histoire? Le voyant a t'il la possibilité de discerner avec certitude ces deux cas et de mesurer le pourcentage de libre-arbitre?
Exemple de choix : le futur bouddha à qui on a prédit deux routes possibles, soit celle d'un roi, soit celle d'un sage. Idem pour Achille qui se voit prédire soit une vie courte mais héroïque, soit une vie longue mais banale. On peut se demander à quel moment le choix a eu lieu et si le "héros" en a eu pleinement conscience au moment de bifurquer au carrefour.
Exemple de choix imposé et définitif : la prophétie de la mort du dieu Baldr (en parlant de source, Odin a été consulté l'âme d'une prophétesse défunte) où toutes les tentatives d'échapper au sort funeste ont été vaines. Ce qui amène à la question : quand doit-on accepter son sort et cesser d'aller contre lui?
- est-ce qu'un voleur qui se prépare à dévaliser une banque va consulter un voyant en lui demandant si tout va bien se dérouler? Est-ce qu'un voyant se refuserait à répondre, estimant que ce genre d'information serait non éthique?
- est-ce que les informations traitant des tracas quotidiens peuvent véritablement être considérées comme de la voyance?
etc.

Du type de consultant:
- celui qui vient en touriste sans y croire, histoire de voir.
- celui qui consulte pour tout et rien.
- celui qui vient en cherchant des réponses.
- celui au travers duquel rien ne peut-être vu.
etc.

Dernière modification par Nojamandre (07-12-13 10:09:46)

Hors ligne

 

#19 08-12-13 13:26:51

l'Errant
Membre Monde
Date d'inscription: 19-06-09
Messages: 1747
Site web

Re: Psychologique ou divinatoire ?

Je vois wink que je n'ai pas réveillé ce sujet pour rien, du moins pour les "pro", on attend les antis.

à Swâmi : bien sûr que la pratique du tarot conduit ou passe par l'aspect psychologique. Mais comme je le disais, cet aspect résulte d'un apprentissage, non ? Peut-on envisager qu'une personne qui n'a pas été formée à la psychologie puisse se lancer dans cette aventure sans s'informer, se former ?


Autour De Celui Qui Sait S’emerveiller, Eclosent Les Merveilles. La Plus Grande Merveille Est – L’homme.
"Les dialogues avec l'ange"

Hors ligne

 

#20 08-12-13 14:01:53

l'Errant
Membre Monde
Date d'inscription: 19-06-09
Messages: 1747
Site web

Re: Psychologique ou divinatoire ?

à Nojamandre : ton post est tellement riche qu'il faudrait reprendre chaque point un par un, ça le mériterait.

Pour l'instant je te répondrai en parallèle à la réponse/question que je viens de faire ci-dessus.

Si !? l'on considère que la "voyance" est un don... Doit-elle être travaillée, améliorée ? Comme le pourrait-elle.

On est bien d'accord que je n'évoque pas "l'intuition", mais ce qui est le DON, la "chose" reçue.

Tu évoques ci-dessus des expériences que j'ai également pu faire :

le flash : rien ne permet à mon avis d'améliorer la qualité de la réception.. parfois 2 flashs, voire plus, se présentent dans un bref espace de temps. A priori nous ne sommes pour rien dans le déclenchement de ces "films accélérés", qui peuvent survenir n'importe où, n'importe quand. Parfois l'identification en est comment dire.. "parfaite ?", événement, lieu identifié. Pour la datation c'est une autre histoire. Je pense que dans cette "perfection" il n'y a aucune place pour le mental. Comment penser améliorer quelque chose qu'on ne maîtrise pas, intellectuellement parlant ? A mon avis ce n'est pas la qualité de la source qui est en question, mais l'interprétation dès lors qu'on veut  mentaliser pour "forcer" l'information.

Par contre il y aurait certainenemt à faire pour "intercepter" ces messages, qui sont sûrement beaucoup plus nombreux que ceux que l'on identifie. Tu as raison, c'est grâce à une modification du champ de conscience qu'on y parvient.

Pour moi, ça reste des événements accidentels, des "phénomènes" comme je les nomme. De plus mes "phénomènes" ont toujours précédé des évenements mondiaux "lourds", dont je ne pouvais changer le cours. A ce sujet je pense que ce qui est écrit "dans la matière" ne peut être transformé. Il n'en va pas de même pour les individus, qui à mon humble avis, conservent leur libre arbitre. J'ai toujours été et reste un farouche adversaire du déterminisme...

C'est là que la consultation peut jouer son rôle je pense, en faisant prendre conscience au consultant que sa vie n'est pas un film avec un début et une fin sur lequel il n'a pas prise, mais une "pièce de théatre" qui n'est pas déjà écrite, et qu'il peut en être à la fois auteur, acteur, ou spectateur, s'il le veut !

Dernière modification par l'Errant (08-12-13 14:05:24)


Autour De Celui Qui Sait S’emerveiller, Eclosent Les Merveilles. La Plus Grande Merveille Est – L’homme.
"Les dialogues avec l'ange"

Hors ligne

 

#21 08-12-13 15:55:10

Chèvre
ma e baga
Date d'inscription: 24-06-09
Messages: 1657

Re: Psychologique ou divinatoire ?

l'Errant a écrit:

Nojamandre : ton post est tellement riche qu'il faudrait reprendre chaque point un par un, ça le mériterait.

Comme le souligne l'Errant, la série de questions que soulève Nojamandre à propos de la voyance mérite d'être étudiée dans le détail.

Comme ces discussions s'écartent quelque peu du sujet initial, ainsi que du thème général de cette section (Usage psychologique des TdMs), Nojamandre a accepté de créer un fil de discussion sur ce sujet, dans la section Voyance, en copiant/collant l'intégralité de son post ci-dessus.

Le sujet est à cette adresse : doit-on pratiquer la voyance?

Hors ligne

 


Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr
Maintenance : DR Création
Hébergement du site assuré par : DR Création